La consommation du chauffage au gaz varie d'un logement à un autre

Consommation chauffage gaz : calcul et moyenne selon les profils

Mis à jour le
min de lecture

En France, la consommation moyenne de chauffage au gaz est de 16 500 kWh par an selon l'ADEME. De façon générale, la consommation de chauffage au gaz n'est pas la même pour tout le monde selon les profils. Par exemple, un logement de 80 m² avec une présence soirs et week-ends consomme 8 380 kWh/an en moyenne, tandis qu'une maison de 100 m², consomme 13 829 kWh/an en tant que résidence principale.

Consommation moyenne d’un chauffage au gaz en France

  • Le chauffage est le plus gros poste de dépense énergétique des ménages, qu’il s’agisse d'une consommation via des radiateurs électriques ou de chauffage au gaz ;
  • En France, la consommation moyenne de chauffage gaz est estimée à 16 500 kWh par an (selon l’ADEME) ;
  • Pour une résidence principale, on compte environ 110 kWh par m² par an ;
  • Il est à noter que 42 % des chauffages sont au gaz, en France.

Évidemment, ces chiffres correspondent à une moyenne nationale et ne reflètent pas la consommation de chauffage au gaz de chaque maison ou appartement. Ce calcul varie beaucoup selon les habitudes de chaque foyer, et selon de nombreux autres facteurs.

Par ailleurs, la moyenne en France diminue progressivement car il existe des modèles de chaudières de plus en plus avancés qui sont destinés à consommer mieux et moins.

Estimer sa consommation de chauffage au gaz

Puisque de nombreux paramètres viennent influencer la consommation de chauffage, il est difficile d'effectuer un calcul précis.

À noter qu'il est plus rentable pour les petits logements de se chauffer à l'électricité, c'est pourquoi le tableau ci-dessous compare les consommations de logements à partir de 50 m².

On peut toutefois se référer à quelques exemples de profils pour en déduire une tranche de consommation pour son foyer. Ou bien on peut utiliser l'outil d'estimation de Selectra qui permet d'obtenir une consommation précise grâce à de nombreux critères :

J'estime ma consommation de gaz

Exemples de profils de consommations de chauffage gaz
Type de logementType de résidenceConsommation annuelle estiméeCoût de la facture par an estimé (basé sur Prix Repère Moyen de Vente de Gaz naturel de la CRE)
Appartement 50m²Principale
Présence en soirée et week-ends
4 930 kWh 450,11 €/an
Appartement 80m²Principale
Présence en soirée et week-ends
8 380 kWh 765,09 €/an
Principale
Présence toute la journée
10 057 kWh 918,2 €/an
Appartement 120m²Principale
Présence en soirée et week-ends
12 572 kWh 1147,82 €/an
Maison 100m²Principale
Présence en soirée et week-ends
13 829 kWh 1262,59 €/an
Secondaire
Présence 50 jours / an
1 921 kWh 175,39 €/an
Maison 200m²Principale
Présence en soirée et week-ends
23 048 kWh 2104,28 €/an

Estimations valables pour un logement d'isolation moyenne (en région Bretagne), avec 2 façades et du gaz utilisé pour le chauffage principal.

Qu’est-ce qui fait varier la consommation de chauffage au gaz ?

consommation d'énergie dans une maison

La consommation d’un chauffage au gaz dépend largement des caractéristiques du logement, des habitudes de consommation du foyer et parfois même de facteurs environnementaux comme la région ou la saison. Voici donc les éléments à prendre en compte lors du calcul de la consommation de chauffage gaz :

La surface du logement

Naturellement, plus le logement est grand, plus la consommation du chauffage au gaz est élevée. À noter que pour les grandes maisons, le chauffage au gaz naturel est souvent le plus recommandé. Pour les petits studios, le chauffage électrique est plus rentable.

La qualité de l’isolation du logement

L’isolation thermique du logement est importante car une maison bien isolée a moins de besoins en chauffage.

Par exemple, un logement bien isolé ou dans une région où les hivers sont doux aura une consommation moyenne de chauffage gaz de 90 kWh par m²/an (moins que la moyenne nationale). Au contraire, un logement mal isolé ou dans une région aux hivers rigoureux aura une consommation moyenne de 150 kWh par m²/an.

Quel investissement pour des travaux d'isolement d'un logement ?Améliorer l’isolation d’un logement peut représenter un investissement important, mais il s’agit de travaux éligibles aux aides de rénovation énergétique. Aussi, il existe des astuces simples qui peuvent optimiser l’isolation : installer des rideaux épais, rejointer les fenêtres, etc. ;

L’ancienneté du logement

Les maisons récentes ont souvent une meilleure performance énergétique que les maisons anciennes.

À moins qu'il n'ait été rénové, il est estimé par l'ADEME qu'un logement ayant été construit avant 1974 ait une isolation insuffisante, voire pas d'isolation. Par ailleurs, les pertes de chaleurs d'un logement construit avant 1974 et non rénové sont de :

  • 25 à 30 % par les toits ;
  • 20 à 25 % par les murs ;
  • 20 à 25 % par l'air renouvelé et autres fuites d'air ;
  • 10 à 15 % par les fenêtres.

Les habitudes de consommation

La consommation de chauffage au gaz dans un logement peut connaitre de fortes variations en fonction des habitudes de consommation. Peuvent être considérés comme des facteurs les habitudes d'un foyer suivantes :

  • La température de chauffe choisie par le foyer ;
  • Le temps de chauffage par jour ;
  • La présence des personnes dans le logement (si les occupants sont à l’intérieur toute la journée ou seulement le soir par exemple) ;
  • Etc.

Quel est l'impact du nombre d'occupants du logement sur la facture de chauffage ?Justement et contrairement aux idées reçues, le nombre d’occupants dans le logement ne devrait pas avoir trop d’impact sur la consommation du chauffage au gaz car les pièces seront chauffées à la même température et à la même fréquence peu importe le nombre de personnes.

Comment réduire sa consommation de chauffage au gaz ?

Effectuer une estimation de la consommation d’un chauffage gaz est indispensable pour ne pas avoir de mauvaises surprises et pour mieux maîtriser sa consommation. Par ailleurs, il est également possible de réduire sa consommation et donc faire des économies sur sa facture de chauffage. Voici quelques conseils pratiques :

  1. Baisser la température d’1 degré dans toutes les pièces de la maison : selon l’Ademe, cela permet de faire baisser sa facture de chauffage de 7 % sans avoir à trop sacrifier le confort.
  2. Ne pas chauffer les pièces inoccupées et adapter les bonnes températures dans chaque pièce :

    • 19 °C dans les pièces à vivre ;
    • 16 °C dans les chambres ;
    • 21 °C dans la salle de bain ;
    • 2º de moins pendant la nuit et en cas d'absence.

    Selon l'association négaWatt, cela permettrait de réduire la consommation à de 23 500 GWh, soit 8 à 16 % des consommations de chauffage ;

  3. Faire installer un thermostat central afin de piloter son chauffage (à distance ou non), c’est-à-dire régler la température par pièce et au cas par cas (par exemple en mode absence) ;
  4. Faire entretenir sa chaudière : l’entretien de la chaudière est important pour que l’appareil préserve sa performance. Il s’agit par ailleurs d’une obligation légale pour des raisons de sécurité. En effet, l’entretien d’une chaudière permet d’éviter les risques d’intoxication au monoxyde de carbone ;
  5. Éviter de couvrir les radiateurs car cela empêche la chaleur de se répartir dans la pièce ;
  6. Optimiser l’isolation de son logement, comme expliqué plus tôt.

Quelle est la consommation moyenne de gaz dans un logement ?

De nombreux ménages n’utilisent pas seulement le gaz naturel pour le chauffage mais également pour l’eau chaude et la cuisson. La consommation moyenne du logement s'en voit donc changer.

Prenons comme exemple la consommation moyenne de gaz d’une maison de 100 m². On remarque bien sûr que l'usage du gaz pour l'eau chaude représente le poste de consommation le plus bas.

Consommation moyenne de gaz naturel pour une maison de 100m²
Utilisation du gaz2 personnes3 personnes4 personnes
Chauffage10.000 kWh/an10.000 kWh/an10.000 kWh/an
Eau chaude sanitaire5160 kWh/an7440 kWh/an9720 kWh/an
Cuisson730 kWh/an1090 kWh/an1450 kWh/an
Total15.890 kWh/an18.530 kWh/an21.170 kWh/an

Pour une avoir une idée encore plus précise de la consommation moyenne de gaz d’un logement, il faut prendre en compte d'autres paramètres comme la surface du logement. Voici quelques exemples ci-dessous.

Consommation de gaz d’un logement selon la taille et l’usage du gaz
Taille du logementUsagesConsommation annuelle approximative
30m²
 
Eau chaude et cuisson2960 kWh/an
Eau chaude, cuisson et chauffage5960 kWh/an
70m²
 
Eau chaude et cuisson4440 kWh/an
Eau chaude, cuisson et chauffage11440 kWh/an
120m²
 
Eau chaude et cuisson5920 kWh/an
Eau chaude, cuisson et chauffage17.20 kWh/an
150m²Eau chaude, cuisson et chauffage22.400 kWh/an

À noter que ce sont des chiffres donnés à titre indicatif. Cette consommation varie en fonction de plusieurs paramètres tels que les habitudes de consommation, comme mentionné ci-dessus.

Pour connaitre précisément sa consommation, l’outil d’estimation de Selectra permet par exemple d’estimer la consommation moyenne de gaz en fonction des détails donnés par les consommateurs : type de logement, code postal, surface du logement, type de chauffage (présence de chauffage au sol ou non par exemple), etc.

À la suite de cette simulation, l'outil permet d’obtenir une liste des offres et fournisseurs de gaz les moins chers selon la consommation du ménage.

Il est à remarquer que la consommation au chauffage au gaz a également un impact sur l'environnement. De fait, le graphique suivant montre l'impact du chauffage au gaz en comparaison aux autres types de chauffage.

Données valables par années, pour un logement de 63 m2 - Source : ADEME - Graphique : Selectra

FAQ

Quelle différence entre un chauffage collectif ou individuel ?

Il peut parfois être posé la question du choix entre le chauffage individuel et le chauffage collectif. Les deux formes de chauffages ont toutes deux leurs aspects positifs et négatifs.

Ainsi, le chauffage individuel apporte :

  • La possibilité de choisir son fournisseur d'énergie et son offre ;
  • La possibilité d'avoir un impact sur sa consommation et de la maitriser ;
  • Les charges de l'entretien de l'appareil de chauffage.

À l'inverse, le chauffage collectif apporte :

  • Des frais d'installation du système de chauffage répartis entre les habitants du logement collectif ;
  • La possibilité de dépannage 24 h/24 ;
  • Les factures sont généralement plus élevées.

Comment choisir sa chaudière à gaz ?

chaudière au gaz

Le choix de la chaudière à gaz peut également avoir une influence sur la consommation de chauffage. En effet, certains modèles sont plus performants que d’autres et consomment donc beaucoup moins. Ces derniers sont souvent plus chers à l’achat, mais rentables sur le long terme. Il est donc important de bien choisir son système de chauffage au gaz

Ci-dessous les types de chaudières à gaz sur le marché :

  • Les chaudières gaz traditionnelles : elles sont appréciées pour leur faible coût à l’achat, mais il faut savoir qu’elles sont beaucoup plus énergivores que les chaudières nouvelle génération ;
  • Les chaudières à basse température : elles consomment jusqu’à 15 % de moins qu’une chaudière classique. Comme elles coûtent plus cher, elles sont éligibles à plusieurs aides de L’État comme le Crédit d'impôt pour les travaux de rénovation, (CITE) la prime énergie ou encore les aides de l’ANAH ;
  • Les chaudières à condensation : également éligibles aux aides de l’État pour les travaux de rénovation énergétique, les chaudières à condensation sont recommandées pour leur rendement supérieur et leur capacité à chauffer les grandes surfaces ;
  • Les chaudières hybrides : les économies d’énergie générées par les chaudières hybrides peuvent atteindre jusqu’à 40 %. Cependant, elles servent plutôt de chauffage d’appoint, en complément d’une pompe à chaleur. Ce type de chaudière est aussi cher à l’achat (environ 5 000 €), mais est éligible aux aides ;
  • Les éco-générateurs : ce sont les modèles les plus chers du marché (au moins 10 000€), mais les économies d’énergie peuvent atteindre 60 % par rapport à une chaudière classique.

Quel fournisseur de gaz choisir pour faire des économies sur sa facture ?

Il est possible de changer de fournisseur de gaz pour une offre beaucoup moins chère.

Pour cela, il peut être utilisé un comparateur d'offres de gaz en ligne, comme l'outil de Selectra. Sur la base de la consommation du ménage, il permet à celui-ci d'estimer le coût de sa facture en fonction des différentes offres des fournisseurs.

Pour autant, le tableau ci-dessous compare directement les offres de gaz les moins chères en ce moment :

🔥 Qui est le meilleur fournisseur de gaz ?
Fournisseurs de gaz Nom de l'offre Budget annuel - TTC Économies sur le Prix Repère Gaz Prix de l'abonnement TTC Prix du kWh TTC
OHM Énergie
OFFRE ULTRA ÉCO GAZ

Budget annuel estimé
1040 €
Vous gagnez
81 €
257.16 € 0.0783 €
TotalEnergies
OFFRE SPÉCIALE GAZ
⚖ Des prix indexés !

Budget annuel estimé
1042 €
Vous gagnez
80 €
257.18 € 0.0784 €
Gaz de Bordeaux
05 56 79 41 41
GAZ RÉF
⚖ Des prix indexés !

Budget annuel estimé
1093 €
Vous gagnez
28 €
251.28 € 0.0842 €
EDF
3404
AVANTAGE GAZ OPTIMISÉ
⚖ Des prix indexés !
Avis clients EDF : 1.8/5

Budget annuel estimé
1100 €
Vous gagnez
21 €
238.32 € 0.0862 €
CRE
PRIX REPÈRE MOYEN DE VENTE DE GAZ NATUREL
Budget annuel estimé
1121 €
Tarif de référence 257.16 € 0.0864 €

*Tarifs € TTC à jour du 24/04/2024. Budget calculé et économies estimées par rapport au tarif de référence pour une consommation annuelle de 10000 kWh (classe de consommation B1)