Une facture d'électricité à 32 millions d'euros en 2016

Prise électrique

Alors que les plus frileux rallument déjà le chauffage en ce printemps exceptionnellement pluvieux, voilà une nouvelle qui ne va pas réchauffer le moral : à partir du 1er août prochain, la facture d'électricité des Français va augmenter de 32 millions d'euros pour l'ensemble des foyers ! Soit entre 0,50 et 1 euro par an et par ménage. Pourquoi une telle augmentation ?


Payer plus pour délester les fournisseurs du poids de l'acheminement

À l'origine de cette addition particulièrement salée : un contrat portant sur l'acheminement de l'électricité et reconduit chaque année depuis 2012 entre Enedis (ex-ERDF), gestionnaire de réseau de distribution, et les fournisseurs alternatifs (Direct Energie, Lampiris, Planète Oui, etc.). L'objectif ? Délester les fournisseurs du coût d'acheminement afin d'aider les nouveaux venus du secteur à se faire une place sur le marché de l'électricité. Une mesure pas totalement égalitaire puisque le coût d'acheminement de l'électricité s'est retrouvé directement sur la facture d'électricité des Français...

Flashback. Dans l'Hexagone, l'ensemble des fournisseurs d'électricité collecte la part liée à l'acheminement sur les factures pour la reverser ensuite à Enedis. Mais en 2012, le premier fournisseur alternatif, Direct Energie, a demandé au gestionnaire de réseau de mettre fin à ce système, estimant que le prélèvement de cette part occasionnait des frais trop importants, faisant entrave à son développement. La Commission de Régulation de l'Énergie (CRE) avait alors accepté de faire peser les coûts de la collecte de l'acheminement sur la facture des ménages plutôt que sur les fournisseurs d'électricité.

Depuis la libéralisation du marché de l'énergie en 2007, particuliers et professionnels ont désormais le choix entre le fournisseur historique EDF et plusieurs fournisseurs alternatifs (Direct Energie, Lampiris, Planète Oui, etc.) qui proposent des offres souvent plus avantageuses que les tarifs réglementés de vente.

Un duel "David contre Goliath" de l'énergie qui coûte cher aux Français

Cette décision prise en 2012 pour trois ans vient d'être renouvelée pour une année supplémentaire en 2016. Conséquence ? 32 millions d'euros en plus sur la facture d'électricité des Français qui seront ensuite reversés aux fournisseurs.

Le saviez-vous ?

Chaque facture d'électricité est composée de trois parties : un tiers correspond au coût de production de l'électricité, un autre tiers aux taxes et enfin un dernier tiers à l'acheminement de l'électricité. La part acheminement correspond au Tarif d'Utilisation du Réseau Public de l'Électricité (TURPE) qui est fixé par la CRE pour couvrir les coûts des gestionnaires de réseaux de transport et de distribution d'électricité (Enedis, Entreprises Locales de Distribution ou encore Réseau de Transport d'Électricité - RTE).

Mis à jour le