Podologue remboursement : quelle prise en charge en 2024 ?

Mis à jour le
min de lecture
Vous payez trop cher pour une mutuelle qui vous rembourse mal ?

Faites des économies en simulant le prix de votre mutuelle !

⚖️ Comparateur meilleur prix

Les offres et assureurs référencés sur cette page le sont à titre gratuit. En savoir plus.

La Sécurité sociale prend en charge le remboursement des séances chez le podologue à hauteur de 60 % du tarif conventionné, uniquement pour les personnes diabétiques. Les non-diabétiques peuvent malgré tout se tourner vers leur mutuelle santé pour obtenir un remboursement du podologue, souvent inclus dans les forfaits de médecine douce. Une bonne nouvelle, car la consultation chez le podologue coûte au minimum 27 €.

Comment être bien remboursé chez le podologue en 2024 ?
💰 Tarif minimum d'un podologue27 €
💸 Remboursement Sécurité sociale (uniquement pour les personnes diabétiques)60 %, soit 16,20 €
👛 Remboursement mutuelle
  • En pourcentage pour les personnes diabétiques (en complément du remboursement de la Sécu)
  • Forfait en euros pour les personnes non diabétiques (soin généralement inclus dans la garantie "Médecines douces")

⚖️ Je compare les mutuelles

🔎 Remboursement podologue : quelle prise en charge de la Sécurité sociale ?

L'Assurance maladie rembourse les consultations chez le podologue à hauteur de 60% de la base de remboursement (27 €). Seuls les patients diabétiques sont donc remboursés de 16,20 € pour une visite chez le podologue.

ATTENTION La Sécurité sociale rembourse les séances chez un podologue uniquement pour les personnes diabétiques !

Les personnes non-diabétiques ne sont pas remboursées par la CPAM pour leurs consultations chez ce spécialiste. Toutefois, une complémentaire santé peut prendre en charge ce soin !

Pour choisir une complémentaire santé, vous devez établir la liste de vos besoins en soins pour les pieds. Dans le cas où ceux-ci sont élevés, une mutuelle santé avec des garanties plus accentuées sur des soins de type podologie.

Comme de nombreux acteurs sont présents sur le marché de l’assurance, la solution la plus simple et la plus rapide consiste à effectuer des devis de mutuelle en ligne. Ils vous permettent ensuite de comparer les offres et tarifs des assureurs les plus adaptés à votre situation.

Nos lecteurs ont aussi lu 🔎 👉 Comment être bien remboursé chez le médecin ?
👉 Quel est le prix d'une mutuelle pour un retraité ?
👉 Comment trouver une mutuelle moins chère ?
👉 Comment se faire rembourser le prix de l'étiopathe en 2024 ?

☂️ Quelle mutuelle rembourse le podologue ?

Pour vous aider dans la recherche d'une mutuelle santé remboursant les visites chez le podologue, nos experts ont effectué une sélection. Comparez les mutuelles et notamment les forfaits des podologues. Pour ce faire, il faut observer la garantie médecine douce exprimée en euros. Vérifiez-bien que le podologue fait partie de la Médecine douce, ce n'est pas toujours le cas chez les assureurs.

À NOTER Le forfait en euros proposé par une mutuelle pour le remboursement du podologue concerne tous les soins de médecine douce (remboursement naturopathe, tarif chiropracteur, etc.), pas seulement les séances chez le podologue.

Sélection de mutuelles avec prise en charge d'un podologue en 2024
AssureursPrise en charge chez le podologue

logo Swisslife

🚀 Découvrir l'offre

🧘 Médecine douce : jusqu'à 275 €/an

logo Acheel

📞 09 71 07 85 52

🧘 Médecine douce : jusqu'à 200 €/an

Logo Apivia
 

📞 01 86 26 72 83

🧘 Médecine douce : jusqu'à 175 €/an

logo Gan

📞 01 86 26 99 40

🧘 Médecine douce : jusqu'à 160 €/an

logo Malakoff Humanis

📞 01 86 26 99 40

🦶 Pédicure-Podologue : jusqu'à 160 €/an

logo Alptis

📞 01 86 26 72 83

🧘 Médecine douce : jusqu'à 125 €/an

logo April

📞 01 86 26 99 40

🧘 Médecine douce : jusqu'à 120 €/an

logo Direct Assurance

📞 09 71 07 85 47

🦶 Pédicure-Podologue : jusqu'à 50 €/an

Tarifs et garanties constatés sur les sites web respectifs de nos partenaires assureurs, selon conditions en 2024. Classification par remboursement maximum accordé aux podologues.

💰 Tarif podologue : combien ça coûte ?

Le podologue n'est pas gratuit et lorsque vous consultez, les prix vont être différents en fonction du secteur dans lequel il est conventionné. Il peut ainsi soit suivre les tarifs de la Sécurité Sociale, soit pratiquer des honoraires libres.

Les tarifs des podologues conventionnés secteur 1

L’Assurance Maladie prévoit des tarifs fixes et identiques pour chaque podologue disposant d’une convention. Il s’agit d’un accord entre les professionnels de santé et l’Assurance Maladie qui permet aux assurés de bénéficier de prix moins élevés et d’un meilleur remboursement de leur frais de podologue.

Tableau des tarifs conventionnés d'un podologue en 2024
Actions médicalesMétropoleDépartements d'outre-mer et Mayotte
POD : actes de prévention27 €27 €
AMP : autres actes0,63 €0,63 €
Majoration de nuit0,76 €0,79 €
Majoration de dimanche0,61 €0,64 €
IFD : indemnité de déplacement2,50 €2,50 €
IK : indemnité kilométrique en plaine0,35 €0,35 €
IK : indemnité kilométrique en montagne0,50 €0,50 €
IK : indemnité kilométrique à pieds ou à skis3,40 €3,66 €

Source : Ameli en 2024.

Le tiers payant peut s'appliquer aux visites chez le podologue.

Quel est le tarif des podologues non conventionnés ?

Les podologues non conventionnés ont la possibilité d’appliquer les tarifs qu’ils veulent. Si le prix se révèle supérieur au tarif de l’Assurance Maladie, il est alors conseillé de souscrire une mutuelle santé qui couvre les dépassements d’honoraires des auxiliaires médicaux.

Depuis le 1er février 2009, tout dépassement d’honoraires doit faire l’objet d’une information écrite et remise au client (devis) à partir du moment où le montant de ces honoraires est supérieur ou égal à 70 €. Cette obligation a été instaurée par l’arrêté du 2 octobre 2008.

En ce qui concerne l’affichage des tarifs, chaque podologue se doit de les indiquer s’il reçoit des patients dans son cabinet. Ces dispositions issues du Code de la Santé sont en vigueur depuis le 13 février 2009.

🆘 Quel remboursement de la CMU pour le podologue ?

La Complémentaire santé solidaire (ex-CMU) prend bien en charge les consultations chez le podologue à hauteur de 80% de la base de remboursement de la Sécurité sociale pour le régime général.

La CMU (Couverture Maladie Universelle) a été remplacée par la CSS (Complémentaire Santé Solidaire). Néanmoins, tout le monde n'a pas accès à la CMU. Vérifiez votre éligibilité à la complémentaire santé solidaire avant de vous engager.

Testez votre éligibilité !

Chargement

🤔 FAQ sur les podologues

✅ Quel est le prix d’un bilan podologique ?

Également nommé bilan orthopédique, un bilan podologique coûte en moyenne 40 €. Le podologue commencera par poser une série de questions pour déterminer les problèmes à soigner. Pour cela, il devra trouver le lien entre la morphologie, le positionnement du pied au sol et les pathologies identifiées. Le bilan podologique permet également de déterminer si le port de semelles est approprié au patient qui consulte pour une douleur au dos, au pied, à la hanche ou encore au genou.

Le bilan podologique peut être effectué à partir de 4/5 ans. Pour un enfant, il est intéressant d'observer ses premiers appuis afin d'anticiper de futurs problèmes. Pour un adulte, le bilan podologique permet de corriger d'éventuels déséquilibres. Pour les retraités, l'objectif d'un bilan podologique est d'améliorer la qualité de vie et le confort (notamment avec des chaussures orthopédiques).

📝 Faut-il une ordonnance pour aller chez le podologue ?

Le parcours de soins coordonnés implique aux patients de consulter son médecin traitant avant de consulter un auxiliaire médical et ce, dans le but d'éviter les abus. Certains spécialistes sont exclus de ce système, c'est le cas des gynécologues, ophtalmologues, psychiatres et neuropsychiatres, stomatologues et biologistes.

Les consultations chez le podologue doivent donc se faire sous ordonnance. Cependant, il existe des exceptions notamment pour les patients qui souffrent d’un certain grade de diabète. Aussi, il n'est pas nécessaire de demander une ordonnance médicale de votre médecin traitant pour le traitement des verrues, des ongles incarnés et les soins d’hygiène du pied. En effet, ces soins ne sont pas remboursés par la Sécurité sociale.

À NOTER Le prix de la consultation chez un podologue sans ordonnance reste le même, mais la prise en charge de la CPAM peut se trouver minorée par l’absence d’ordonnance.

🩺 Le bilan podologique et postural est-il remboursé par la Sécurité Sociale ?

Pour un médecin conventionné de secteur 1, le bilan podologique est remboursé à hauteur de 60 % par la Sécurité sociale et la mutuelle se charge des 40 % restants.

Toutefois, le podologue peut également être amené à réaliser un bilan postural, un examen proche du bilan podologique, la principale différence résidant dans le matériel utilisé. Alors, ces examens sont-ils remboursés par la Sécurité sociale ? Malheureusement non, l’Assurance maladie ne prend pas en charge le bilan postural, qui peut parfois coûter 100 €. D’où l’importance de se tourner vers une bonne mutuelle santé !

⚖️ Pédicure, podologue, orthopédiste : quelle différence ?

Une pédicure a plus un objectif esthétique puisqu'elle consiste à couper et limer les ongles, enlever les callosités. Elle ne traite pas les affections des pieds. Les podologues, orthopédistes et les instituts de beauté sont habilités à faire des pédicures.

Un orthopédiste est un médecin diplômé, il est donc considéré comme médecin spécialiste. Leur zone de traitement est large puisqu'elle ne s'arrête pas aux pieds ou aux chevilles.

Un podologue est un auxiliaire médical traitant tout type de maladies des pieds (que ce soit pour la peau et les ongles). Attention, il peut se concentrer uniquement sur les pieds et les chevilles.

👣 Quel est le remboursement des semelles orthopédiques ?

Le taux de remboursement des semelles orthopédiques est de 60% du tarif de convention (28,86 €). Ainsi, vous serez remboursé de 17,30 € (60% * 28,86 € = 17,30 €).

👟 Comment se faire rembourser des chaussures orthopédiques ?

Tout comme les semelles orthopédiques, les chaussures sont remboursées sous réserve d'avoir une ordonnance médicale. Le montant remboursé du type de chaussures prescrites.

Comparez les mutuelles selon votre profil !