Bois ou gaz : quelle source d'énergie est la plus rentable et la moins chère ?
entretien chaudière

Des questions liées à la rénovation énergétique, travaux ou aides ?

Nos conseillers répondent gratuitement à vos questions au :

01 82 88 99 59  
entretien chaudière

Des questions liées à la rénovation énergétique, travaux ou aides ?

Demandez un rappel gratuit auprès d'un conseiller Selectra :

Chauffage Gaz ou Bois : Lequel est le moins cher ? Différences et prix

Mis à jour le
min de lecture

En 2024, entre le bois et le gaz, l'énergie du gaz est probablement l'énergie la plus rentable du fait de son coût et sa performance. Cependant, certains combustibles de bois, comme les bûches, restent moins chères que le gaz et sont également 5 fois plus écologiques que l'énergie fossile.

Comparatif du chauffage au bois et du chauffage au gaz en bref

  • Bien qu'il ait augmenté, le prix à l’usage du bois est accessible, notamment pour les bûches de bois et beaucoup d'aides permettent de baisser le coût d’investissement initial. Toutefois, le consommateur doit régulièrement s’approvisionner et avoir l'espace de stocker ces combustibles écologiques ;
  • Le chauffage au gaz est très facile d’utilisation, permet une température homogène dans toute l’habitation et reste relativement moins coûteux que les autres modes de chauffage (fioul, électricité, propane). À la consommation, il est moins cher que les pellets, mais plus cher que les bûches de bois. Toutefois, il est moins facile de bénéficier d'aides et son installation est donc plus chère.
Différences entre le chauffage au gaz et au bois
Critères🔥 Chauffage au gaz naturel🌲 Chauffage au bois
Prix du kWh8,5 € TTC/kWh PCIEntre 4,4 € TTC/kWh PCI et 13,5 € TTC/kWh PCI
Puissance de chauffe (PCI)10 kWh/m3Bûches : 4 kWh/kg
Bois plaquettes : 2,2 à 3,9 kWh/kg
Granulés de bois : 4,9 kWh/kg
Rendement
  • Chaudière à gaz classique : 80 à 90 % ;
  • Chaudière à gaz basse température : 90 à 95 % ;
  • Chaudière gaz à condensation : 100 à 110 %.
  • Chaudière à granulés : 90 % ;
  • Chaudière à bois : 50 à 90 % ;
  • Poêle à granulés : 85 à 90 %.
AlimentationEn continu (réseau)Nécessite un stockage
InstallationRaccordement avec le gestionnaire du réseau
Mise en service du compteur
Installation de la chaudière
Installation de l'appareil de chauffage
EntretienVisite obligatoire chaque année
  • Entretien nécessaire par le particulier (retrait des cendres,...) ;
  • Entretien annuel obligatoire par un professionnel.
Emissions de CO²e1 766 kg de CO2e/an325 kg de CO2e/an
Alternative écologiqueBiométhane 100% renouvelableBois de chauffage bio
UsagesChauffage, eau chaude, cuissonChauffage uniquement
Disponibilité9 500 communes raccordéesPartout en France

Sources : ADEME, GRDF.

Quel type de chaudière choisir ? Lors du remplacement de sa chaudière gaz classique, il est possible de se demander quel type de chaudière gaz serait la plus rentable : la chaudière gaz basse température ou la chaudière à condensation ? Pour y répondre, Selectra vous propose l'avis d'un expert de l'énergie.

Bois ou gaz : quelle énergie est la moins chère ?

Prix du bois et prix du gaz

Pour comparer le prix du gaz et du bois il convient de parler en unité kWh PCI. Il s'agit du pouvoir calorifique du combustible, soit la quantité de chaleur dégagée par la combustion de l'énergie.

  • En avril 2024, le prix du gaz est de 0,0864 €/kWh ;
  • En avril 2024, le prix d'un stère est de 164 € ;
  • En avril 2024, le prix des pellets est de 400 € pour une livraison de 66 sacs et de 339 €/tonne pour une livraison en vrac.

De manière générale, il peut être observé le graphique suivant, qui montre l'évolution des prix du kWh du gaz en comparaison aux prix du bois :

Evolution du prix de 100 kWh d'électricité, gaz naturel, propane, fioul et bois depuis 2007 - Source : Ministère de la Transition Écologique (SDES) - À jour en mars 2024

S'il peut être remarqué que le prix du bois a fortement augmenté et dépassé le prix du gaz, il est cependant à nuancer qu'il existe différentes formes de bois et qu'elles n'ont pas le même prix. Ainsi peuvent être cité :

  • Les bûches ;
  • Les granulés ou pellets en vrac ;
  • Les bûches compressées.

En se basant sur une étude des prix du bois en 2022 de l'ADEME, il peut être effectué le classement de prix suivant :

  1. La bûche de bois : 4,4 € TTC/kWh PCI ;
  2. Le gaz : 8,5 € TTC/kWh PCI ;
  3. Les bûches compressées : 9,5 € TTC/kWh PCI ;
  4. Les granulés en vrac : 11,6 € TTC/kWh PCI ;
  5. Les granulés en sac : 13,5 € TTC/kWh PCI.

En conclusion, il peut être remarqué que l'énergie la moins chère entre le gaz et le bois dépend du type de bois. Ainsi en termes de consommation, la bûche de bois est le combustible le moins cher, suivi du gaz, puis des bûches compressées et en fin du pellet. Cependant, d'autres facteurs peuvent impacter le prix du combustible.

Quel type de bûche choisir ?Les bûches compressées présentent un bon Pouvoir Calorifique Inférieur et semblent être bon marché, mais sont-elles vraiment rentables ? Il peut être intéressant de se demander que choisir entre un bois de chauffage et des bûches compressées et suivre le guide de Selectra à ce sujet.

Tarifs de l'installation des chauffages au bois et au gaz

L’achat et l’installation d’une chaudière au bois est une opération bien plus chère et compliquée que l’installation d’une chaudière à gaz. Beaucoup plus volumineuse, la chaudière à bois demande beaucoup d’espace et nécessite d’être bien réglée pour chauffer convenablement la maison à la température souhaitée.

Chaudière à gaz ou chaudière à bois ?
 Chaudière à gazChaudière bois
Prix à l'achatEntre 3 000 et 7 000 € (en fonction du type de chaudière)Entre 5 000 et 20 000 €
Prix de l'installationÀ partir de 2 500 €À partir de 3 000 €
Performance énergétiquePlus de 100 % de rendement90 % de rendement
Espace nécessaire
  • Espace pour la chaudière (8 m3) ;
  • Espace de circulation.
  • Espace pour la chaudière (70 cm de large x 120 cm de profondeur) ;
  • Espace de circulation ;
  • Espace pour le silo (80 à 100 cm).

Le prix d'une chaudière à bois est donc compris entre 5 000 et 20 000 € en moyenne selon qu'elle soit à granulés, biomasse, à condensation ou à chargement automatique/manuel. Au prix d'achat il faut également ajouter le coût de la pose de la chaudière par un professionnel, à partir de 3 000 € environ (hors chaudière biomasse).

Le prix d'achat d'une chaudière au gaz oscille entre 3 000 et 7 000€ en moyenne, la plus chère correspondant à la chaudière à condensation. Le prix pour la pose par un plombier-chauffagiste varie mais commence à partir de 2 500 €.

Toutefois, concernant la chaudière au gaz, il faut également passer par l'étape de la demande de raccordement au réseau pour le gaz naturel, ainsi que le rendez-vous de mise en service du compteur gaz. Ces démarches peuvent prendre plusieurs mois et représentent un coût comme suit :

  • Minimum 486,66 € pour le raccordement au gaz pour le chauffage (1095,00 € si le raccordement ne concerne que l'eau chaude et/ou la cuisson) ;
  • 20,94 € pour la première mise en service du compteur de gaz.

Qu'en est-il des poêles ?

Les poêles à bois ou poêles au gaz sont considérés comme des chauffages d'appoints. En voici les prix :

  • Poêle à bois/granulés : entre 500 et 2 500 € à l'achat et entre 500 et 1 000 € pour la pose ;
  • Poêle gaz : entre 100 et 500 € à l'achat et entre 500 et 1 000 € pour la pose ;

Coût de l'entretien

Les consommateurs possédant des appareils de chauffage au gaz ou des appareils de chauffage au bois (poêle, chaudière) doivent obligatoirement effectuer un entretien annuel de leur appareil avec un professionnel.

Liste des prix moyens des entretiens annuels obligatoires selon les appareils :

  • Chaudière au gaz : Entre 100 et 190 € en fonction des prestataires ;
  • Chaudière au bois : Entre 100 et 300 € en fonction des prestataires ;
  • Poêle au gaz : À partir de 75 € ;
  • Poêle à bois : À partir de 60 €.

À noter que les particuliers peuvent assurer un entretien de leur poêle en les nettoyant régulièrement, mais que cet entretien ne peut se substituer à la visite annuelle obligatoire.

Aides financières disponibles pour le gaz et le bois

L'installation d'un nouveau chauffage au gaz ou au bois fait l'objet d'aides financières proposées par l'État ou les fournisseurs d'énergie.

À noter que pour bénéficier des aides financières de chaudière au gaz, il faut nécessairement qu'elle fasse l'objet d'un remplacement d'une ancienne chaudière au gaz, au fioul ou au charbon.

Ci-dessous peuvent être observées les aides financières auxquelles est éligible un appareil de chauffage au bois (chaudière bois ou poêle à bois par exemple) :

Aides pour faire installer un système de chauffage au bois
DispositifAppareilPour qui ?Montant maximal
MaPrimeRenov'Poêle à bûches et cuisinière à bûchesPropriétaires sous conditions de revenusJusqu'à 2 500 €
Poêle à granulés et cuisinière à granulésJusqu'à 2 500 €
Chaudière bois à bûchesJusqu'à 8 000 €
Chaudière bois à granulés ou plaquettesJusqu'à 10 000 €
Foyer fermé et insert à bûches ou à granulésJusqu'à 2 500 €
Éco-Prêt à taux zéroTout appareils accepté par le dispositif MaPrimeRenov'Propriétaires sous conditions de revenusJusqu'à 30 000 € de prêt
Coup de pouce ChauffageRemplacement chaudière charbon, fioul ou gaz par une chaudière biomassePropriétaires et locataires
Logement de plus de 2 ans
Jusqu'à 4 000 €
Remplacement chauffage charbon, fioul ou gaz par appareil chauffage au boisJusqu'à 800 €
TVA à taux réduitAppareils de chauffage au bois--TVA à taux réduit jusqu'à 5,5 %
Fonds Air Bois (certains territoires)Remplacement appareil d'avant 2002 par chauffage au boisDans certaines collectivitésJusqu'à 2 000 €
Chèque énergiePour tout travaux éligible à MaPrimeRenov'Automatiquement adressé aux particuliers concernésJusqu'à 277 €

Montants relevés en janvier 2023 sur le site de l'ADEME.

Les appareils de chauffage au gaz peuvent quant à eux bénéficier des aides suivantes :

Aides pour faire installer une chaudière gaz naturel
DispositifAppareilsPour qui ?Montant maximal
TVA à taux réduitChaudière gaz--TVA à taux réduit à 5,5 % pour les chaudières à très haute performance énergétique
Coup de Pouce chauffageChaudière gaz à condensationBâtiments collectifsJusqu'à 700 €
Éco-Prêt à taux zéroTout appareil tant qu'est prouvé l'impact positif sur la performance énergétique du logementPropriétaires sous conditions de revenusJusqu'à 30 000 € de prêt
Aides des collectivités localesSe renseigner auprès de sa collectivité

 

Depuis le 1er janvier 2022, il est interdit de faire installer une nouvelle chaudière au gaz dans un logement neuf individuel si elle est l'unique moyen de chauffage. En effet, le gaz ne respecte pas le niveau maximal d'émission de CO² fixé par les pouvoirs publics. On peut toutefois combiner une chaudière gaz avec une pompe à chaleur par exemple.

Quelle est la puissance énergétique du bois et du gaz ?

Afin de connaitre quelle énergie du bois ou du gaz à la meilleure performance énergétique, il est possible de considérer sa puissance de chauffe aussi appelé Pouvoir Calorifique Inférieur (PCI).

Pour rappel, il s'agit concrètement de mesurer la puissance et l'efficacité d'un combustible à produire de l'énergie et de la chaleur.

Pour comparer la rentabilité du bois et du gaz, il est possible d'étudier le PCI de chaque combustible ainsi que le rendement des appareils de chauffage qui les utilisent.

Le tableau suivant présente le PCI de chaque combustible de bois et de gaz : plus il est élevé, plus sa rentabilité est importante.

Comparatif du Pouvoir Calorifique Inférieur (PCI) des combustibles de bois et du gaz
Gaz naturel10 kWh/m3
Bûches4 kWh/kg
Granulés / Pellets4,9 kWh/kg
Bûches compressées5 kWh/kg

Le tableau ci-dessous détaille le rendement de chaque appareil et de son combustible.

Un rendement est dit de 100 % quand l'ensemble de l'énergie contenue dans le combustible est transformée en chaleur. Un rendement de 80 % signifie que seul 80 % du combustible a été transformé en chaleur tandis que les 20 % restants ont été perdus.
Rendement des différents appareils de chauffage au gaz et au bois
Chaudière à gaz classique80 à 90 %
Chaudière à gaz basse température90 à 95 %
Chaudière gaz à condensation100 à 110 %
Chaudière à granulés90 %
Chaudière à boisEntre 50 et 90 % (selon le type de combustion)
Poêle à granulés85 à 90 %
Cheminée5 à 15 %

De fait, bien que le bois présente de fortes perfromances énergétiques via les pellets par exemple, le gaz reste toutefois l'énergie la plus performante pour la diffusion de chaleur sur la durée. À noter tout de même que selon l'appareil de chauffage choisi, la performance n'est plus forcément la même, et que certains appareils de chauffage au bois sont plus performants que certains appareils de chauffages gaz, comme les chaudières classiques.

Bois ou gaz : quelle est l'énergie la plus confortable à l'usage ?

Confort et praticité du bois et du gaz

En termes de confort d’utilisation, c’est le réglage de la chaudière à bois qui s’avère souvent bien plus compliqué que celui de la chaudière à gaz qui pose problème, avec parfois pour résultat un logement surchauffé ou sous-chauffé dans les premiers mois où l’outil est installé. La question de l’approvisionnement en bois de la chaudière peut aussi poser problème : les systèmes automatiques sont désormais courants mais peuvent souffrir de pannes.

Approvisionnement, stockage et facilité d'usage du bois et du gaz

Que l'on souhaite se chauffer au bois ou au gaz, les deux énergies nécessitent des équipements aux particularités propres.

Pas tous les consommateurs ne sont reliés au réseau de gaz. Ce raccordement a un impact sur la facture selon la zone où se situe le foyer : celles-ci peuvent différer en fonction des fournisseurs, mais elles se définissent globalement de la façon suivante :

Zones tarifaires de gaz selon le Prix Repère Gaz de la CRE et villes associées
ZoneTarifVilles concernées
Zone 10.0864 €/kWhLille, Lyon, Marseille, Nimes, Rouen
Zone 20.0864 €/kWhBrest, Caen, Clermont-Ferrand, Paris, Toulon
Zone 30.0864 €/kWhChartres, Nice, Montbrison, Perpignan, Vesoul
Zone 40.0864 €/kWhBourseul, Gap, Paimpol, Sisteron
Zone 50.0864 €/kWhAlbertville, Aurillac, Cahors, Rodez
Zone 60.0864 €/kWhBeaumont, Embreville, Maroilles, Villeroy

Comme il peut être constaté sur les prix, plus la commune à raccorder est éloignée des voies de réseau de gaz générales ou compliquées d'accès (environnement montagneux, etc), plus le prix est important, du fait de la difficulté de distribution.

Dans le cadre du combustible de bois, le particulier doit se préoccuper d'avoir toujours du combustible disponible pour alimenter son appareil de chauffage, doit en gérer l'achat et le transport jusqu'au logement.

De plus, il est nécessaire de stocker le bois ou les granulés, et de préférence dans un endroit sec. Se chauffer au bois signifie donc que le particulier doit disposer d’un endroit assez grand pour pouvoir stocker des quantités importantes de bois.

Le transport peut parfois être assuré par le vendeur de pellets ou de bûches. Également, les combustibles, notamment les pellets, sont parfois vendus en sac afin de faciliter le stockage. Bien entendu, plus il y a de facilité d'usage pour le consommateur, plus le prix du combustible sera élevé.

Quel est l'impact du bois et du gaz sur l'environnement ?

Le bois est aujourd'hui considéré comme une énergie renouvelable. L'ADEME estime que 65 % de la chaleur renouvelable présente en France est issue du bois. À l'inverse, le gaz est une énergie fossile dégageant un fort taux de CO2e dans l'air.

Le graphique suivant permet d'observer la quantité de CO2e diffusée en fonction de l'énergie utilisée pour son chauffage :

Données valables par années, pour un logement de 63 m2 - Source : ADEME - Graphique : Selectra

Selon l'ADEME, l'utilisation du gaz pour son chauffage émettrait 1 766 kg de CO2e/an tandis que l'utilisation du bois comme énergie de chauffage ne serait responsable que de 325 kg de CO2e/an émis.

L'ADEME rappelle également que les énergies fossiles sont souvent importées, augmentant le taux de CO2e émis, alors que la France présente de nombreuses forêts pour la gestion du bois, et souvent traitées durablement.

Toutefois, il est important de rappeler qu'en brûlant, les combustibles de bois émettent des particules fines. Il n'y a pas de risques pour la santé si les particuliers réalisent annuellement l'entretien obligatoire, mais le CITEPA note que le chauffage au bois des particuliers réalise 98 % de la pollution due à la combustion de bois. Or, cela est du au fait que 25 % des appareils utilisés par de nombreux foyers sont trop anciens et polluants, d'où l'importance de moderniser ses appareils de chauffage.

FAQ

Dans quel cas utiliser un chauffage au bois et un chauffage au gaz ?

Le chauffage au bois est destiné au chauffage de pièces localisées pour les appareils d’appoints comme les poêles à bois, ou des grandes maisons si l’on parle d’une chaudière au bois. Il peut également être utilisé pour des plus grandes surfaces, mais il faudra alors favoriser la chaudière à bois.

Le chauffage au gaz naturel est quant à lui approprié pour le chauffage de toutes les surfaces, plutôt que seulement un chauffage d'appoint.

Quelles sont les meilleures offres de gaz ?

En avril 2024, les offres de gaz les moins chères sont Ultra Éco Gaz de OHM Énergie avec une facture à 1040 €/an et Gaz Réf de Gaz de Bordeaux avec une facture à 1093 €/an.

Pour plus de détails sur les fournisseurs de gaz les moins chers, il est possible de se référer au tableau ci-dessous :

🔥 Qui est le meilleur fournisseur de gaz ?
Fournisseurs de gaz Nom de l'offre Budget annuel - TTC Économies sur le Prix Repère Gaz Prix de l'abonnement TTC Prix du kWh TTC
OHM Énergie
OFFRE ULTRA ÉCO GAZ

Budget annuel estimé
1040 €
Vous gagnez
81 €
257.16 € 0.0783 €
Gaz de Bordeaux
05 56 79 41 41
GAZ RÉF
⚖ Des prix indexés !

Budget annuel estimé
1093 €
Vous gagnez
28 €
251.28 € 0.0842 €
EDF
3404
AVANTAGE GAZ OPTIMISÉ
⚖ Des prix indexés !
Avis clients EDF : 1.8/5

Budget annuel estimé
1100 €
Vous gagnez
21 €
238.32 € 0.0862 €
TotalEnergies
OFFRE SPÉCIALE GAZ
⚖ Des prix indexés !

Budget annuel estimé
1117 €
Vous gagnez
4 €
257.18 € 0.086 €
CRE
PRIX REPÈRE MOYEN DE VENTE DE GAZ NATUREL
Budget annuel estimé
1121 €
Tarif de référence 257.16 € 0.0864 €

*Tarifs € TTC à jour du 23/04/2024. Budget calculé et économies estimées par rapport au tarif de référence pour une consommation annuelle de 10000 kWh (classe de consommation B1)

Quels sont les vendeurs de granulés les moins chers ?

Où acheter ses pellets moins chers ?Il est possible de consulter notre guide sur le meilleurs des vendeurs de granulés pellets en 2024

Concernant les granulés en sac, les vendeurs les moins chers sont :

Comment acheter moins cher ses granulés ? Les consommateurs utilisant du chauffage au bois peuvent acheter de grandes quantités de bois en été plutôt qu’en hiver. En effet, les cours du bois peuvent sensiblement varier selon les saisons.