Biométhane : les fournisseurs passent au vert

Le biométhane, biogaz (ou gaz vert) issu de la fermentation des déchets organiques pourrait un jour remplacer le gaz naturel classique. Cette énergie renouvelable en plein essor est en effet de plus en plus prisée par les fournisseurs de gaz.

Le gaz renouvelable : l'énergie verte de demain ?

Si le biométhane semble avoir moins le vent en poupe que l'éolien ou le solaire, il est pourtant en plein essor. En effet de plus en plus utilisé par les entreprises et les collectivités, il est désormais proposé par les fournisseurs pour particuliers pour se chauffer ou cuisiner.

centrale à biométhane

Un méthaniseur de plus petite taille

Issu de la simple fermentation des déchets organiques (déchets ménagers, agricoles etc.), il est facile à produire et s'injecte tout aussi aisément dans le réseau de distribution de gaz. Autorisée depuis 2011, cette injection est croissante en France (on comptait 17 sites d'injection fin 2015, 26 fin 2016 et déjà six de plus au mois de mars 2017).

Mais sa facilité de production n'est pas le seul critère de sa popularité. C'est surtout le caractère écologique qui séduit les Français : le biométhane permet une baisse conséquente des émissions de gaz à effet de serre, une meilleure gestion des déchets, un complément de revenus pour les agriculteurs et une moindre dépendance en importations de gaz. Cette filière pourrait en outre être génératrice de nouveaux emplois : "2 000 à 3 000 emplois directs non délocalisables à l'horizon 2020" selon les énergéticiens les plus importants du marché tels que GRDF.

La loi de transition énergétique de 2015 a fixé pour objectif une consommation de 10% de biométhane en 2030. Pour Christophe Bellet (GRDF), le coût de cette énergie renouvelable en vogue est appelé à baisser. Ainsi selon l'Ademe, il est envisageable qu'en 2050, les déchets méthanisables puissent fournir jusqu'à 56% du gaz injecté dans le réseau de distribution national. La consommation de biométhane est d'autre part exonérée de la TICGN depuis le 1er janvier 2017 pour les usages hors carburant.

La compensation carbone : un autre moyen de consommer vert ? La compensation carbone est le remède proposé aux consommateurs pour palier les importantes émissions de gaz à effet de serre générées par la combustion au gaz naturel. Certains fournisseurs proposent à leurs clients des offres leur assurant l'achat de "crédits carbone" permettant de neutraliser les émissions de COà hauteur de la consommation facturée.

Biométhane : quels sont réellement ses avantages ?

Ce gaz vert présente de nombreux avantages économiques et écologiques.

  • L'exploitation du biométhane permet notamment :
  • de réduire les émissions de gaz à effet de serre ;
  • de valoriser les déchets agricoles en en faisant un nouveau revenu pour les agriculteurs ;
  • d'être générateur de création de milliers emplois ;
  • de valoriser les résidus issus de la méthanisation en créant le digestat, engrais biologique utilisé pour pallier les angais chimiques.

Chez quels fournisseurs peut-on trouver du biométhane et à quel prix ?

Si de nombreuses offres permettent aujourd'hui une compensation carbone, seuls deux fournisseurs proposent actuellement aux particuliers des offres incluant le biométhane. ekWateur tout d'abord, fournisseur d'énergie collaboratif 100% vert, propose une offre de gaz 100% biométhane à un prix du kWh HT moins cher que les tarifs réglementé d'Engie et fixe pendant un an. Direct Energie, 3ème fournisseur français propose quant à lui une offre verte gaz incluant 10% de biométhane et un prix du kWh HT 2% moins cher que les tarifs réglementés. Ces deux offres sont résiliables à tout moment, sans frais.

Mise à jour le