Quel remboursement pour des séances de Kiné ?

Indispensables en cas de rééducation ou pour soulager un mal de dos par exemple, les séances de kinésithérapie peuvent vous être prescrites par un médecin généraliste. Mais quel est le prix d’une séance de kiné, et dans quels cas est-elle prise en charge par la Sécurité sociale ? Peut-on prétendre à un meilleur remboursement grâce à une mutuelle santé ? Toutes les réponses sur le remboursement des séances de kiné dans cet article.


mutuelle santé kiné

Devis Mutuelle Santé

Obtenez un devis gratuit d’assurance santé en 2 minutes auprès d’un de nos partenaires.

Quel est le prix d’une séance au kinésithérapeute ?

remboursement kiné

Les kinésithérapeutes sont pour la plupart conventionnés, et appliquent donc tous les mêmes tarifs. Selon le type de rééducation nécessaire ou la partie du corps concernée, les tarifs des séances diffèrent. Voici donc un tableau récapitulatif des tarifs pratiqués par les kinésithérapeutes, dans le cas où celui-ci ne facture pas de dépassement d’honoraires :

Tarif kinésithérapeute 2019
Type de rééducation Tarif de la séance
Rééducation d’une articulation
  • Épaule, coude, poignet, main
  • Hanche, genou, cheville, pied, rachis
16,13 €
Rééducation de plusieurs articulations
  • Épaule, coude, poignet, main
  • Hanche, genou, cheville, pied, rachis
20,43 €
Kinésithérapie respiratoire, adulte et enfant 17,20 €
Rééducation de l’hémiplégie (paralysie) 19,35 €
Rééducation des membres inférieurs chez les personnes âgées 17,20 €
Rééducation périnéale 17,20 €
Bilan, diagnostic kinésithérapique 17,42 €
Bilan diagnostic kinésithérapique pour affection neurologique et musculaire 21,72 €

Le saviez-vous ? Depuis le 13 février 2009, tous les kinésithérapeutes conventionnés ou non doivent obligatoirement afficher leurs tarifs de façon claire dans leur salle d’attente.

Les dépassements d’honoraires chez un kiné

En règle générale les kinésithérapeutes conventionnés, tout comme les infirmiers et professionnels paramédicaux, ne pratiquent de pas dépassement d’honoraires. Leurs tarifs sont donc fixés selon la base de remboursement de la Sécurité sociale soit 22,26 € la séance de 30 minutes (tarif de convention).

En revanche, dans certaines situations, les kinésithérapeutes conventionnés peuvent facturer un dépassement d’honoraire à leurs patients :

  • En cas de soins en dehors des horaires normaux du cabinet : avant l’ouverture le matin, tard le soir, dans la nuit en cas d’urgence…
  • En cas de soins dans un endroit inhabituel, en dehors du cabinet : sur votre lieu de travail par exemple.
  • En cas de soins à domicile : surtout lorsque le déplacement n’a pas été prescrit par le médecin traitant du patient.

Dans certains cas, et majoritairement dans les grandes villes, il arrive qu’un kinésithérapeute ne soit pas conventionné : il est alors libre de fixer ses tarifs sans tenir compte de la base de remboursement de la Sécurité sociale, mais « avec tact et mesure ».

Séance de médecine douce : quel remboursement de la sécurité sociale ?

remboursement kiné

La Sécurité sociale prend en charge une partie des honoraires des kinésithérapeutes, hors dépassements d’honoraires éventuels. Ainsi, les séances de kinésithérapies sont remboursées à 60 % selon les tarifs de base de chaque acte, avec une franchise de 0,50€ qui n’est jamais remboursée. Vous trouverez ci-dessous un tableau récapitulatif des remboursements effectués par la Sécurité sociale, selon si vous possédez une ordonnance ou non.

En effet, lorsque les séances sont prescrites par le médecin traitant, elles sont remboursées à 60 % : lorsque le patient n’a pas d’ordonnance de son médecin pour les séances de kiné, celles-ci ne sont remboursées qu’à 30 % puisqu’elles sont hors du parcours de soins coordonnés. Déclarer un médecin traitant est donc plus que conseillé ! Les démarches sont gratuites, et réalisées en ligne directement par le professionnel de santé. Vous pourrez ainsi bénéficier d’un meilleur remboursement.

Remboursement de la Sécurité Sociale pour des séances de Kiné
Type de rééducation Remboursement avec ordonnance : 60 % Reste à charge (franchise médicale de 0,50 € comprise) Remboursement sans ordonnance (hors parcours de soins coordonnés) : 30 % Reste à charge (franchise médicale de 0,50 € comprise)
Rééducation d’une articulation
  • Épaule, coude, poignet, main
  • Hanche, genou, cheville, pied, rachis
9,67 € 5,96 € 4,83 € 10,80 €
Rééducation de plusieurs articulations
  • Épaule, coude, poignet, main
  • Hanche, genou, cheville, pied, rachis
12,26 € 7,67 € 6,12 € 13,81 €
Kinésithérapie respiratoire, adulte et enfant 10,32 € 6,38 € 5,16 € 11,54 €
Rééducation de l’hémiplégie (paralysie) 11,61 € 7,24 € 5,80 € 13,05 €
Rééducation des membres inférieurs chez les personnes âgées 10,32 € 6,38 € 5,16 € 11,54 €
Rééducation périnéale 10,32 € 6,38 € 5,16 € 11,54 €
Bilan, diagnostic kinésithérapique 10,45 € 6,47 € 5,22 € 11,70 €
Bilan diagnostic kinésithérapique pour affection neurologique et musculaire 13,03 € 8,19 € 6,51 € 14,71 €

Il est important de noter que le professionnel de santé est dans l’obligation de vous prévenir avant de pratiquer un acte non remboursé par la Sécurité sociale, et que vous êtes tout à fait en droit de refuser.

Dans certains cas, le remboursement des séances de kiné par la Sécurité sociale diffère. C’est le cas pour les personnes suivantes :

  • Les bénéficiaires du FSV (Fonds Spécial Vieillesse) ou de l’ASPA (Allocation de Solidarité pour les Personnes Âgées) : le remboursement des séances est alors de 80 %.
  • Les adhérents au régime d’Alsace Moselle : le remboursement des séances est de 90 %
  • Les patients atteints d’une ALD (Affection Longue Durée), les femmes enceintes et les victimes d’accidents du travail : le remboursement de la Sécurité sociale est alors de 100 % pour les séances de kiné.

Accord préalable et prolongation d’un traitement

Selon le type d’actes de rééducation pratiqués, le nombre de séances remboursées par la Sécurité sociale est limité. En effet, c’est la Haute Autorité de Santé (HAS) qui détermine, par le biais de référentiels validés, le nombre de séances nécessaires pour soigner chaque type de pathologie.

Au-delà de ce nombre maximum de séances, il est nécessaire d’obtenir l’accord préalable de l’Assurance maladie pour continuer à être remboursé de ses séances de kiné. Avant la dernière séance remboursée, si le praticien estime que des séances supplémentaires seront nécessaires, il devra vous remettre un formulaire de demande d’accord préalable.

Vous devrez alors compléter ce formulaire et le transmettre au service médical de votre caisse d’Assurance maladie. Adressez votre courrier au médecin conseil de votre CPAM, et n’oubliez pas de joindre l’original ou la copie de votre prescription médicale. Une réponse vous sera envoyée dans les 15 jours suivant la réception de votre demande.

Voici donc le nombre de séances de kiné maximum remboursées par la Sécurité sociale en fonction de la situation :

Nombre maximum de séances de kiné remboursées par la Sécurité sociale
Type de rééducation Nombre maximum de séances sans accord préalable Accord préalable requis
Cervicalgie commune Jusqu’à 15 séances À partir de la 16e séance
Lombalgie commune Jusqu’à 15 séances À partir de la 16e séance
Fracture non opérée de l’humérus Jusqu’à 30 séances À partir de la 31e séance
Fracture ou luxation du coude Jusqu’à 30 séances À partir de la 31e séance
Hanche : arthroplastie par prothèse totale Jusqu’à 15 séances À partir de la 16e séance
Entorse externe de la cheville Jusqu’à 10 séances À partir de la 11e séance

Source : ameli.fr

Mutuelle : quel remboursement ?

remboursement kiné

Devis Mutuelle Santé

Obtenez un devis gratuit d’assurance santé en 2 minutes auprès d’un de nos partenaires.

Après une opération, un accident ou simplement pour soulager un mal de dos, vous devez suivre des séances de kinésithérapies ? Si le reste à charge est trop important pour vous, et ce même en respectant le parcours de soins coordonnés, souscrire une mutuelle complémentaire est la solution !

Une mutuelle santé prendra en charge au minimum les 40 % restant à votre charge après le remboursement de la Sécurité sociale et couvrira donc l’intégralité du tarif de base. Pour les contrats proposant une prise en charge supérieure à 100 %, les dépassements d’honoraires peuvent alors être également remboursés. Dans le cas de séances multiples avec un kinésithérapeute pratiquant des dépassements d’honoraires, souscrire une mutuelle avec un niveau de remboursement plus élevé est alors indispensable !

Enfin, sachez que certains kinésithérapeutes pratiquent le tiers payant : avec une bonne mutuelle santé et la télétransmission, vous n’aurez aucuns frais à avancer lors de votre consultation !

La prise en charge des séances de kinésithérapie diffère selon les mutuelles et les contrats : n’hésitez pas à comparer les offres ! Vous pouvez également faire parvenir un devis de votre kiné à votre mutuelle pour connaître votre future prise en charge.

Comment trouver une meilleure mutuelle pour la médecine douce ?

Les mutuelles santé sont des contrats modulables, ce qui signifie qu’il est tout à fait possible d’augmenter le niveau de certaines garanties selon vos besoins. Dans le cas de la kinésithérapie, qui fait partie de la catégorie « médecine douce » pour les mutuelles santé, la prise en charge diffère d’un contrat à l’autre.

En effet, certaines compagnies de mutuelles complémentaires acceptent de rembourser votre reste à charge et ce peu importe la raison de votre rééducation, quand d’autres ne remboursent que les séances prescrites suite à une opération. Parfois, seul un nombre limité de séances est remboursé !

Pour toutes ces raisons, il est indispensable de comparer les contrats de mutuelle santé avant d’y souscrire. Avec un comparateur en ligne, la tâche est simplifiée :

  • Vous pouvez indiquer précisément vos besoins et demander une prise en charge élevée des séances de médecine douce ;
  • Vous obtenez simultanément plusieurs devis personnalisés selon vos besoins que vous pourrez comparer ;
  • Il est ainsi plus facile de trier les offres de mutuelles selon les niveaux de garanties ou les tarifs et trouver le contrat le plus adapté !

Séances de kiné et mutuelle : ce qu’il faut retenir Pour être bien remboursé de ses séances de kiné, il est indispensable de comparer les offres et de souscrire une mutuelle adaptée. Comparez les niveaux de remboursement et les modalités de prise en charge avant de vous engager !

Mis à jour le