Électricité : baisse des prix au 1er août 2016

Multiprise et billets

Nous l'avions annoncé fin juin dernier ; le recul historique des tarifs réglementés est désormais confirmé ! La ministre de l'Énergie, Ségolène Royal, a en effet décidé de suivre l'avis de la Commission de Régulation de l'Énergie (CRE) rendu le 13 juillet. Résultat ? Une baisse de 0,5% pour les tarifs bleus résidentiels et de 1,5% pour les tarifs bleus professionnels. Une première en... 11 ans, sur fond de chute des prix sur les marchés de gros.


Un recul historique

Les Français n'avaient pas entendu une telle annonce depuis... 2005 ! En 11 ans, c'est la première fois que les 28 millions de ménages encore abonnés aux tarifs réglementés de vente appliqués par EDF peuvent bénéficier d'une baisse des prix de l'électricité. De quoi réjouir de nombreux foyers avant le grand rush des départs en vacances. Alors, êtes-vous concerné(e) ? À qui profite la baisse ?

L'annonce du recul des tarifs réglementés de vente au 1er août prochain sonne la fin d'une longue tendance haussière. Depuis 2005, les prix de l'électricité n'avaient eu de cesse d'augmenter, jouant avec le porte-monnaie - et les nerfs - de nombreux Français. Mais tout a une fin... La Commission de Régulation de l'Énergie (CRE) a confirmé, dans un avis rendu ce mercredi, un recul de 0,5% pour les tarifs bleus résidentiels et de 1,5% pour les tarifs bleus professionnels. Une baisse approuvée le même jour par la ministre de l'Énergie, Ségolène Royal.

Evolution Prix Electricité

Chute des marchés de gros et révision de la formule tarifaire

"Cette baisse s'explique notamment par la répercussion de la baisse des prix de marché observée depuis plusieurs mois", a observé le gendarme de l'énergie. De fait, les prix de l'électricité sur les marchés de gros connaissent une chute importante depuis le printemps 2014, entre le développement des énergies renouvelables et l'effondrement des prix des hydrocarbures.

Depuis la révision de la formulaire tarifaire en 2014, les tarifs réglementés sont fixés d'après la méthode de l'empilement des coûts qui comprend les variations des prix de gros à hauteur d'environ 15% du prix du kWh HT. Dans un communiqué, la ministre de l'Énergie, Ségolène Royal, se félicite d'un "gain de pouvoir d'achat qui s'ajoutera aux économies d'énergie", soulignant le rôle de la réforme des tarifs de l'électricité menée en 2014 dans cette baisse. "Les Français ont ainsi été protégés contre des hausses automatiques de 5% l'année dernière et de 5% cette année", a-t-elle estimé.

Le marché de gros de l'électricité désigne le marché où est négociée, c'est-à-dire achetée et vendue, l'électricité. Celle-ci est alors achetée par les fournisseurs d'électricité avant d'être livrée aux consommateurs finals (particuliers et professionnels). En 2016, le prix de l'électricité sur le marché de gros a baissé de 20 à 30% par rapport à la fin de l'année précédente, notamment grâce à la croissance de la production électrique verte et à une demande de plus en plus stagnante voire en berne.

Un mouvement tarifaire en demi-teinte

Une bonne nouvelle pour partir du bon pied sur la route des vacances ? Pas tout à fait. Car l'évolution des tarifs réglementés reste en demi-teinte : ce nouveau mouvement tarifaire inclut un rattrapage de l'insuffisance des tarifs au titre de l'année 2012. Peu après son arrivée au pouvoir, François Hollande avait en effet décidé de limiter la hausse des tarifs réglementés à 2%... Une augmentation jugée insuffisante et qui se retrouve, quatre ans après, sur la facture des Français.

C'est par ailleurs sans compter que de nombreux consommateurs, abonnés ou anciens abonnés aux tarifs réglementés du fournisseur historique EDF, doivent encore payer un rattrapage de 1,5 euro par mois pendant 18 mois pour la période comprise entre le 1er novembre 2014 et le 31 juillet 2015...

Pour tout savoir sur la hausse rétroactive des prix de l'électricité, retrouvez notre infographie complète et détaillée.

Quelle est l'évolution des prix de l'électricité dans l'Hexagone ? Jusqu'où ira la hausse ? La vidéo ci-dessous vous présente une analyse en images de l'évolution des tarifs réglementés de vente.

 
Mis à jour le