ENI lance la Prim’Eni : une aide aux ménages dans leurs travaux de rénovation énergétique

Vous avez prévu des travaux de rénovation ? Vous souhaitez rendre votre logement moins énergivore ? Le fournisseur eni propose désormais sa propre prime avec une aide au financement des travaux de rénovation énergétique de votre habitation.


Une aide financière pour la rénovation énergétique

Avec Prim’Eni liée au dispositif des Certificats d'Economie d'Energie, le fournisseur offre à ses clients une aide financière pour la rénovation énergétique. Présent en France depuis 2003, eni compte plus de 630 000 clients particuliers et 70 000 sites professionnels et publics. Il est le deuxième fournisseur de gaz naturel en France en volume grâce à des offres très concurrentielles et innovantes. Si eni offre à ses clients la possibilité de réaliser des économies sur leurs factures de gaz et d'électricité et de consommer plus vert grâce à des offres 100% renouvelables, le fournisseur s'engage cette fois-ci directement en faveur de la transition énergétique.

De nombres aides étatiques ou privées telles que le crédit d'impôt développement durable, l'éco-prêt à taux zéro ou les primes de l'ADEME existent déjà pour inciter les ménages à agir pour la transition énergétique. En proposant à ses clients de modifier leur équipement moyennant une prime, eni ajoute ici une pierre à l'édifice de la transition énergétique, cumulable avec les dispositifs de soutien en place. 

Un soutien en faveur de la solidarité écologique

La prime éco énergie Prim’Eni permet de subventionner tout ou partie des travaux de rénovation. Le but étant pour eni d’accompagner ses clients vers un plus grand respect de l’environnement, la prime concerne pour les particuliers essentiellement les travaux d’isolation, les chaudières à bois, chaudières, poêles à bois, pompe à chaleur et l’énergie solaire. En ce qui concerne les professionnels, la prime concerne des traaux de plus grande importance. Par cette initiative engagée, l'énergéticien espère bien sûr fidéliser ses clients et en conquérir de nouveaux.

Mais à terme, son ambition plus large est d'aider à réduire les emissions de gaz à effet de serre et de permettre aux ménages de diminuer leur facture énergétique, à l'heure où la précarité énergétique est un réel enjeu social.
A noter que  la Prim’Eni est cumulable avec le crédit d’impôt et l’éco-prêt, lié au dispositif des Certificats d’Economies d’Energie.

Pour qui et comment en bénéficier ?

Pour bénéficier de la Prim’Eni, outre le fait d’être client, il suffit de s’inscrire dans le programme de réalisation de travaux de rénovation.

  • Quelles sont les conditions d'éligibilité ?
  • Etre un particulier
  • Etre à jour de vos paiements de gaz
  • Etre inscrit sur le site AVANT de faire réaliser vos travaux. La date d’inscription doit obligatoirement être antérieure à la date de démarrage des travaux, la date d’inscription ne peut donc pas être égale à la date de démarrage des travaux.
  • Avoir une facture pour ces travaux au même nom que votre compte client Eni
  • Faire réaliser les travaux de rénovation par un professionnel agréé
  • Faites réaliser les travaux par un professionnel en prenant soin de bien respecter les normes techniques et les labels nécessaires pour les travaux
  • Réglez la facture des travaux et faites remplir l'attestation de fin de travaux par le professionnel qui a réalisé les travaux
  • Etre majeur
  • Etre propriétaire, locataire, bailleur ou occupant à titre gratuit d’un local à usage d’habitation en France métropolitaine
  • S'assurer que logement objet des rénovations doit être construit et habitable depuis plus de 2 ans

Un simulateur est disponible sur le site du fournisseur afin de calculer le montant de la prime en fonction des travaux à réaliser. La Prim'Eni est cumulable avec le crédit d'impôt développement durable, l'éco prêt à taux zéro, les primes de l'ADEME, la TVA à taux réduit ou encore les subventions de l'ANAH. Le programme Prim’Eni s’inscrit dans le cadre du Grenelle de l’Environnement. Eni déclare avoir consacré 40 millions d’euros à l’efficacité énergétique.

Mis à jour le