Menu

Les tarifs réglementés du gaz baisseront de 1,1% au 1er avril

Les tarifs réglementés du gaz naturel proposés par Engie baisseront de 1,1% en moyenne au 1er avril.

Après la baisse de 3% intervenue au 1er mars dernier, la Commission de Régulation de l'Energie (CRE) vient d'indiquer dans un communiqué que les tarifs réglementés du gaz naturel proposés par Engie poursuivraient une tendance baissière au 1er avril, affichant une nouvelle diminution de 1,1% en moyenne.

La tendance baissière compensera-t-elle la forte hausse de janvier ?

Au 1er avril 2018, les tarifs réglementés du gaz afficheront une baisse de 1,1% en moyenne sur le prix du kWh HT. La raison de cette baisse ? Une baisse des indices mensuels du prix du gaz sur le marché de gros au mois d'avril comparativement au mois dernier.

Cette diminution du tarif réglementé, pratiqué par le fournisseur historique de gaz Engie, intervient après une forte baisse au mois de mars (-3% en moyenne). Deux baisses successivent qui auront pour effet de compenser la double hausse intervenue au mois de janvier (une hausse de la TICGN (Taxe intérieure sur la Consommation de Gaz Naturel) de 44% doublée d'une augmentation du tarif réglementé du gaz de 6,9%.

Quel impact pour les consommateurs ?

La baisse de 1,1% est une moyenne. Concrètement, la baisse sera de 1,2% pour les clients chauffés au gaz naturel, de 0,7% pour les ménages utilisant le gaz pour l'eau chaude et leur gazinière et de 0,4% pour les foyers ne faisant usage du gaz que pour la cuisson.

Quelle offre de gaz choisir si la tendance baissière se poursuit ? Lorsque les tarifs réglementés baissent, le plus économique est de choisir une offre de gaz à prix indexé au tarif réglementé affichant un pourcentage de réduction sur le prix du kWh. Ainsi, le client bénéficie d'un tarif moins cher mais qui suit les évolution à la baisse du tarif réglementé.

Mise à jour le