Achat groupé mutuelle santé Selectra Familles de France

Achat groupé Assurance Santé

Pré-inscrivez-vous gratuitement et sans engagement à l'achat groupé santé de Familles de France et Selectra pour réduire vos frais de santé.

Assurance auto : le montant des primes aurait augmenté de 12 % en cinq ans

Assurance auto : le montant des primes aurait augmenté de 12 % en cinq ans

Pour la cinquième année, LeLynx.fr publie son baromètre annuel de l’assurance auto. Sans surprise, en 2019 aussi, le montant des primes a augmenté. Et cela est le cas depuis 2015, puisque la hausse serait de 12 % en cinq ans selon l’étude. Selectra revient sur les résultats de l’étude et fait le point.


Comment trouver un comparatif des assurances auto ?

Votre Devis Auto en 5 minutes

Demandez un devis gratuit et sans engagement auprès d'un de nos partenaires.

  • En bref : Assurance auto : une hausse annuelle qui ne s’arrête pas
  • Selon LeLynx.fr, entre 2018 et 2019, les primes autos ont augmenté de 2,9 % ;
  • Leur montant moyen était donc de 632 euros ;
  • En 2019, la Bretagne était la région la moins chère de France ;
  • Marseille, elle, reste la ville la plus chère du pays ;
  • En cinq ans, le tarif des primes autos a augmenté de 12 %.

Assurance auto : pourquoi augmente-t-elle chaque année ?

Tous les ans, le prix de l’assurance auto augmente. Et selon les observateurs du marché, 2020 n’aurait pas été épargnée. Alors que l’année est encore en cours, certains en profitent pour faire le point sur la hausse des années précédentes.

Le nouveau baromètre annuel de LeLynx.fr, d’abord dévoilé par Le Parisien, confirme qu’en 2019, les Français ont payé leur assurance auto plus cher. Par rapport à 2018, les consommateurs ont pu constater d’une augmentation de 2,9 % sur leur facture, payant en moyenne 632 euros. Selon Amina Walter, directrice générale déléguée du comparateur d’assurances, ce phénomène s’explique simplement : « C’est la hausse de 6,5 % du coût des réparations et du prix des pièces détachées qui explique en grande partie cette forte progression des primes. Les véhicules sont toujours plus équipés et coûteux à réparer en cas de sinistre ». Au-delà de ça, d’autres facteurs entrent en compte, à l’instar du modèle du véhicule, du profil du conducteur et, évidemment de la région dans laquelle on vit.

Pour les Français, qui ont souvent l’impression que tout augmente, leur ressenti concernant l’assurance auto trouve sa source une réalité très concrète. En cinq ans, le montant des primes a augmenté de manière continue chaque année, jusqu’à subir une hausse de 12 % au total – un chiffre basé sur tous les types d’assurance et de voitures.

Évolution de la prime moyenne de l’assurance auto depuis 2015

Année

Montant moyen

Hausse

2015

566 euros

 

2016

580 euros

+2,47 %

2017

595 euros

+2,59 %

2018

615 euros

+3,36 %

2019

632 euros

+3 %

* Source : Lelynx.fr

La conclusion que tire Amina Walter des chiffres de l’étude est sans appel : « En comparaison avec leurs revenus, l’assurance auto coûte bien trop cher aux Français ». Les résultats du baromètre (cinquième édition) ont été obtenus grâce à un échantillon de plus de 981 220 primes d’assurances auto cliquées par les utilisateurs de LeLynx.fr sur la période du 1er janvier 2019 au 25 décembre 2019.

En 2017, selon une précédente étude, les Français ont payé en moyenne 595 euros de prime d’assurance auto. C’est en 2018 que la barre des 600 euros a été franchie.

Assurance auto : où paye-t-on le moins cher ?

On le sait, le prix de l’assurance auto n’est pas le même selon le lieu où l’on vit. Année après année, la première place de la ville la plus chère de France est toujours la même. Marseille, dans les Bouches-du-Rhône reste en tête, avec une prime annuelle d’en moyenne 808 euros. « Les Marseillais payent plus cher car le vandalisme y est élevé et ils optent souvent pour des modèles puissants et récents », précise Amina Walter. Nantes était quant à elle la ville la moins chère en 2019, avec une prime auto à 585 euros en moyenne.

Niveau régions, les choses ne bougent pas trop non plus : la Bretagne reste la moins chère, avec 537 euros en moyenne, et l’Ile-de-France est toujours en haut de la liste, avec 697 euros en moyenne – voire 707 euros pour les Parisiens.

En Normandie, la hausse entre 2018 et 2019 est assez spectaculaire, puisque d’après l’étude, celle-ci serait de 4 % au total. Une augmentation qui s’expliquerait par les tempêtes successives qu’a connues la région en 2019, mais également par une hausse de la mortalité sur les routes.

Prime moyenne par région en 2019

Région

Montant de la prime

Ile-de-France

697 euros

Provence-Alpes-Côte d’Azur

677 euros

Auvergne–Rhône-Alpes

639 euros

Hauts-de-France

636 euros

Grand Est

611 euros

Normandie

603 euros

Centre-Val de Loire

592 euros

Bourgogne-Franche-Comté

589 euros

Occitanie

580 euros

Nouvelle-Aquitaine

568 euros

Pays de la Loire

552 euros

Bretagne

537 euros

* Source : Lelynx.fr

Covid-19 : les Français peuvent-ils espérer une baisse des primes d'assurance auto ?La pandémie de Covid-19 a indéniablement impacté le secteur de l’assurance auto. Face à la baisse de sinistralité routière due au confinement, certains assureurs comme la Maif ont même décidé de rembourser leurs assurés. Pour autant, la plupart des observateurs s’accordent à dire qu’une baisse des tarifs en 2021 est peu probable, voire qu’une hausse est à prévoir en raison de la reprise du trafic post-confinement, et donc de l’augmentation du nombre d’accidents de la route.

Mis à jour le