Achat groupé mutuelle santé Selectra Familles de France

Achat groupé Assurance Santé

Pré-inscrivez-vous gratuitement et sans engagement à l'achat groupé santé de Familles de France et Selectra pour réduire vos frais de santé.

Quels défis pour la Macif en 2019 ?

Malgré une bonne vitalité et des résultats encourageants pour son année 2018, La Macif est au cœur d’une phase transitoire, marquée par la baisse de son bénéfice net l’an passé et la nomination d’une toute nouvelle équipe dirigeante pour prendre la suite de l’affaire.


La Macif fait le point sur son exercice pour l’année 2018

Comment la Macif va-t-elle enrichir son offre assurantielle future sur un marché toujours plus compétitif ?

Ces derniers temps, les compagnies d’assurance dévoilent les chiffres de leur année 2018, lesquels permettent à la fois de faire le bilan mais aussi d’envisager le futur des acteurs du marché assurantiel. Nous avons pu constater la bonne santé de Groupama avec 54 % de bénéfice net en 2018, ou encore de celle de CNP Assurances dont le bénéfice était en hausse l’an passé.

Début mai 2019, c’était au tour de la Macif de dévoiler ses résultats pour l’exercice de 2018. Premier constat : son bénéfice net était à la baisse par rapport à celui de 2017 et enregistre une perte de 23 % par rapport à 2017, même si l’entreprise se porte bien puisqu’elle en est à quatre années successives sous le signe de la croissance.

Cela dit, la Macif relativise son résultat, puisque 2018 a aussi été l’année où elle a cédé ses parts dans le groupe bancaire BPCE.

Malgré tout, les offres et produits de la Macif ont rencontré un beau succès en 2018, et l’assurance dommages à elle toute seule représentait 52 % du chiffre d’affaires du groupe, marquant de fait une augmentation par rapport à 2017. Ce chiffre d’affaires a progressé de 0,9 %, à 3,21 milliards d’euros. Du côté de la santé et prévoyance, le chiffre d’affaires a augmenté de 4,8 % à 1,056 milliards d’euros, synonyme d’un bon dynamisme. Et ces prochains mois, cette activité trouvera un nouveau souffle grâce au rapprochement de la Macif et du groupe Aesio, qui se finira sa concrétisation en 2020.

Durant l’année 2018, la Macif a pu célébrer l’arrivée de plus de 10 000 adhérents supplémentaires, 70 000 nouveaux sociétaires et a enregistré 140 000 contrats en assurance IARD.

Macif : une équipe dirigeante toute neuve

La Macif est dans une phase transitoire très importante, laquelle est synonyme de changements profonds et de réajustements stratégiques. Au mois de mai 2019, le groupe mutualiste a élu son nouveau président, Pascal Michard, lequel prend la suite d’Alain Montarat. Les défis que devra affronter le nouveau patron devraient être divers, mais les démarches probablement pas révolutionnaires. Plus largement, c’est toute l’équipe à la tête du groupe qui subit des bouleversements, comme avec le départ de Jean-Marc Raby, directeur général de Macif depuis 2012.

Le lundi 27 mai, le conseil d’administration du groupe a donc acté son changement de direction, donnant le feu vert à la nouvelle équipe dirigeante. Ainsi, Adrien Couret prend le poste de directeur général – anciennement directeur des métiers assurances de personnes de la Macif et Jean-Philippe Dogneton celui de directeur général délégué – anciennement en charge des métiers IARD.

Pour les hommes qui ont pris la suite de la direction, les prochains mois vont être déterminants. Ils seront notamment consacrés à l’élaboration d’un plan stratégique pour les trois prochaines années.

Rappelons que le remaniement au sein de l’équipe dirigeante de la Macif a été poussé par de nombreuses controverses, notamment liées à l’augmentation de salaire de l’ancien président Alain Montarant. Selon le Le Canard enchaîné, le conseil d’administration avait voté en décembre 2018 pour une revalorisation à 62,5 % de son indemnisation annuelle, et cela n’avait pas plu à tout le monde.

Mis à jour le