Le prix du gaz augmente de 6,9% TTC en janvier 2018

Le prix du gaxe augmente de 2,3% HT et 6,9% TTC en janvier 2018.

Les prix du gaz ont de nouveau augmenté en février 2018. Au total, les prix du gaz ont augmenté de 17% entre septembre 2017 et février 2018 !

Le prix des tarifs réglementes de vente du gaz continuent d'augmenter. La hausse de janvier 2018 est particulièrement impressionnante du fait de l'évolution de la TICGN. Cette dernière va augmenter de 43,7% l'année prochaine et devrait encore gonfler de 172% jusqu'en 2022.

Nouvelle augmentation pour les tarifs réglementés de vente du gaz

Les tarifs réglementés d'Engie continuent sur leur lancée en janvier 2018. Après plusieurs mois de faible augmentation, le prix du gaz augmente de 6,9%. Dans le détail, cette hausse comprend deux composantes : la variation classique du prix du gaz  hors taxe décidée par la Comission de régulation de l'énergie (CRE) et la hausse de la TICGN, prévue par la nouvelle loi financière. Cette hausse concerne les 5,2 millions de clients ayant souscrit à une offre réglementée pour le gaz chez Engie.

Concernant, la variation classique et mensuelle du prix du gaz, les tarifs HT vont augmenter de 2,3% en moyenne ; et dans le détail : 

  • 0,7% pour les foyers qui cuisinent au gaz ;
  • 1,4% pour ceux qui utilisent le gaz pour chauffer leur eau ;
  • 2,4% pour les ménages qui se chauffent au gaz.

Regroupons-nous pour réduire nos factures ! Rejoignez les milliers de consommateurs déjà inscrits à l'achat groupé d'énergie d'hiver 2018 de Selectra. Pré-inscription gratuite et sans engagement.
Plus d'informations

Augmentation de la TICGN

hausse des prix

Si le prix du gaz augmente autant, c'est essentiellement dû à la forte augmentation que connaît la TICGN en ce début d'année 2018. La taxe intérieure sur la consommation de gaz naturel (TICGN), que les particuliers paient depuis 2014 seulement, devrait connaître une très forte augmentation chaque année jusqu'en 2022, conformément à ce que prévoit la Loi de Finances 2018.

La TICGN passe de 5,88€ par MWh en 2017 à 8,45€ par MWh en 2018, soit une progression de 44% qui concernera l'ensemble des consommateurs de gaz naturel. D'ici à 2022, elle devrait même augmenter de 172%. Cette évolution est due à la mise en place à partir de janvier 2018 à la fois du chèque énergie et de la contribution climat énergie, qui devient une des composantes de la TICGN. Il s'agit d'une sorte de taxe carbone.

C'est pour cela que, toutes taxes comprises, les tarifs réglementés augmentent de 6,9%. Les clients d'offres de gaz à prix fixe ne subiront quant à eux que l'augmentation de la taxe.

Économiser sur sa facture de gaz autrement

Il reste cependant tout à fait possible de faire des économies sur sa facture de gaz, en dépit de ce contexte de hausse des prix. D'autres fournisseurs proposent des offres indexées aux tarifs réglementés qui garantissent un prix toujours plus bas. Certains fournisseurs proposent des offres vertes, qui permettent de contribuer à la transition énergétique autrement qu'en payant la contribution climat énergie incluse dans la TICGN.

Enfin, il est possible de s'unir avec d'autres consommateurs et de jouer sur la force du nombre pour faire baisser les factures d'énergie en participant à un achat groupé. Selectra vient par exemple de lancer un achat groupé d'énergie. Les réductions peuvent atteindre plusieurs centaines d'euros par an sur les factures.

La fin des tarifs réglementés du gazCes tarifs réglementés du gaz ont augmenté régulièrement pendant les derniers mois de l'année 2017. Ce tarif de référence, fixé par les pouvoirs publics, est néanmoins appelé à disparaître. Le Conseil d'État, interpellé par l'Anode, une association de fournisseurs alternatifs, a déclaré qu'ils étaient contraires au droit européen. Les tarifs réglementés de vente pour l'électricité pourraient d'ailleurs connaître le même sort.

Mise à jour le