Carte de l'Europe avec une ampoule et de l'argent

Comparaison du Prix de l'électricité en France et en Europe

Mis à jour le
min de lecture

En 2022, le prix de l'électricité en Europe était d'en moyenne 168,33 €/MWh, selon les dernières données d'Eurostat disponibles en juin 2024. La France est 15ᵉ dans le classement des pays où l'électricité est le plus cher. À l'inverse, des pays comme les Pays-Bas ou la Serbie font partie des pays les moins chers pour l'électricité.

Prix de l'électricité pour les particuliers en Europe

Si l'on compare le prix du kWh d'électricité en Europe, on remarque que, aujourd'hui, l'électricité est en moyenne moins chère en France, avec un prix moyen de 0,2204 €/kWh TTC contre 0,2840 €/kWh TTC en moyenne au sein de l'Union européenne (Source : Eurostat, dernières données disponibles en juin 2024 publié en 2023 concernant le second semestre 2022).

Le prix du kilowattheure d'électricité en France avec le Tarif Réglementé est de 0,2516 €. En mégawattheure, cela donnerait un tarif à 251,6 €/MWh. Le prix du gigawattheure d'électricité en France est donc de 251 600 €/GWh.

En 2022, les prix de l'énergie ont connu des variations significatives en France et dans l'Union européenne. La crise énergétique a eu un impact sur tous les pays européens qui ont vu le prix du gaz fortement augmenter. Or, sur le marché de gros européen, le prix de l'énergie électrique subit une indexation sur le prix du gaz. De ce fait, l'électricité a également subi de fortes hausses sur le continent, et seuls les consommateurs ayant souscrit une offre à prix fixes n'ont pas été touchés.

En moyenne, le prix TTC de l'électricité pour les ménages a augmenté de 14 % dans l'UE. Cette hausse a été plus modérée en France, avec une augmentation de seulement 7 %. Cependant, certains pays ont enregistré des hausses très marquées, notamment la République tchèque avec une augmentation de 97 % et le Danemark avec une augmentation de 79 %.

La même année, les ménages français ont bénéficié de prix de l'électricité en moyenne inférieurs de 22 % à ceux pratiqués dans l'UE, une amélioration par rapport à l'année précédente où l'écart était de 17 %. En comparaison, l'Allemagne et l'Espagne avaient des prix respectivement supérieurs à la moyenne européenne de 29 % et 20 %.

Pour autant, la France n'est pas le pays le moins cher d'Europe pour l'électricité. D'autres pays comme la Croatie, les Pays-Bas ou encore la Pologne ont un niveau bien moins élevé.

Prix de l'électricité résidentielle par pays en Europe
PaysPrix du MWh d'électricité (TTC)
République d'Albanie97,7 €/MWh
Autriche226,7 €/MWh
Bosnie-Herzégovine89,3 €/MWh
Belgique399,5 €/MWh
Bulgarie112 €/MWh
Chypre294,4 €/MWh
République tchèque349,9 €/MWh
Allemagne342,1 €/MWh
Danemark466,4 €/MWh
Zone euro279,4 €/MWh
Estonie220,6 €/MWh
Grèce264,5 €/MWh
Espagne318,1 €/MWh
Union européenne 2020 -27 pays- hors Royaume-Uni261,1 €/MWh
Finlande181,1 €/MWh
France206,7 €/MWh
Géorgie151,7 €/MWh
Croatie143,4 €/MWh
Hongrie97,6 €/MWh
Irlande287,4 €/MWh
Islande124,4 €/MWh
Italie364,3 €/MWh
Principauté de Liechtenstein228 €/MWh
Lituanie203,1 €/MWh
Luxembourg193,2
Lettonie268,1 €/MWh
Moldova146,2 €/MWh
République du Monténégro101,4 €/MWh
Macédoine98,5 €/MWh
Malte152,5 €/MWh
Pays-Bas51,7 €/MWh
Royaume de Norvège148,5 €/MWh
Pologne165 €/MWh
Portugal233,4 €/MWh
Roumanie235,2 €/MWh
Serbie88,8 €/MWh
Suède184,7 €/MWh
Slovénie161,4 €/MWh
Slovaquie184,2 €/MWh
Kosovo65,7 €/MWh

Source : Eurostat (données sur 2022 publiées en 2023, soit les dernières données disponibles en juin 2024).

Prix de l'électricité en Europe : le classement des pays

  1. Pays où l'électricité est la moins chère en Europe : les Pays-Bas ;
  2. Kosovo ;
  3. Serbie ;
  4. Bosnie-Herzégovine ;
  5. Hongrie ;
  6. République d'Albanie ;
  7. Macédoine ;
  8. République du Monténégro ;
  9. Bulgarie ;
  10. Islande ;
  11. Croatie ;
  12. Moldavie ;
  13. Royaume de Norvège ;
  14. Géorgie ;
  15. Malte ;
  16. Slovénie ;
  17. Pologne ;
  18. Finlande ;
  19. Slovaquie ;
  20. Suède ;
  21. Luxembourg ;
  22. Lituanie ;
  23. France ;
  24. Estonie ;
  25. Autriche ;
  26. Principauté de Liechtenstein ;
  27. Portugal ;
  28. Roumanie ;
  29. Grèce ;
  30. Lettonie ;
  31. Irlande ;
  32. Chypre ;
  33. Espagne ;
  34. Allemagne ;
  35. République tchèque ;
  36. Italie ;
  37. Belgique ;
  38. Danemark.

Où l'électricité est la plus chère en Europe ?

L'électricité la plus chère en Europe se trouve au Danemark (0,4664 €/kWh).

Où est l'électricité la moins chère en Europe ?

L'électricité la moins chère en Europe est aux Pays-Bas (0,0517 €/kWh).

Décomposition d'une facture d'électricité en France et en Europe

Graphique: Selectra - Source: Eurostat, données 2023

L'UE dans son ensemble a connu une baisse des taxes sur l'électricité résidentielle de 38 %, tandis que cette baisse était de 27 % en France. En France, les taxes représentent environ 23 % du prix total de l'électricité en 2024. Cette réduction des taxes a contribué à atténuer la hausse des prix de l'électricité. Certains pays comme la Grèce et les Pays-Bas ont massivement subventionné l'électricité résidentielle pour aider les consommateurs particuliers.

La position favorable de la France par rapport à d'autres pays européens s'explique par plusieurs facteurs. Historiquement, le pays dépend fortement de l'électricité d'origine nucléaire, ce qui limite les coûts d'approvisionnement. De plus, en 2022, la mise en place du bouclier tarifaire a contribué à limiter la hausse des prix en France. Par conséquent, les coûts d'approvisionnement en France étaient de 101 €/MWh, bien en deçà des 145 €/MWh observés dans l'UE.

Par ailleurs, le coût d'acheminement de l'électricité en France est inférieur de 15 % à la moyenne européenne, s'élevant à 58 €/MWh, tandis qu'il est particulièrement élevé en Espagne (81 €/MWh) et en Allemagne (85 €/MWh).

Enfin, la fiscalité sur l'électricité résidentielle est plus basse en France, atteignant 48 €/MWh, comparée à la moyenne européenne de 52 €/MWh, et nettement inférieure à celle d'Espagne (81 €/MWh) et d'Allemagne (122 €/MWh).

Zoom sur le prix de l'électricité en France : le graphique ci-dessous présente la décomposition du prix de l'électricité en France

Fourniture : Part du tarif réglementé couvrant la production et la commercialisation de l'électricité. Réseau : Part du tarif réglementé pour couvrant le transport de l'électricité. Taxes et contributions : TVA, CTA, et Accise.

En somme, en France, le prix de l'électricité se décompose en trois parties principales :

  • La fourniture de l'électricité, qui comprend à la fois l'approvisionnement, les coûts marketing et de service client du fournisseur, mais aussi sa marge ;
  • L'acheminement de l'électricité jusqu'au ménage, appelé aussi "réseau". Ce coût est le même pour tous les ménages, qu'importe leur lieu d'habitation ;
  • Les diverses taxes sur l'électricité : CTA, l'accise sur l'électricité (anciennement CSPE) et TVA.

Combien représente la TVA en juin 2024 ?Pour en savoir plus sur le taux de TVA sur l'électricité et le gaz en 2024, il est possible d'étudier l'article de Selectra dédié à ce sujet.

Qu'en est-il de la TCFE ? Anciennement TCCFE, la TCFE a été supprimée et intégrée à l'accise sur l'électricité (anciennement CSPE) en 2023.

Comparatif du prix de l'électricité sur les marchés de gros en Europe

Comment sont fixés les prix de l'énergie en Europe ?

Les prix du gaz et de l'électricité sont décidés sur le marché de gros (respectivement PEG et SPOT). Les producteurs et fournisseurs négocient le prix de l'énergie avant que les fournisseurs ne l'achètent et ne le revendent sur le marché du détail, soit aux particuliers et entreprises.

Le marché de gros de l'électricité joue un rôle essentiel dans la détermination du prix final de l'électricité pour les consommateurs en Europe. Comprendre les tendances et les variations sur ce marché est crucial pour évaluer la dynamique des prix de l'électricité. Ces marchés semblables à des bourses évoluent chaque jour et chaque heure en fonction de l'offre et de la demande.

En 2022, le prix moyen de l'électricité sur les marchés de gros en Europe a connu une hausse significative. Le prix spot de l'électricité a atteint en moyenne 279 €/MWh sur l'année, soit une multiplication par 2,6 par rapport à son niveau en 2021. Cette augmentation des prix sur les marchés de gros a eu des répercussions sur les prix payés par les ménages et les entreprises.

En France, une mesure importante pour atténuer cette hausse des prix a été l'accès régulé à l'électricité nucléaire historique (ARENH), qui a permis aux concurrents d'EDF d'acheter une partie de la production nucléaire à un prix de 42 €/MWh. En 2022, compte tenu de la forte hausse des prix de marché, le volume d'électricité accessible via l'ARENH a été augmenté de 20 TWh, vendus au prix de 46,2 €/MWh. Cette mesure a contribué à limiter la hausse du prix de l'électricité sur le marché de gros.

Les prix de l'électricité vont-ils continuer de baisser en 2024 ?

Malgré les prévisions faites en 2022, l'année 2023 a débuté par une baisse du prix du gaz et de l'électricité. En janvier 2023, le prix du gaz a chuté significativement, passant de 342 €/MWh (prix atteint en août 2022) à 73 €/MWh. Cette baisse du prix du gaz en Europe et dans le monde a un impact sur les prix de l'électricité en 2023.

Zoom sur le marché de gros français

Le tableau ci-dessous montre le prix d'aujourd'hui l'évolution du prix de l'électricité sur le marché de gros par rapport à sa valeur du mois précédent et de l'année précédente (2023).

Évolution du prix spot "day-ahead" de l'électricité
  Prix du lendemain
17/06/2024
Prix d'aujourd'hui
16/06/2024
Prix Spot il y a 30 jours
16/05/2024
Prix Spot l'an dernier
16/06/2023
Prix (€/MWh) 33.13
€/MWh
2.91
€/MWh
27.2
€/MWh
127.05
€/MWh
Évolution en € ND ND -24.3 € -124.1 €
Évolution en % - - -89.3% -97.7%

Source : Nord Pool Group - actualisé le 16/06/2024

Prix de l’électricité pour les autres consommateurs (hors ménages) en Europe

Données au premier semestre 2023 - Graphique: Selectra - Source: Eurostat

Le prix de l'électricité pour les consommateurs professionnels a augmenté de 49 %, en moyenne, en 2022 pour atteindre 200 €/MWh (hors TVA). Le prix moyen hors TVA payé par les entreprises françaises a lui atteint 130 €/MWh, contre 106 €/MWh en 2021, soit une hausse de 23 %.

Cette augmentation significative du prix de l'électricité en France ne renversent pas la tendance : les entreprises françaises continuent de bénéficier de prix compétitifs par rapport à celles des autres pays européens. En moyenne, les prix proposés aux consommateurs professionnels en France sont 35 % inférieurs à ceux de l'UE. L'écart se creuse puisque cette différence était de 21 % en 2021.

En 2022, seules les entreprises suédoises ont payé leur électricité à un prix moins cher que celles en France.

Ces augmentations du prix de l'électricité affectent directement les entreprises, en particulier celles qui consomment de gros volumes d'électricité, car elles subissent les augmentations les plus fortes.

La hausse du coût de fourniture est un facteur majeur de cette augmentation. En 2022, ce coût progresse de 55,9 % par rapport à 2021 en raison de la reprise économique et des tensions d'approvisionnement sur le gaz, qui ont eu un impact sur les prix de gros de l'électricité.

Pourquoi le prix de l'électricité est-il encore relativement bon marché en France ?

Plusieurs facteurs expliquent pourquoi le prix de l'électricité demeure relativement abordable en France par rapport à d'autres pays européens :

  • Le mix énergétique français, principalement fondé sur l'électricité nucléaire, permet de maintenir des coûts d'approvisionnement relativement bas ;
  • La mise en place du bouclier tarifaire en 2022 a limité l'augmentation des prix pour les consommateurs français. Notons toutefois que celui-ci est amené à disparaître d'ici à 2025, notamment via l'augmentation progressive du montant des taxes sur l'électricité ;
  • Les coûts d'acheminement en France sont inférieurs de 15 % à la moyenne européenne, contribuant ainsi à maintenir des prix compétitifs ;
  • La fiscalité sur l'électricité résidentielle en France est plus faible que dans de nombreux autres pays européens, ce qui réduit la charge fiscale pour les consommateurs ;

L'État a mis en place plusieurs aides et mesures pour pallier la hausse (chèque énergie exceptionnel, bouclier tarifaire, aides aux entreprises…) mais le prix de l'électricité a tout de même subi une nette augmentation, et le budget d'un ménage en France pour un abonnement d'électricité s'est vu fortement croitre. Le graphique ci-dessous répertorie le budget actuel nécessaire par an pour souscrire aux 10 offres du marché les moins chères au 16 juin 2024.

⚡ Qui est le meilleur fournisseur d'électricité en option base ?
Fournisseurs d'électricité Nom de l'offre Budget annuel - TTC Économies sur le Tarif Réglementé d'électricité Prix de l'abonnement TTC Prix du kWh TTC
OHM Énergie
GIGA ECO
⚖ Des prix indexés !
📣 Selectra Score : C
Budget annuel estimé
1297 €
Vous gagnez
364 €
166.85 € 0.1883 €
Mint Énergie
ONLINE & GREEN
🌿 Offre verte !
🔐 Des prix bloqués !
📣 Selectra Score : B
Budget annuel estimé
1298 €
Vous gagnez
363 €
168.24 € 0.1883 €
La Bellenergie
PRUDENCE
🌿 Offre verte !
🔐 Des prix bloqués !
📣 Selectra Score : A
Budget annuel estimé
1305 €
Vous gagnez
356 €
150.39 € 0.1924 €
Alterna
05 49 60 54 58
ÉLECTRICITÉ VERTE 100% FRANÇAISE
🌿 Offre verte !
🔐 Des prix bloqués !
📣 Selectra Score : A
Budget annuel estimé
1322 €
Vous gagnez
339 €
165.58 € 0.1927 €
La Bellenergie
CONSTANCE
🌿 Offre verte !
🔐 Des prix bloqués !
📣 Selectra Score : A
Budget annuel estimé
1328 €
Vous gagnez
332 €
174.32 € 0.1924 €
Energie d'ici
05 64 27 04 88
ENERGIE BLEUE
🌿 Offre verte !
📣 Selectra Score : C
Budget annuel estimé
1338 €
Vous gagnez
323 €
154.44 € 0.1972 €
Ekwateur
ELECTRICITÉ 100% VERTE PRIX FIXE
🌿 Offre verte !
🔐 Des prix bloqués !
📣 Selectra Score : B
Budget annuel estimé
1341 €
Vous gagnez
319 €
197.99 € 0.1906 €
La Bellenergie
GARANCE
🌿 Offre verte !
🔐 Des prix bloqués !
📣 Selectra Score : A
Budget annuel estimé
1353 €
Vous gagnez
308 €
198.37 € 0.1924 €
Octopus Energy
ECO-CONSO FIXE
🌿 Offre verte !
🔐 Des prix bloqués !
📣 Selectra Score : A
Budget annuel estimé
1364 €
Vous gagnez
297 €
152.54 € 0.2018 €
Alterna
05 49 60 54 58
ÉLECTRICITÉ VERTE 100% LOCALE
🌿 Offre verte !
🔐 Des prix bloqués !
📣 Selectra Score : A
Budget annuel estimé
1377 €
Vous gagnez
284 €
165.58 € 0.2018 €

*Tarifs € TTC à jour du 16/06/2024. Budget calculé et économies estimées par rapport au tarif de référence pour une consommation annuelle de 6000 kWh en option base (6 kVA)

Évolution du prix de l'électricité en Europe

Graphique: Selectra - Source: Eurostat

Comparaison des prix de l'électricité en Europe

Tarif de l'électricité Portugal VS France

Le prix de l'électricité au Portugal est de 233,4 €/MWh TTC. Il est plus cher qu'en France où l'électricité coute 251,6 €/MWh.

Le rapport est le même pour les entreprises. Les entreprises au Portugal paient leur électricité hors TVA à un prix plus élevé qu'en France (148,2 €/MWH au Portugal VS 130,4 €/MWh en France).

Source : Eurostat et Tarifs Réglementés de l'électricité (données sur 2022 publiées en 2023).

France VS Italie : qui paie le plus cher l'électricité ?

En comparant les prix de l'électricité entre la France et l'Italie, on constate que l'Italie affiche des tarifs plus élevés. En effet, le prix de l'électricité pour les ménages en Italie est de 364,3 €/MWh TTC, tandis qu'en France, il s'élève à 251,6 €/MWh TTC.

Cette différence de prix se retrouve également pour les entreprises. Les entreprises italiennes paient l'électricité hors TVA à un tarif de 300,3 €/MWh, tandis que leurs homologues françaises paient un tarif HTVA différent.

Source : Eurostat et Tarifs Réglementés de l'électricité (données sur 2022 publiées en 2023).

Prix de l'électricité en Allemagne et en France

Lorsque l'on veut comparer les tarifs de l'électricité entre la France et l'Allemagne, il apparait évident que l'Allemagne affiche des coûts plus élevés pour l'électricité. Les ménages allemands paient 342,1 €/MWh TTC, ce qui est considérablement plus élevé que les 251,6 €/MWh TTC payés par les ménages français.

Cette différence est également notable pour les entreprises. En Allemagne, les entreprises paient 212 €/MWh HTVA pour l'électricité, tandis qu'en France, le tarif est de 251,6 €/MWh HTVA.

Source : Eurostat et Tarifs Réglementés de l'électricité (données sur 2022 publiées en 2023).

Quel est le prix de l'électricité en Espagne par rapport à la France ?

En comparant les coûts de l'électricité pour les entreprises entre l'Espagne et la France, il apparaît que la différence est relativement faible. Le prix de l'électricité hors TVA pour les entreprises en Espagne est de 208,3 €/MWh HTVA, tandis qu'en France, il s'élève à 251,6 €/MWh HTVA.

Cependant, pour les ménages, la disparité tarifaire est plus significative. En Espagne, le prix de l'électricité pour les ménages est de 318,1 €/MWh TTC, tandis qu'en France, il est plus bas, à 251,6 €/MWh TTC.

En somme, bien que la différence soit légère pour les entreprises, les ménages espagnols paient substantiellement plus cher pour leur électricité que leurs homologues français.

Source : Eurostat et Tarifs Réglementés de l'électricité (données sur 2022 publiées en 2023).

Le prix de l'électricité est-il plus cher en Islande qu'en France ?

Comparons les tarifs de l'électricité entre la France et l'Islande pour déterminer si l'électricité est plus chère dans ce dernier pays. Les données révèlent que le prix de l'électricité pour les ménages en Islande est de 124,4 €/MWh TTC, ce qui est considérablement inférieur aux 251,6 €/MWh TTC payés par les ménages français.

Cette différence est également frappante pour les entreprises. En Islande, les entreprises paient leur électricité hors TVA à un tarif de 62,6 €/MWh HTVA, tandis qu'en France, le tarif est de 251,6 €/MWh HTVA.

Il est donc évident que l'électricité est nettement moins chère en Islande pour les ménages et les entreprises comparée à la France.

Source : Eurostat et Tarifs Réglementés de l'électricité (données sur 2022 publiées en 2023).

Le prix du kWh aux Pays-Bas est-il moins cher qu'en France ?

En analysant les coûts de l'électricité pour les ménages, on constate une disparité significative entre la France et les Pays-Bas. En France, le tarif pour l'électricité des ménages s'élève à 251,6 €/MWh TTC, tandis qu'aux Pays-Bas, il est bien plus abordable, à 51,7 €/MWh TTC.

Si l'on convertit ces tarifs en coût par kilowatt-heure en France est de 0,2516 €/kWh TTC, tandis qu'aux Pays-Bas, il est de 0,0517 €/kWh TTC.

Ainsi, il est indéniable que le prix du kWh d'électricité pour les ménages est considérablement inférieur aux Pays-Bas par rapport à la France, reflétant une différence notable en faveur des Pays-Bas.

La disparité des coûts pour l'électricité des entreprises est moins prononcée. En France, le tarif pour l'électricité des entreprises est de 251,6 €/MWh HTVA, tandis qu'aux Pays-Bas, il s'élève à 183,6 €/MWh HTVA, marquant une différence relativement modeste.

Source : Eurostat et Tarifs Réglementés de l'électricité (données sur 2022 publiées en 2023).