Electricité : des habitudes de consommation modifiées pendant le confinement

Reveil
En confinement, les Français tendent à se lever plus tard, décalant ainsi leur consommation d'électricité.

Avec l'entrée en vigueur des mesures de confinement, la manière de consommer l'électricité a changé. En effet, les Français semblent se lever et se coucher plus tard. Ce décalage pourrait avoir des répercussions sur les factures d'électricité. Selectra fait le point.


Un pic de consommation d'électricité vers 12h45

chronomètre

C'est un fait, le confinement a changé les habitudes des Français. En temps normal, selon le baromètre 2019 de Santé Publique France, les particuliers se lèvent aux alentours de 6h48.

A l'heure actuelle, ils ont tendance à se réveiller plus tard. En effet, avec la mise en place du télétravail, ils économisent chaque jour leur temps de travail à domicile. Même si l'heure moyenne n'est pas encore connue, les Français ont décalé leur journée d'environ 3 heures. C'est ce qu'expliquent les analyses de RTE, le gestionnaire de réseau d'électricité haute tension.

En effet, selon les données de l'entreprise, le pic de consommation d'électricité a été enregistré à 12h45 le 17 avril 2020 contre 9h30, un an plus tôt. Cette pointe tardive pourrait s'expliquer par la mise en marche des appareils de cuisine (plaques chauffantes, four, etc), annonçant la préparation du déjeuner.

Changement de rythme : quelles conséquences sur les dépenses en énergies ?

Cette modification des modes de vie apparaîtra forcément sur les factures des ménages. En effet, les citoyens plus présents à leur domicile ont tendance à davantage consommer. La généralisation du télétravail pourrait se traduire par 18 à 97 euros supplémentaires sur les factures d'électricité et de gaz des ménages.

Notamment, en se levant plus tard, les ménages en option heures pleines / heures creuses, risquent de voir leur facture d'électricité grimper. En effet, les heures creuses, 8 réparties sur 24h, et le plus souvent la nuit, présentent un prix du kWh plus avantageux.

Comment faire pour limiter l'augmentation de la facture d'énergie ?

facture d'électricité importante avec le confinement

Pour éviter de voir leur budget énergie exploser pendant la période, les consommateurs peuvent mettre en place des gestes simples. Par exemple, il est possible de réaliser des économies d'énergie :

  • En éteignant tous les appareils en veille ;
  • En faisant tourner le lave-linge et le lave-vaisselle sur les heures creuses ;
  • En baissant le chauffage d'un degré ;
  • En débranchant les chargeurs en état d'inactivité ;
  • En couvrant les casseroles pendant la cuisson ;
  • En prenant une douche de 5 minutes plutôt qu'un bain, etc.

D'autre part, ils ont la possibilité de changer de fournisseur d'énergie afin de bénéficier de tarifs plus compétitifs. Il s'agit là d'un bon moyen pour faire baisser leurs factures de gaz et d'électricité. Le changement est gratuit, immédiat et n'engendre aucune intervention technique sur les compteurs.

Enfin, si le mode heures pleines / heures creuses ne leur convient plus, les particuliers peuvent demander à leur fournisseur, un changement d'option tarifaire pour passer en tarif base.

Celui-ci relaiera leur requête à Enedis, en charge des compteurs d'électricité. Pour les foyers équipés d'un compteur Linky, cette opération peut être réalisée à distance, sans frais et sous 24h. On considère que le double tarif est plus intéressant, si plus de 50% des consommations ont lieu en heures creuses.

Mis à jour le