29% des Français assurés gèrent leur contrat depuis une application mobile

Il est désormais possible de gérer entièrement ses contrats d'assurance via son smartphone !

Avec la dématérialisation progressive des prestations d’assurance et la démocratisation des smartphones, les habitudes des Français quant aux services en ligne changent. En 2018, ils seraient près de 29 % à utiliser une application mobile pour gérer leur contrat d’assurance.

  • Application mobile pour les assurances, l’essentiel :
  • Gérance à distance de vos contrats d’assurance ;
  • Aide en ligne et conseils pour vos déclarations et gestion de sinistres ;
  • Initiation des déclarations de sinistres ;
  • Gestion des sinistres via l’application.

Assurances et application mobile : on part de loin


L'assurance habitation change. Petit à petit, les démarches deviennent digitales et les services se dématérialisent.

La technologie change peu à peu nos habitudes et notre façon de nous occuper des tâches du quotidien, y compris la souscription à notre assurance habitation ou auto, ou sa gestion. Il n’y a pas si longtemps, Amaguiz annonçait le lancement de son application vocale pour le Google Home par exemple.

En effet, avec le nouvel article du Code des assurances – l’article L.111-10-I – qui depuis cette année autorise les assureurs à obliger leurs clientes et clients à utiliser la voie dématérialisée, l’on peut se demander si nous ne sommes pas à l’aube d’une nouvelle ère. Les compagnies d’assurance passent progressivement au tout digital et à la dématérialisation, nous emmenant à nous demander si la fin du papier n’est pas pour bientôt quant à notre assurance habitation.

Avec ces évolutions viennent aussi les statistiques concernant les nouvelles habitudes des personnes clientes, essentiellement liées à l’utilisation des smartphones. En 2017, d’après une enquête conduite par Next content pour GMC Software, 28 % des assurés avaient déjà téléchargé l’application mobile de leur mutuelle ou de leur compagnie d’assurance. Pour les 18 - 24 ans, ce pourcentage grimpe à 36 %. Mais là où ces statistiques deviennent réellement intéressantes, c’est lorsque l’on constate que 83 % des utilisatrices et utilisateurs d’une application d’assurance ont utilisé cette dernière pour gérer leur contrat. Les personnes adeptes de la gestion à distance ne se contentent donc pas de télécharger l’application, elles l’utilisent.

Assurance et Internet : les choses bougent !Entre 2015 et 2017, 20 % des souscriptions à des assurances par des Françaises et des Français ont été finalisées sur Internet. Et ces chiffres sont fortement influencés par l’utilisation accrue de la technologie mobile par la jeune population. Toutes ces données confirment que les choses sont réellement en train de changer.

Assurance et application mobile : un tournant en 2018

En cas de sinistres, il est important de connaître les bons réflexes à adopter pour la déclaration et la gestion. Alors qu’auparavant tout se déroulait essentiellement directement auprès d’une personne de votre compagnie d’assurance, par téléphone et grâce à des courriers, en 2018, la déclaration et la gestion de sinistre ont évolué.


En 2018, un geste suffit pour déclarer un sinistre.

Cette transformation est relativement lente, car les clients ne sont bien souvent pas renseignés sur le sujet. Mais ces trois dernières années, l’utilisation des applications mobiles des assureurs a progressé, ainsi que la communication autour de ces nouvelles solutions. En mai 2018, selon l’étude Quadient «  Expérience client et nouveaux services numériques dans l’assurance  », 29 % des assurés connectés avaient téléchargé une application mobile pour une assurance ou une mutuelle. Une augmentation depuis l’an passé – 6 points de plus selon l’étude. Chez les jeunes – les moins de 35 ans –, ce chiffre monte à 44 %, avec seulement 19 % pour les 65 ans et plus. Une fois l’application téléchargée, 86 % des personnes ont réalisé au moins une opération via le service à distance.

La déclaration et la gestion des sinistres en France : les applications mobiles à la traîne

Les grands défis des compagnies d’assurance pour les années à venir concernent essentiellement la communication. Selon l’étude Quadient, seulement 4 % de 35 % personnes interrogées ont effectué leur déclaration de sinistre via leur application, et 7 % pour les accidents de véhicule (sur 44 % des personnes interrogées).

Les vieilles habitudes ont la vie dure, puisque le téléphone reste le moyen privilégié pour faire sa déclaration de sinistre, avec 42 % des assurés. Cela dit, les gens favorisent Internet pour envoyer leurs papiers : 45 % par email, alors que 65 % font le suivi en ligne. Ces chiffres traduisent une certaine frilosité chez les utilisateurs, mais montrent aussi une évolution exponentielle et régulière. L’avenir de l’application mobile pour l’assurance sera donc façonné par la détermination des compagnies à changer leur système de fonctionnement de manière radicale… et digitale !

Application mobile pour assurances et gestion des sinistres : une lente mais sûre évolutionSelon l’étude Quadient, les trois quarts des assurés estiment que le service mobile de constat ou de déclaration est utile dans le processus de gestion des sinistres.
Mise à jour le