Menu

Orange : en chemin sur le marché de l'électricité en France ?

Orange, entreprise historique des télécoms français pourrait se lancer sur le marché de l'énergie dans les mois à venir. Elle pourrait proposer des offres groupées "internet, énergie et banque".

Déjà présent sur le marché de l'électricité en Pologne, Orange, acteur historique du monde des télécoms souhaite diversifier toujours plus ses activités. Après avoir lancé ses services bancaires, il ambitionne de proposer des offres d'énergie en France. L'objectif : fidéliser les clients autour de solutions groupées « énergie et télécoms ».

Orange, nouvel acteur de l'énergie ?

Après l'arrivée de la grande distribution dans le secteur de l'énergie avec le Groupe Casino (GreenYellow et C-Discount Energie) et peut-être bientôt Leclerc, ce sont les télécoms qui pourraient intégrer le marché français. C'est en tout cas le souhait d'Orange. Dans un entretien au Figaro, Stéphane Richard, le PDG de l'entreprise réélu le 7 mai dernier, assurait la légitimité de l'opérateur sur ce marché en prenant l'exemple de ses réussites à l'étranger : « Nous sommes déjà présents sur le marché de l’électricité en Pologne. Nous y avons 200 000 clients. C’est une expérience ». Loin de se résumer au marché polonais, Orange est présent dans le secteur énergétique en Afrique. Associé à Engie, il vend le surplus d'électricité généré par les panneaux photovoltaïques normalement destinée à ses antennes mobiles. C'est d'ailleurs la stratégie que souhaite mener le groupe, malgré une puissance financière et des atouts en termes d'infrastructures, Orange énergie ne ferait pas cavalier seul et s'associerait, en France, à un fournisseur d'énergie

Miser sur les offres groupées 

Aucune annonce officielle n'a encore été faite mais les analystes voient d'un bon œil cette possible opération : « La convergence entre les télécoms et l’énergie fait sens, si l’on considère qu’un opérateur dispose des contacts avec les clients et qu’il sait les facturer ». Pour se lancer, Orange pourrait essayer de démarcher une partie de ses 11 millions abonnés fixes et de ses 22 millions abonnés mobiles en proposant des offres groupées « Télécom, banque en ligne et électricité ». En offrant des réductions sur le prix du kilowattheure, des tarifs internet et mobiles avantageux et des frais bancaires moindres, l'entreprise se démarquerait ainsi de la concurrence et permettrait aux consommateurs de diminuer considérablement le montant de leurs factures. Ces contrats combinés ont déjà fait leurs preuves ailleurs notamment au Japon, où ils sont très appréciés des consommateurs.

Orange, très présent sur le continent africain

L'opérateur s'est développé en Afrique de manière très importante. Il est aujourd'hui présent dans 21 pays et y génère 5,2 milliards d'euros de chiffre d'affaire en 2017. Employant aujourd'hui 20 000 personnes sur ce continent, il y est devenu un acteur incountournable : 1 habitant sur 10 est client d'Orange.

En effet, le fournisseur a rapidement vu le potentiel du marché africain qui demeure le deuxième au monde en nombre d'usagers de téléphones portables (environ 560 millions en 2015). Il propose des services très variés comme des usages de téléphonie mobile classiques mais aussi innovants comme par exemple, Orange Money permettant de payer les factures et de faire des transferts d'argent. Par ailleurs, il développe son offre internet avec la fibre ainsi que la 3G et la 4G. Enfin, il se place comme un acteur important de l'électrification des zones rurales via l'énergie photovoltaïque.

Mise à jour le