Un conseiller spécialisé pour vos démarches au

09 73 72 73 00 Rappel gratuit

Calendrier déploiement Gazpar : le compteur GRDF entre en scène

Après le compteur Linky, voici venir Gazpar ! Le coup d’envoi du déploiement national du « compteur intelligent » pour le gaz a été donné début mai. Le rythme de ce chantier estimé à un milliard d’euros ? 1 000 compteurs installés chaque jour aux quatre coins de la France. GRDF, qui gère le réseau de distribution du gaz, prévoit de remplacer les compteurs de 11 millions de consommateurs de gaz naturel d’ici à 2023.

Gazpar, le compteur communicant de gaz naturel

Particuliers, professionnels, collectivités… tous verront leurs compteurs de gaz naturel remplacés par Gazpar. Ce compteur dit « intelligent » est connecté pour envoyer automatiquement les données de consommation à GRDF. Il présente donc un certain nombre d’avantages :

  • Grâce à un espace client personnalisé sur Internet, les foyers pourront prendre connaissance quotidiennement de leur consommation de gaz et ainsi mieux la maîtriser, pour faire baisser leur facture. D’autant que le compteur permet de fixer un seuil de consommation et envoie une alerte en cas de dépassement. Cette économie pourrait être de l’ordre de 1,5 à 3 %, soit une dizaine d'euros d'économies chaque année.
  • Comme le relevé de compteur se fait automatiquement, les foyers n’auront plus besoin de se rendre disponible pour accueillir un technicien tous les ans.
  • La facturation sera plus fiable. En effet, Gazpar permet d'indexer la facturation sur la consommation réelle de gaz et non plus sur une consommation estimée.
  • Gazpar participe à la transition énergétique. Grâce à la technologie Smart Grid, GRDF pourra faciliter l’insertion de nouvelles sources de gaz vert, comme le biométhane. Il permettra ainsi à terme de lutter contre le réchauffement climatique et de gagner en indépendance énergétique.

Contrairement à Linky, et pour des raisons de sécurité, Gazpar n’offre pas la possibilité à GRDF d’intervenir à distance en cas de problème technique. L'ouverture du compteur Gazpar implique toujours le déplacement d'un technicien GRDF.

Déploiement de Gazpar : quand et comment ?

  1. Au minimum 30 jours avant le rendez-vous, les clients seront informés par un courrier de GRDF de l’arrivée du nouveau compteur chez eux.
  2. Mais la date de ce rendez-vous sera fixée entre 15 et 21 jours avant le déplacement du technicien employé par une entreprise de pose, prestataire de GRDF. Ces entreprises de pose sont chargées d’organiser les tournées d’intervention dans le périmètre géographique que GRDF leur aura indiqué.
  3. L'avant-veille de l'intervention, un rappel par SMS ou email est envoyé par GRDF aux personnes ayant fait la demande auprès de GRDF.
  4. 8 heures avant l'arrivée du technicien, il vous sera demandé de couper l'alimentation de vos appareils fonctionnant au gaz naturel.
  5. Le jour J, si votre présence est nécessaire, le technicien préviendra de son arrivée 30 minutes avant de sonner chez vous.
  6. Puis l'intervention durera environ 30 minutes, durant lesquelles le technicien pourra expliquer les intérêts du compteur et éventuellement vous laisser une brochure.

villes test Gazpar
Quatre zones de test avaient été choisies par GRDF pour tester le déploiement des compteurs Gazpar.

A l’heure actuelle, 150 000 compteurs ont été installés dans une vingtaine de communes françaises. 1 million d’installations sont prévues avant 2018, puis 2 millions seront installés chaque année jusqu’en 2023.

En ce moment même, Lille, Aix-en-Provence, Limoges, Toulouse, Montpellier, La Rochelle, Metz, Brest ou encore la petite couronne parisienne sont notamment concernés par l’installation de Gazpar. D’ici la fin de l’année, les habitants de Dijon, la banlieue de Grenoble, Mulhouse, Lens, Toulon ou encore Pau devraient également voir l’apparition de Gazpar.

La date d'installation de Gazpar dans ma commune.

De la pédagogie pour un déploiement serein

Plus d’un an après son déploiement en France, le compteur Linky est toujours critiqué par certains consommateurs, qui refusent son installation à leur domicile. Jugé dangereux pour la santé et irrespectueux de la vie privée par certains, le cousin de Gazpar ne fait pas l’unanimité. Quand bien même les accusations soient inexactes, si ce n'est parfois totalement farfelues... Pour s'éviter une controverse similaire, GRDF compte multiplier les discussions auprès des élus, des bailleurs ou encore des associations locales. La filiale d’Engie peut aussi s’appuyer sur l’expérience réussie de sa boite orange dans les zones pilotes qu’ont été Les Hauts-de-Seine, Lyon, Le Havre et les Côtes-d’Armor.

Mais il n’empêche que Gazpar a déjà des opposants. Ces derniers reprochent le fonctionnement avec une transmission radio sans fil et donc d’exposer les personnes aux ondes électromagnétiques nocives pour la santé, alors même que l'ANFR assure que Gazpar respecte largement les normes internationales. On accuse également cette transmission de ne pas protéger suffisamment les données collectées. De son côté, GRDF rappelle que la sécurisation des données a fait l’objet d’une grande attention et repose sur un système de cryptage des informations réalisé en collaboration avec la CNIL. De quoi éteindre une partie des critiques et se lancer dans ce vaste chantier qui mobilisera à terme plus de 600 techniciens.

Crédits photos : Gazpar.

Mise à jour le