Attention : le mois d’octobre augure une nouvelle augmentation du prix du gaz

Mis à jour le
min de lecture

Depuis la disparition définitive du tarif réglementé du gaz d’Engie, les consommateurs peuvent désormais se fier au “Prix Repère de Vente de Gaz naturel” proposé par la Commission de régulation de l’énergie (CRE). Un indice de référence qui, s’il ne représente pas une offre à part entière, a vocation à aiguiller les clients du gaz, afin de les informer du “juste prix” de cette énergie. Toutefois, comme le tarif réglementé avant lui, le Prix Repère de la CRE est amené à évoluer, parfois à la hausse, comme cela semble être le cas pour le mois d’octobre prochain.

Le Prix Repère de Vente de Gaz naturel : Kézako ?

Depuis juin dernier, la planète gaz est secouée par l’arrivée d’un nouvel occupant : il s’agit du Prix Repère de vente de gaz naturel, proposé par la Commission de régulation de l’énergie. Pour mieux comprendre la raison d’être de cet indice de référence, il convient de s’intéresser à l’origine de sa création, qui n’est autre que la disparition de l’ancien tarif réglementé du gaz d’Engie (TRVg). S’il n’était plus commercialisé depuis plusieurs années, ce tarif incontournable, créé dès 1946, profitait encore à des milliers de clients hexagonaux. Comme son pendant sur le volet électricité - le TRVe (qui existe quant à lui toujours) - le tarif réglementé d’Engie était le seul tarif régulé par les pouvoirs publics. Aussi, bien qu’il cohabitait avec différentes offres dites “de marché”, il représentait une balise de référence dans la fixation des prix des offres de gaz en France. De nombreuses offres gaz étaient par ailleurs indexées à son prix, avec ou sans réduction supplémentaire.

Avec la disparition de ce prix référentiel en juillet dernier, la tâche s’avère donc plus ardue pour les consommateurs lorsqu’il s’agit de se repérer sur un marché du gaz en ébullition, peuplé de plusieurs dizaines d’acteurs concurrents. C’est pourquoi, afin d’anticiper ce besoin, la Commission de régulation de l’énergie a instauré une grille dite “repère”. Au contraire du tarif réglementé, il n’est ici pas question de proposer une nouvelle offre d’énergie, mais bel et bien - comme son nom l’indique - un repère de prix, au plus proche de la réalité du marché et tenant compte de l’ensemble des composantes communes à la fixation d’une grille tarifaire gaz.

“Ce prix repère est un prix variable et intègre à la fois les coûts d’approvisionnement (coût de l’énergie sur le marché de gros) et les coûts « hors approvisionnement » tels que les coûts commerciaux, les coûts d’acheminement ou de stockage et la rémunération du fournisseur.”

Commission de régulation de l’énergie

Il est à noter que les fournisseurs alternatifs ne sont aucunement soumis à l’obligation d’indexer leurs propres prix à cette grille tarifaire moyenne. Toutefois, nombre d’entre eux ont choisi de s’y conformer, afin de proposer une information claire à leurs clients. C’est notamment le cas d’Engie, EDF, TotalEnergies ou encore Mint Énergie. Seulement, de la même façon que le tarif réglementé du gaz avant lui, le Prix Repère peut évoluer chaque mois, à la hausse comme à la baisse. Une hausse à prévoir, donc, pour octobre prochain.

🔥 Qui est le meilleur fournisseur de gaz indexé ?
Fournisseurs de gaz indexé Nom de l'offre Budget annuel - TTC Économies sur le Prix Repère Gaz Prix de l'abonnement TTC Prix du kWh TTC
TotalEnergies
OFFRE SPÉCIALE GAZ
⚖ Des prix indexés !
📣 Selectra Score : B
Budget annuel estimé
1359 €
Vous gagnez
101 €
257.18 € 0.0819 €
Gaz de Bordeaux
05 56 79 41 41
GAZ RÉF
⚖ Des prix indexés !
📣 Selectra Score : B
Budget annuel estimé
1403 €
Vous gagnez
57 €
251.28 € 0.0856 €
Ekwateur
GAZ NATUREL 15% BIOGAZ VARIABLE
🌿 Offre verte !
⚖ Des prix indexés !
📣 Selectra Score : C
Budget annuel estimé
1408 €
Vous gagnez
52 €
377.23 € 0.0766 €
EDF
3404
AVANTAGE GAZ OPTIMISÉ
⚖ Des prix indexés !
📣 Selectra Score : C
Avis clients EDF : 1.8/5

Budget annuel estimé
1418 €
Vous gagnez
42 €
238.32 € 0.0877 €
Happ-e
 Souscrire en ligne
HAPP-E OFFRE GAZ
⚖ Des prix indexés !
📣 Selectra Score : B
Budget annuel estimé
1426 €
Vous gagnez
33 €
273.81 € 0.0857 €

*Tarifs € TTC à jour du 29/05/2024. Budget calculé et économies estimées par rapport au tarif de référence pour une consommation annuelle de 13450 kWh (classe de consommation B1)

Hausse du prix du gaz en octobre

Jusqu’à ce jour, le Prix Repère proposé par la CRE s’est avéré inférieur à l’ex tarif réglementé du gaz. À titre de comparaison, en juin dernier, ce dernier proposait un prix du gaz variant - selon la consommation - entre 0,1284 €/kWh (conso : de 0 à 6000 kWh) et 0,1042 €/kWh (zone 2, conso : de 6001 à 300 000). Côté Prix Repère, cette fourchette se situe en septembre aux alentours de 0,1051 €/kWh (conso : de 0 à 6000 kWh) et 0,0812 €/kWh (zone 2, conso : de 6001 à 300 000). En ce qui concerne l’abonnement, on note néanmoins une légère augmentation avec l’arrivée du Prix Repère, avec lequel il faut compter une note annuelle moyenne avoisinant les 102,94 (conso : de 0 à 6000 kWh) et 257,18 € (toutes zones, conso : de 6001 à 300 000), lorsqu’on pouvait s’attendre à un montant n’excédant pas 102,12 € (conso : de 0 à 6000 kWh) et 249,84 € (toutes zones, conso : de 6001 à 300 000) avec l’ex TRVg, en juin dernier. Malgré cette légère disparité, l’avantage revient incontestablement au Prix Repère de la CRE. Une victoire qui pourrait bien être éclipsée par les récentes annonces de la Commission.

“Entre septembre et octobre 2023, la part variable hors taxes (HT) d’un consommateur type cuisson/eau chaude et chauffage augmente de 9,06 €/MWh. Cette hausse résulte de la remontée des prix de gros du gaz après la baisse continue observée au printemps et à l’été 2023.”

Commission de régulation de l’énergie, septembre 2023

L’organisme précise toutefois que “le niveau du prix repère moyen, soit 87,06 €/MWh reste en dessous de celui de bouclier tarifaire qui était en vigueur au 30 juin 2023”. Une affirmation qui n’est pas contredite par la comparaison suivante :

En octobre prochain, il faudra donc compter une augmentation moyenne du prix du gaz de l’ordre de 8% si l’on s’en tient au Prix repère de la CRE. Une hausse qui demeure donc inférieure au tarif réglementé de juin dernier.

Peut-on éviter les hausses du prix du gaz ?

Le prix du gaz évolue régulièrement sur les marchés, à la hausse, comme à la baisse. S’il n’est pas possible de prévoir à l’avance l’augmentation éventuelle de ses factures de gaz, il est toutefois possible de s’en prémunir. Pour ce faire, il convient de se tourner vers une offre de gaz dite “à prix fixes”. Si ces offres présentent traditionnellement un prix plus élevé que les offres à prix indexés (au prix repère de la CRE par exemple), elles permettent toutefois à leurs clients de bénéficier d’un tarif identique (hors taxes) tout au long de leur contrat. Celui-ci peut durer un an, deux ans ou même trois ans. Un inconvénient toutefois : en cas de baisse de prix sur les marchés du gaz, ceux-ci ne seront pas répercutés sur la facture.

🔥 Qui est le meilleur fournisseur de gaz fixe ?
Fournisseurs de gaz fixe Nom de l'offre Budget annuel - TTC Économies sur le Prix Repère Gaz Prix de l'abonnement TTC Prix du kWh TTC
Eni
STABILITÉ GAZ
🔐 Des prix bloqués !
📣 Selectra Score : C
Avis clients Eni : 1.7/5

Budget annuel estimé
1447 €
Vous gagnez
13 €
280.6 € 0.0867 €
Ekwateur
GAZ NATUREL 15% BIOGAZ FIXE
🌿 Offre verte !
🔐 Des prix bloqués !
📣 Selectra Score : B
Budget annuel estimé
1468 €
Votre surcoût est de
8 €
377.23 € 0.0811 €
EDF
3404
AVANTAGE GAZ 2 ANS
🔐 Des prix bloqués !
📣 Selectra Score : B
Avis clients EDF : 1.8/5

Budget annuel estimé
1559 €
Votre surcoût est de
100 €
241.44 € 0.1017 €
Sowee
 Souscrire en ligne
GAZ PRIX FIXE 3 ANS
🔐 Des prix bloqués !
📣 Selectra Score : B
Budget annuel estimé
1638 €
Votre surcoût est de
179 €
257.18 € 0.1027 €
Alterna
05 49 60 54 58
GAZ ZEN 1 AN
🔐 Des prix bloqués !
📣 Selectra Score : C
Budget annuel estimé
1671 €
Votre surcoût est de
211 €
276 € 0.1037 €

*Tarifs € TTC à jour du 29/05/2024. Budget calculé et économies estimées par rapport au tarif de référence pour une consommation annuelle de 13450 kWh (classe de consommation )

Partager cet article !

  

Les articles "énergie" les plus lus