Près de 300 000 ménages ont quitté les TRV de l'électricité au 2e trimestre 2020

Famille
Les consommateurs français sont de plus en plus enclins à se tourner vers un fournisseur alternatif

Le 28 septembre 2020, la Commission de Régulation de l'Energie (CRE) a publié un bilan de l'ouverture à la concurrence des marchés du gaz et de l'électricité. Ce bilan tend à montrer que la concurrence s'accroît toujours plus. Les Français sont de plus en plus nombreux à bouder les tarifs réglementés de vente (TRV) du gaz et de l'électricité au profit des fournisseurs alternatifs. Pour autant, la position de leader des fournisseurs historiques n'est pas remise en cause. 


Electricité : un marché de plus en plus concurrentiel

EDF, fournisseur historique d'électricité en France, reste le premier opérateur en termes de parts de marché. A l'heure actuelle, 71% des Français sont encore abonnés au tarif réglementé, le tarif bleu. Mais, en l'espace de 3 mois, il a perdu 1% des parts de marché.

En effet, il comptait 23 372 000 clients particuliers au 30 juin 2020, contre 23 646 000 au 31 mars 2020. Ces consommateurs s'orientent surtout vers des fournisseurs alternatifs. Ces opérateurs détiennent aujourd'hui 27% de la clientèle résidentielle.

Au 30 juin 2020, environ 31% des sites [particuliers et professionnels] sont en offre de marché, dont 27% auprès d’un fournisseur alternatif.
CRE observatoire des marchés du 2ème trimestre 2020.

La raison de ces changements ? La CRE ne l'explique pas. Cela étant, on peut penser que le prix a joué fortement.

Avec le confinement, les habitudes de consommation des particuliers ont évolué. Notamment, la mise en place du télétravail a pu influer sur leurs factures d'électricité. On estime qu'il a engendré entre 18 et 97 euros de hausse sur les dépenses en énergie. Or, les fournisseurs alternatifs ont tendance à proposer des offres moins chères que le Tarif Bleu. Il parait donc assez logique que les consommateurs se tournent vers ces contrats. 

Concurrence : état des lieux du marché du gaz

Sur le marché du gaz, la concurrence est encore plus ouverte. 35% des particuliers font confiance aux opérateurs alternatifss. Engie (ex-GDF), le fournisseur historique, totalise donc 65% des consommateurs. Pour autant, ces derniers ne sont pas forcément clients du tarif réglementé. En effet :

  • 35 % des consommateurs disposent encore du TRV ;
  • 30% ont choisi une offre de marché d'Engie.

La cause de cette répartition n'est pas exposée par la CRE. Toutefois, on peut supposer que l'arrêt de la commercialisation des tarifs réglementés du gaz en 2019 a joué. Pour rappel, cette mesure vise à préparer la fin des TRV du gaz, qui aura lieu en juillet 2023.

Après un déménagement, ils se sont naturellement tournés vers Engie, puisque c'est l'opérateur qu'ils connaissent le mieux.

Sur le segment des professionnels, la libéralisation du marché est encore plus importante. 47% des petites et moyennes entreprises sont passées sur une offre alternative.

Au 30 juin 2020, environ 67% des sites sont en offre de marché, dont 36% auprès d’un fournisseur alternatif.
CRE

Changer de fournisseur d'énergie : quels dangers ?

Beaucoup craignent de choisir un fournisseur alternatif de peur des coupures de gaz ou de frais de résiliation importants. Il est fort probable que ces inquiétudes soient les mêmes pour l'électricité, poussant ainsi les consommateurs à rester au TRV. 

Il s'agit là d'idées reçues. Changer de fournisseur de gaz ou d'électricité n'engage :

  • Aucun frais de résiliation. C'est gratuit et sans préavis, puisque les contrats d'énergie sont sans engagement pour les particuliers ;
  • Aucune coupure de courant ou de gaz. Enedis, le gestionnaire de réseau d'électricité se charge de maintenir le courant. Il en va de même pour le gaz. GRDF, le gestionnaire de réseau de gaz s'occupe s'assurer la continuité de l'approvisionnement ;
  • Aucune intervention sur le compteur. La bascule se fait à distance. 

L'opération est sans contrainte. Et, à la clé pour le consommateur, c'est l'opportunité de faire jusqu'à 200€ d'économies par an. Mais, pas toujours facile de s'y retrouver dans la jungle des offres. Pour trouver le fournisseur le moins cher, le mieux reste de passer par un comparateur d'énergie.

Afin de bénéficier d'un conseil téléphonique, il est aussi possible de joindre Selectra au 09 73 72 73 00. Les experts aideront le particulier a faire un point sur ses besoins en gaz et électricité pour déterminer le meilleur contrat pour lui.

Mis à jour le