Faillite des fournisseurs d'électricité : EDF prendra le relais

fournisseur secours
EDF et les ELD viendront prendre le relais des fournisseurs d'électricité en faillite.

La faillite d'Hydroption a poussé les pouvoirs publics à désigner des fournisseurs de secours. Ce sont EDF et les entreprises locales de distribution (ELD) qui ont été nommés : en cas de faillite d'un fournisseur d'électricité, ils viendront prendre la relève. Que cela implique-t-il pour les consommateurs ?


EDF et les ELD des fournisseurs de secours provisoire

Fournisseur historique d'électricité, EDF est présent sur 95% du territoire. C'est lui qui a été choisi pour être fournisseur de secours, en cas de liquidation judiciaire ou de perte d'autorisation d'exercer d'un fournisseur sur le territoire national.

Les ELD sont des petits fournisseurs locaux, éparpillés sur 5% du sol français. On les retrouve par exemple à :

Ce sont ces derniers qui seront fournisseurs de secours des foyers vivant dans leur zones de desserte.

Le Ministère de la Transition Ecologique rappelle qu’il a désigné, de manière transitoire et au titre des mesures temporaires de sauvegarde, des fournisseurs de secours pour l’électricité : il s’agit d’EDF sur les zones de desserte d’Enedis et de RTE et des Entreprises Locales de Distribution sur leurs zones de desserte respectives. Ministère de la Transition Ecologique

En cas de défaillance de leur fournisseur, les ménages seront basculés au tarif réglementé de vente (TRV) de l'électricité. Les professionnels passeront en offre de marché.

Comment bénéficier du fournisseur de secours ?

Le fournisseur de secours est mis en place par les autorités publiques pour tous les consommateurs. Il n'y a donc rien à faire pour en bénéficier. En cas de faillite d'un fournisseur, il viendra automatiquement prendre le relais. Il n'y pas de coupure de courant à prévoir.

Il n’y a aucune démarche à faire, le fournisseur de secours prendra contact directement avec les clients concernés dans les meilleurs délais. Aucun risque de rupture d’approvisionnement n’est donc à craindre pour les clients concernés. Ministère de la Transition Ecologique

La désignation du fournisseur de secours ne remet absolument pas en cause l'ouverture du marché à la concurrence : les ménages peuvent changer d'offre quand bon leur semble et sans pénalité financière. En France, tous les contrats d'électricité sont sans engagement.

Et pour le gaz ?

A l'heure actuelle, seul un fournisseur de secours d'électricité a été désigné. Le prix de la molécule de gaz s'étant envolé ces derniers mois, on peut penser que le gouvernement s'intéressera à la mise en place d'un dispositif similaire pour le gaz.

En effet, le gel du tarif réglementé de gaz met en difficultés économiques certains fournisseurs de gaz. Afin de les protéger, le gouvernement ne prévoit pour l'instant qu'une avance de trésorerie pour les petits fournisseurs.

Mis à jour le