Achat groupé mutuelle santé Selectra Familles de FranceAchat groupé mutuelle santé Selectra Familles de France

Achat Groupé Mutuelle Santé

Obtenez -10% à vie sur votre prime d'assurance santé. Jusqu'à -28% pour les profils retraités !

Covid-19 et baisse des accidents de la route : la Maif rembourse 2,8 millions d’assurés

Covid-19 et baisse des accidents de la route : la Maif rembourse 2,8 millions d’assurés

Les mesures de confinement mises en place sur le territoire français ont grandement fait chuter les déplacements en voiture des particuliers. Conséquence ? Une baisse significative des accidents de la route. Partant de ce constat, l’assureur mutualiste Maif a décidé de rembourser ses sociétaires, pour un montant total d’environ 100 millions d’euros.


  • En bref : Covid-19, la Maif fait un geste auprès de ses sociétaires
  • Depuis le début du confinement au mois de mars 2020, les observateurs ont pu constater d’une baisse d’environ 80 % dans la déclaration de sinistre en raison d’accidents routiers ;
  • Pour cette raison, la Maif a décidé de rembourser 2,8 millions de ses assurés, ce qui représente un montant d’environ 100 millions d’euros en tout ;
  • La somme forfaitaire est la même pour tous, soit 30 euros par contrat ;
  • Enfin, l’assureur mutualiste encourage ses sociétaires à reverser cette somme sous forme de dons à des institutions diverses luttant contre la pandémie de Covid-19.

Covid-19 : pourquoi la Maif va-t-elle rembourser ses assurés auto ?

La pandémie de Covid-19 et les mesures déployées à travers le monde afin de ralentir la contamination des populations ont de multiples effets sur l’économie mondiale. Quantité de secteurs sont touchés, y compris celui de l’assurance.

En France, l’on a pu relever une forte baisse des accidents de la route, et donc pour les assureurs, une diminution conséquente du risque. Les différents observateurs ont pu ainsi identifier une chute d’environ 80 % quant au nombre de sinistres routiers depuis le début du confinement en France le 17 mars 2020. De plus, certains estiment également que la baisse des déclarations de sinistres auprès des assureurs pourrait s’expliquer par le fait que de telles démarches ne sont pas prioritaires pour les assurés au vu de la période.

L’assureur mutualiste Maif en est arrivé à un constat similaire, notant une chute de près de 80 % de la sinistralité par rapport à une année « normale », a indiqué l’assureur. Et il a décidé d’agir auprès de ses 2,8 millions de sociétaires – soit les assurés Maif –, en procédant au remboursement d’une partie de leurs cotisations pour environ 3,6 millions de véhicules. L’intention derrière cette démarche est « de prendre part à l’effort de solidarité collectif par un geste très fort », a indiqué l’assureur.

En tout, ce remboursement représente un peu plus de 100 millions d’euros redistribués parmi les souscripteurs d’une assurance automobile auprès de la Maif. Comme le note l’Agence France Presse – ou AFP –, pour la société d’assurance, cette somme équivaut pratiquement à une année entière de résultat net.

Au total, pour les assurés, le remboursement des cotisations s’élève à une somme forfaitaire de 30 euros par contrat. Il s’agit de la même pour tous les assurés, en dépit du type de véhicule.

Covid-19 : la Maif encourage ses sociétaires au geste solidaire

Comment la Maif a-t-elle calculé la somme totale de remboursement ? L’assureur a fondé ses calculs sur une base fixe : huit semaines de confinement. « On a calculé ces 100 millions d’euros sur la base des économies réalisées sur une durée hypothétique de confinement assez longue, de deux mois », a ainsi précisé l’assureur. Ce dernier explique par ailleurs dans l’email adressé à ses sociétaires annonçant cette mesure inhabituelle que comme « la période de confinement actuelle générant une baisse significative des accidents de la route, [il a] décidé de faire bénéficier l’ensemble de [ses] sociétaires détenteurs d’un contrat d’assurance automobile, des économies réalisées durant cette période de confinement. »

Pascal Demurger, directeur général du groupe a explicité la volonté de la Maif auprès de l’AFP : « Cette démarche est légitime. Les sociétaires pourront conserver cette somme, mais nous les incitons à la reverser, pour des soutiens d’urgence dans le cadre de l’épidémie de Covid-19. » Ainsi, une plate-forme spéciale propose aux assurés de procéder à des dons en faveur de structure en première ligne de la lutte contre la pandémie, notamment auprès de la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France, de l’Insistut Pasteur ou encore du Secours populaire.

La pandémie de Covid-19 a peu d’effets positifs sur nos sociétés. Seules des choses comme la chute de la pollution ou des accidents de la route peuvent adoucir l’impact généralisé de cette crise sanitaire mondiale. Ainsi, en cette période difficile, l’on trouve un peu de réconfort en voyant que des gestes de solidarité émergent de toutes parts, y compris chez certains assureurs plus engagés.

Covid-19 : la Maif veut agir pour ses collaborateursLa Maif a aussi profité de l’occasion pour annoncer que malgré la situation particulière, alors que la majorité de ses collaborateurs sont au chômage partiel, elle a choisi de maintenir leurs salaires à 100 %, sans faire appel aux aides d’état. Cela représente une dépense d’environ 15 millions d’euros, a indiqué l’entreprise.

Mis à jour le