CNP Assurances : en 2018, le bénéfice était en hausse !

Quel bilan pour CNP Assurances en 2018 ? À en croire les résultats officiels communiqués par l’assureur, le temps est au beau fixe. Avec un marché international porteur et l’établissement de nouvelles stratégies commerciales, la compagnie devrait poursuivre dans cette voie pour l’année en cours.

CNP Assurances : une stratégie commerciale de réorientation

Fin 2018, CNP Assurances confirmait ses ambitions. Encouragée par des chiffres prometteurs, la compagnie d’assurances prévoyait un bilan très positif pour l’année dernière. Elle mettait notamment en avant la croissance de 3,1 % de son chiffre d’affaires, le résultat net du groupe de 955 millions d’euros et le résultat brut d’exploitation en augmentation de 1,9 %.

Au cœur de CNP Assurances et de ses stratégies commerciales, l’on a pu constater une véritable volonté d’expansion de la part de l’assureur avec, notamment, un rapprochement avec La Banque postale, un partenariat santé entre Lyfe et Goalmap, deux offres pour assurer les appareils nomades élaborés aux côtés de Lydia ou encore l’annonce de l’élaboration d’un assistant virtuel aux côtés de la start-up Zelros.

Des choix qui traduisent le besoin pour les compagnies d’assurances de s’adapter aux nouvelles réalités du marché.

Fin février 2019, le premier assureur de personnes en France communiquait officiellement sur ses chiffres pour l’année complète de 2018. Avec une hausse de son bénéfice net de 6,4 %, de beaux jours s’annoncent pour CNP Assurances.

CNP Assurances : une affaire d’ÉtatLes revenus de CNP Assurances sont en grande partie détenus par l’État français. Avec le vote de la loi Pacte – plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises – et de l’article 54, le but était de créer un pôle public de banques et d’assurances grâce à l’association de La Banque Postale et de CNP Assurances.

CNP Assurances : en 2019, tout miser sur le marché international ?

La hausse de 6,4 % du bénéfice net de 2018 de CNP Assurances à 1,36 milliard d’euros. Ses bénéfices sont entre autres dus à ses activités en assurances épargne et retraite, mais aussi au marché commercial favorable en Europe – en particulier l’Italie – et en Amérique latine – le Brésil, surtout –, particulièrement dynamique.

Les revenus de CNP Assurances ont aussi bénéficié d’une augmentation, plus petite celle-ci, de 0,7 %, à 32,36 milliards d’euros. Son résultat brut d’exploitation est quant à lui de 2,92 millions d’euros et en croissance de 1,2 %.

En France cela dit, le chiffre d’affaires fait triste mine avec une baisse de 5,5 %, soit à 21,5 milliards d’euros. Pourquoi ? Car de nombreux contrats ne sont pas renouvelés.

Pour l’assureur, l’épargne et le marché international semblent donc constituer le nerf de la guerre pour le futur. Les résultats de 2018 devraient pousser CNP Assurances dans sa politique de réorientation afin de garder sa place sur le marché : « L’année 2018 a été marquée par le succès de la stratégie de réorientation du mix produit et l’ancrage de la transformation digitale », a expliqué Antoine Lissowski, directeur général du groupe, dans un communiqué.

CNP Assurances : des résultats qui dépassent tous les espoirs de l’assureurCNP Assurances a dépassé toutes ses attentes, et notamment l’objectif qu’il s’était fixé concernant son résultat brut d’exploitation à 5 % chaque année. Son taux de croissance moyen est de 9,1 % à périmètre et change constants entre 2016 et 2018.

Mise à jour le