Menu

Tarif réglementé du gaz : une baisse de 3% au 1er mars

Le tarif réglementé du gaz baissera de 3% au 1er mars.

Après la forte hausse du début de l'année, les 10,6 millions de consommateurs français abonnés au gaz bénéficieront d'une baisse moyenne de 3% du tarif réglementé du gaz proposé par le fournisseur historique Engie, a annoncé le 22 février la Commission de Régulation de l'Energie (CRE) dans un communiqué.

Une baisse notable après la (très) forte hausse de janvier

Souvenez-vous au mois de janvier : on assistait à une double hausse du prix du gaz, composée d'une augmentation du tarif réglementé (de +2,3% en moyenne) et d'une hausse de la TICGN (Taxe Intérieure sur la Consommation de Gaz Naturel) de l'ordre de 44%. Ces augmentations cumulées avaient pour conséquence une augmentation TTC du tarif réglementé du gaz de 6,9%.

Une augmentation à relativiser avec l'arrivée de cette baisse notable de 3%. Concrètement, cette diminution impactera les tarifs du gaz de l'ordre de 1% les foyers utilisant le gaz pour la cuisson, de 1,8%  les foyers qui l'utilisent pour la cuisson et l'eau chaude et de 3% les foyers chauffés au gaz naturel.

Réduire encore plus sa facture de gaz

Cette baisse, qui aura un impact positif sur la facture des abonnés au gaz, peut se cumuler avec une offre moins chère que le tarif réglementé afin de réduire nettement sa facture. Comparer les offres duales (électricité et gaz) ou de gaz seul permet désormais de trouver moins cher que les tarifs réglementés, tout en conservant la même énergie.

Comparer les offres concurrentes pour réduire durablement sa facture Changer de fournisseur en comparant les offres de marché vous permettra de cumuler la baisse de 3% avec une baisse du prix du kWh HT par rapport aux tarifs réglementés d'Engie.

Mise à jour le