Rénovation énergétique : pourquoi faire des travaux et à quel prix ?

appel gratuit

Réduisez votre facture d'électricité et gaz

Pour profiter de 17% de remise sur le prix du kWh, contactez Selectra :

09 73 72 73 00 OU
rénovation énergétique

Réaliser des travaux de rénovation énergétique permet de réduire sa facture ainsi que son impact sur l’environnement. Ces travaux sont conseillés à tous les ménages, et sont même obligatoires pour les logements dont la consommation énergétique est supérieure à 330 kilowatts par heure, par mètre carré et par an. Quoiqu’il en soit, il est intéressant de voir quels travaux effectuer, à quel prix et surtout comment les financer.


Quels sont les travaux de rénovation énergétique ?

La rénovation énergétique regroupe l’ensemble des travaux à réaliser pour rendre un bâtiment ou un logement moins énergivore. Les enjeux sont nombreux :

Mais alors, quels sont ces travaux de rénovation énergétique et par quoi commencer ?

Commencer la renovation energetique avec l’isolation

Les travaux d’isolation thermique sont indispensables en matière de rénovation énergetique car ils permettent de réduire les besoins en chauffage à la source. Avant donc de penser à améliorer les systèmes de chauffage de son logement, il est primordial de commencer par des travaux d’isolation afin d'éviter les déperditions de chaleur. Toutes les parties du logement sont concernées par les travaux d’isolation :

  • Isolation de la toiture : isoler la toiture fait partie des procédés les plus rentables, car le potentiel d’économies d’énergie est important. A savoir qu'un toit mal isolé représente 30% des pertes de chaleur dans un logement. Le coût des travaux d’isolation de la toiture est aussi moins élevé que les autres types d’isolation, car ils nécessitent moins de finition ;
  • Isolation des murs par l’extérieur et par l’intérieur : des murs bien isolés peuvent aussi générer des économies non négligeables. En effet, 20% des déperditions de chaleur proviennent des murs ;
  • Isolation des portes et fenêtres : les travaux d’isolation des portes et fenêtres peuvent également faire économiser largement. Les fenêtres à double ou triple vitrages peuvent réduire jusqu’à 60% des pertes de chaleur ;
  • Isolation des planchers, des caves et des planchers bas : le plancher représente 10% des pertes de chaleur. Il est possible d’isoler un plancher par le haut ou par le bas (qui est la technique la plus utilisée et la simple).

Le chauffage primordial dans la rénovation énergétique de l’habitat

chaudière

L’amélioration de son système de chauffage est aussi primordial lorsqu’on pense à réaliser des travaux de rénovation énergétique. En effet, le chauffage représente deux tiers de la facture énergétique des ménages.

Cela consiste à remplacer ses appareils avec des appareils plus performants, pour chauffer autant en utilisant moins d’énergie et en dépensant moins. Il existe de nombreux types d’appareils à haute performance énergétique et la plupart d’entre eux sont éligibles à la prime renovation energetique :

La ventilation pour améliorer la performance énergétique

Les travaux d’isolation et le renouvellement de son système de chauffage sont des étapes primordiales dans le secteur de la rénovation énergétique, mais il ne faut pas non plus négliger la ventilation dans un logement.

Son rôle est d’éliminer l’excès d’humidité et de renouveler l’air. La ventilation est d’ailleurs réglementée pour des raisons d’hygiène et de santé publique. La ventilation VMC est le système de ventilation obligatoire pour les logements.

Les énergies renouvelables en faveur de la rénovation énergétique

énergie verte

Les énergies renouvelables sont évidemment recommandées lorsqu’on envisage de réaliser des travaux de rénovation énergétiques. Elles représentent un excellent moyen de faire des économies durables sur la facture. Il existe plusieurs moyens d’utiliser les énergies renouvelables dans son logement, par exemple :

  • Le chauffe-eau solaire : comme son nom l’indique, le chauffe-eau solaire produit de l’eau chaude grâce à la chaleur inépuisable du soleil. Cela permet des économies considérables sachant que la production d’eau chaude sanitaire est considérée comme le 2ème poste de dépense des ménages, avec une part d’environ 10% sur la facture d’énergie ;
  • Le ballon d'eau chaude thermodynamique : ce système intègre une pompe à chaleur qui chauffe l’eau par le biais de l’énergie présente dans l’air, l’eau ou encore le sol.

La loi pour les copropriétés en termes de renovation énergétique

La loi de la transition énergétique pour la croissance verte entrée en vigueur le 1er janvier 2017 rend obligatoire la rénovation énergétique dans les logements énergivores, c’est-à-dire ceux dont la consommation énergétique est supérieure à 330 kilowatts par heure, par mètre carré et par an, avant 2025. Les copropriétés sont donc fortement impactées.

La rénovation énergétique copropriété doit se faire pour l’immeuble dans son ensemble pour être efficace, et non à l’échelle d’un seul appartement. L’obligation rénovation énergétique copropriété a pour but de faire progresser les performances énergétiques de l’ensemble du parc immobilier.

En plus de la loi de la transition énergétique, la législation a prévu de nouvelles règles pour faciliter ces travaux :

  • Les décisions concernant la rénovation énergétique des bâtiments sont votées par les propriétaires présents à l’assemblée générale uniquement afin d’éviter le blocage par les absents ;
  • La loi Alur impose aux copropriétés comprenant plus de 10 lots de constituer un fonds de travaux pour faciliter le financement des travaux. Il s’agit d’une cotisation annuelle d’un montant voté par l’assemblée générale. La copropriété décide ensuite des travaux de rénovation énergétique à réaliser et à quel moment les réaliser.

La renovation energetique à quel prix ?

Réaliser des travaux de rénovation énergétique requiert généralement un investissement lourd, mais il faut savoir qu’il existe des aides qui permettent de les financer. Aussi, ces travaux sont rentables car ils permettent de réduire les factures d’énergie des ménages sur le moyen et long terme.

Par ailleurs, il est difficile de donner des prix exacts sur les travaux de rénovation énergétique, car plusieurs paramètres peuvent influencer les tarifs :

  • Le type de travaux à effectuer ;
  • La surface à isoler ;
  • La complexité du lieu et son accessibilité ;
  • Le matériel choisi (par exemple l’isolant choisi, ou bien le type de chaudière choisi) ;
  • Le prix de la main d’œuvre des professionnels ;
  • L’ancienneté du logement : à savoir que les maisons très anciennes sont plus difficiles à isoler que les maisons neuves car elles peuvent nécessiter des matériaux supplémentaires ou encore des techniques plus complexes.

Cela dit, il est possible de donner une fourchette de prix pour se faire une certaine idée des dépenses qu’un projet de rénovation énergétique peut engendrer :

  • L’isolation des combles perdus coûtent entre 35 et 70€ par mètre carré selon le type d’isolant choisi ;
  • Le remplacement des fenêtres se situe entre 150 et 800€ par fenêtre selon le matériau, les dimensions, ou encore le type de conception ;
  • L’isolation du sol est entre 10 et 30€ par mètre carré ;
  • L’installation d’une chaudière à condensation ou le remplacement d’une vieille chaudière par un modèle neuf se situe entre 4 000 et 8 000€ TTC.

Commencer par réduire sa facture en changeant de fournisseurTrouver une offre d'énergie moins chère peut aussi permettre de réduire ses factures avant d'entamer des travaux de rénovation énergétique. Pour cela, il est vivement conseillé d'utiliser un comparateur d'énergie. Il est aussi possible de faire appel aux conseillers Selectra en appelant le ☎️ 09 73 72 73 00.

Les aides pour financer la rénovation énergétique de l’habitat

Comme la rénovation énergétique implique un coût important, des primes - certaines cumulables - ont été mises en place pour aider les ménages à financer ces travaux. Pour bénéficier d’une aide rénovation énergétique, il faut d’abord vérifier l’éligibilité des travaux que l’on envisage de réaliser, ainsi que les conditions à remplir, sachant que certaines primes sont octroyées sous condition de ressources. Ci-dessous certaines aides financières à considérer.

Différentes aides pour la rénovation énergétique
Nom de la prime Éligibilité Montant ou type de prime
Dispositif Certificats Économies d’Énergie
  • Travaux d’isolation
  • Travaux liés au chauffage
  • Travaux liés aux énergies renouvelables (chauffe-eau solaire, etc.)
  • Logements de + de 2 ans
  • Travaux réalisés par un professionnel RGE
  • Sous condition de ressources
  • Jusqu’à 4 000€ pour le remplacement d’une chaudière
  • Jusqu’à 20€/mètre carré pour l’isolation des combles
  • Jusqu’à 30€/mètre carré pour l’isolation des planchers
Eco-Prêt à taux zéro
  • Logements de + de 2 ans
  • Logements en résidence principale
  • Travaux réalisés par un professionnel RGE
  • Prêt d’un montant maximal de 30 000€
  • Cumulable avec le CITE
CITE
  • Logements de + de 2 ans
  • Logements en résidence principale
  • Travaux réalisés par un professionnel RGE
  • Déduction d’impôts de 30% des dépenses éligibles
  • Montant maximal de 8 000€ pour personne seule et 16 000€ pour un couple
TVA réduite
  • Logements de + de 2 ans
  • Travaux réalisés et matériel fourni par un professionnel
  • TVA réduite à 5,5%
  • Selon travaux et matériaux
ANAH
  • Pour les propriétaires de leur logement
  • Logements de + de 15 ans
  • Travaux pour l'amélioration de l’habitat
  • Travaux de rénovation énergétique pris en charge entre 35 et 50% du montant total pour un montant maximal de 20 000€ HT
  • Travaux dits lourds pris en charge à 50% du montant total pour un montant maximal de 50 000€ HT

A noter : la plupart de ces aides, dont le CITE, seront remplacées en 2020 par la Prime Renov, aussi appelée Prime unifiée.

Quels sont les avantages de la renovation energetique ?

Pour ceux qui se demandent pourquoi effectuer des travaux de rénovation énergétique, les raisons et avantages sont nombreux, tant au niveau économique qu’écologique :

  • Les aides gouvernementales sont nombreuses, ce qui fait que le montant à charge des ménages est relativement bas ;
  • Chaque type de travaux peut réduire les factures d’énergie de manière conséquente ;
  • Initier des travaux de rénovation énergétique améliore le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) d’un logement et augmente sa valeur ;
  • La réalisation des travaux rend moins dépendant des prix de l’énergie et des évolutions du marché. C'est par exemple le cas pour ceux qui optent pour des solutions d’énergies renouvelables ;
  • La rénovation énergétique améliore également le confort d’une habitation, notamment grâce à une répartition plus homogène de la chaleur par exemple ;
  • La rénovation énergétique n’est pas seulement avantageux pour son portefeuille, mais aussi pour la planète !
Mis à jour le