Intox : une augmentation de 5,9% de la facture d'électricité en juin

Electricité
Les clients du Tarif Bleu d'EDF peuvent se rassurer. Leur facture n'augmentera pas en juin 2020.

Selon certains médias, les tarifs réglementés de vente de l'électricité (TRV) augmenteraient de 5,9% en juin 2020. Il s'agit d'une rumeur. En effet, la Commission de Régulation de l'Energie (CRE), n'a fait aucune annonce dans ce sens. Mais d'où vient cette rumeur ? Les consommateurs doivent-ils quand même s'attendre à une hausse de la facture d'électricité ? Selectra fait le point. 


Une rumeur basée sur une augmentation réelle en juin 2019

L'information selon laquelle le Tarif Bleu d'EDF augmenterait ce mois-ci prend son origine d'une hausse intervenue l'an dernier. Au mois de juin 2019, les TRV de l'électricité ont effectivement grimpé de 5,9%. Cette augmentation avait beaucoup fait parler d'elle puisque qu'elle arrivait juste après un gel des prix de l'électricité suite à la crise des "Gilets Jaunes".

Pas d'évolution du tarif de l'électricité en juin 2020

Concernant juin 2020, les ménages n'ont pas de hausse à prévoir. La CRE n'a pas annoncé d'augmentation, ni d'ailleurs de baisse. Leur facture d'électricité devrait donc rester stable entre mai et juin.

Toutefois, cette stabilité sera de courte de durée. En effet, les consommateurs devront se préparer à une hausse de la facture d'électricité dès le mois d'août.

Vers une hausse de la facture d'électricité en août

facture d'électricité TURPE

Si les TRV ne bougent pas, les tarifs d'acheminement de l'électricité, appelés TURPE subiront une majoration de 2,75% en moyenne. Cette hausse se répercutera certainement sur la facture des ménages quel que soit leur fournisseur d'énergie ou leur offre puisque cela signifie que les coûts du fournisseur augmentent.

Elle concerne même les clients des offres à prix fixes. Certains foyers décident de souscrire des offres à tarifs fixes pour se prémunir des hausses du Tarif Bleu. En cela, elles garantissent un prix stable du kWh. Mais elles ne les protègent pas contre les hausses des taxes ou des contributions sur l'énergie, comme peut l'être une hausse du TURPE.

Selon l'Insee, la facture moyenne d'électricité des Français est de 960 euros par an. L'augmentation du TURPE devrait se traduire par une hausse sur la facture d'énergie des ménages mais il est difficile d'estimer de combien. Pour contrebalancer l'augmentation, les consommateurs peuvent comparer les fournisseurs afin de choisir une offre avec un prix du kWh particulièrement bas.

Mis à jour le