Achat groupé mutuelle santé Selectra Familles de FranceAchat groupé mutuelle santé Selectra Familles de France

Achat Groupé Mutuelle Santé

Obtenez -10% à vie sur votre prime d'assurance santé. Jusqu'à -28% pour les profils retraités !

Quel avenir pour l’assurance auto à l’ère du Covid-19 ?

Quel avenir pour l’assurance auto à l’ère du Covid-19 ?

L’assurance auto est l’un des secteurs les plus touchés par la crise sanitaire et économique liée au Covid-19. L’impact de cette dernière se manifeste de multiples manières, du rapport qu’ont les Français à leur assurance auto à leur habitude de conduite, en passant par leur propension à s’assurer ou non. Alors que les experts anticipent une hausse des primes de 1,5 à 2 % en 2021, Selectra a décidé de faire le point sur la situation.


Comment trouver un comparatif des assurances auto ?

Votre Devis Auto en 5 minutes

Demandez un devis gratuit et sans engagement auprès d'un de nos partenaires.

  • En bref : Assurance auto : un bref bilan alors que la pandémie de Covid-19 continue
  • Certains espéraient des baisses des tarifs assurantiels auto en 2021, mais cela est peu probable ;
  • Malgré les économies réalisées par les assureurs durant le confinement – grâce à une baisse significative de la sinistralité –, le tarif des primes auto risque d’augmenter ;
  • Selon une récente étude, l’on peut anticiper une hausse se situant entre 1,5 et 2 % en 2021 ;
  • À ce jour, les consommateurs ne semblent pas comprendre ce phénomène, malgré quelques gestes commerciaux de la part de certains assureurs post-confinement ;
  • De plus en plus d’automobilistes renoncent à assurer leur véhicule, et ce, entre autres, pour des raisons économiques.

Assurance auto et crise du Covid-19 : des hausses et des incertitudes

L’augmentation des tarifs de l’assurance est un sujet qui revient régulièrement, et pour cause, ces dernières années, le coût des primes est en hausse constante. Tous les types d’assurance sont concernés, et évidemment, cela revient de plus en plus cher aux Français. Avec l’incertitude économique que nous connaissons aujourd’hui en raison de la crise liée au Covid-19, l’investissement financier consacré aux assurances est devenu un sujet central.

assurance auto
Il est encore difficile d’évaluer l’impact du Covid-19 sur l’assurance auto, mais l’on sait déjà qu’il est loin d’être négligeable.

Comment ces augmentations impactent-elles les consommateurs ? Une récente étude montre que dans le domaine de l’assurance automobile, cela a des conséquences multiples. En seulement cinq ans, les tarifs ont augmenté de 12 %. Différentes raisons expliquent cette hausse, et notamment le coût croissant des réparations et des pièces détachées des véhicules, lesquels sont toujours plus technologiques. « C’est la hausse de 6,5 % du coût des réparations et du prix des pièces détachées qui explique en grande partie cette forte progression des primes. Les véhicules sont toujours plus équipés et coûteux à réparer en cas de sinistre », précisait ainsi Amina Walter, directrice générale déléguée de LeLynx.fr.

Selon la dernière étude du comparateur en ligne, les primes d’assurance auto seraient de 632 euros en moyenne chaque année, avec une hausse de 2,9 % en 2019, par rapport à l’année précédente.

Alors que la fin de l’année approche, les spécialistes du secteur multiplient les enquêtes afin de prendre le pouls du marché. Récemment, LesFurets.com et YouGov s’intéressaient ainsi à « l’impact du Covid-19 sur le rapport des Français à leur voiture », une étude qui apportait quelques éclaircissements supplémentaires sur la situation. Plusieurs choses semblaient ressortir : une hausse de l’usage du véhicule personnel par les Français en raison du Covid-19, mais aussi l’envie d’acquérir une nouvelle voiture par de nombreux consommateurs, ou bien de remplacer celle qu’ils possèdent actuellement par un modèle neuf et plus écologique. Avec ce changement significatif, une majorité de sondés déclaraient vouloir saisir cette opportunité pour changer de contrat d’assurance auto.

Covid-19 : les gestes commerciaux des assureurs auto se reproduiront-ils dans le futur ?En raison du confinement, plusieurs compagnies d’assurance auto ont décidé de faire des gestes commerciaux afin de répercuter les économies réalisées durant le confinement sur l’investissement financier de leurs clients. Ou du moins partiellement. L’on peut ainsi citer GMF, Maif, ou encore Matmut à titre d’exemples.

Covid-19 : les accidents en baisse, le défaut d’assurance en hausse

Nous l’évoquions récemment sur Selectra, la pandémie de Covid-19 et certaines mesures mises en place pour tenter de ralentir la progression du virus – à l’instar du confinement –, ont provoqué une baisse de la sinistralité sur les routes françaises de 80 %. Mais pas seulement, puisque l’on a aussi pu constater d’une hausse du nombre de cas de défaut d’assurance automobile à la sortie de la quarantaine, de 6 %. Ce phénomène s’expliquerait de deux manières, d’abord des cas d’oublis pour le renouvellement de contrat, mais aussi et surtout, un choix conscient de ne pas souscrire à une assurance auto pour des raisons économiques. Pour Anne Laveau, déléguée générale de la prévention routière, « la conduite sans assurance va souvent de pair avec la conduite sans permis et avec les délits de fuite en cas de problème ».

assurance auto
Les assureurs auto vont-ils répercuter les économies qu’ils ont réalisées durant le confinement sur le tarif des primes en 2021 ?

Peut-on craindre un renforcement de ce problème ? Tout semble indiquer que oui. En effet, fin septembre 2020, selon le cabinet Facts and Figures, l’on apprenait que les tarifs pourraient augmenter significativement en 2021, une hausse de 1,5 à 2 %. Le spécialiste estime cependant que « certains acteurs décideront probablement d’un gel de leurs tarifs inhérent aux économies de charges sinistres réalisées durant le confinement », rapporte Le Parisien. Pour Facts and Figures, il est nécessaire pour chaque acteur de l’assurance auto d’« expliquer clairement ce qu’il a fait du profit technique exceptionnel enregistré sur ses assurances en automobile », et donc d’œuvrer pour plus de transparence, et une certaine forme de pédagogie auprès des consommateurs.

Une stratégie qui semble urgente lorsque l’on voit grandir la colère et l’incompréhension des Français face aux annonces concernant les tarifs de l’assurance, toujours en hausse.

Assurance auto : 2021 sera-t-elle l’année pour économiser ?Malgré l’appel de certaines associations de consommateurs, aucune baisse des tarifs de l’assurance automobile n’est pour l’instant prévue. Selon les données dont on dispose à ce jour, les économies réalisées par les assureurs auto se situeraient entre 1,4 et 2 milliards d’euros. Pour autant certains semblent attendre d’avoir une meilleure visibilité sur leurs finances afin de prendre une décision pour 2021.

Mis à jour le