Assurance smartphone : l’assurtech française Coverd lève 1,2 million d’euros

Assurance smartphone : l’assurtech française Coverd lève 1,2 million d’euros

Premier tour de table gagnant pour l’assurtech française Coverd, qui a réussi à lever 1,2 million d’euros. Avec cette somme, la jeune entreprise va pouvoir booster sa croissance et enrichir son offre, pour définitivement asseoir sa position de leader sur le marché de l’assurance mobile 100 % digitale.


  • En bref : Coverd, l’assurtech qui veut protéger nos smartphones
  • Coverd est une jeune entreprise française fondée en 2019 ;
  • La start-up propose une couverture assurantielle sous forme d’abonnement sans engagement pour protéger son smartphone post-achat ;
  • L’offre d’assurance mobile de Coverd est 100 % digitale ;
  • Mi-mars 2020, Coverd a levé 1,2 million d’euros auprès d’investisseurs privés.

Assurtechs : Coverd réussit son premier tour de table

Les nouvelles du côté des assurtechs sont généralement positives – en anglais, l’on parle d’insurtechs. En effet, s’il est un secteur qui ne cesse de grandir, c’est bien celui-ci. Seyna, Luko, Loyvs, Alan, Otherwise… toutes ces jeunes sociétés parviennent à lever des fonds auprès d’investisseurs bien conscients des enjeux du secteur assurantiel contemporain. Dans sa liste « InsurTech100 » de 2019, FinTech Global s’appuyait notamment sur des critères tels que la résolution de problèmes, la croissance ou l’innovation des assurtechs en matière de solution technologique pour établir son classement. Des références essentielles pour des entreprises exploitant les avantages de la technologie afin d’améliorer leurs services et leurs offres, et de renouveler leur secteur.

En France, Coverd est la seule entreprise à proposer une offre assurantielle en abonnement et sans engagement pour protéger son smartphone post-achat.

Mi-mars 2020, une autre jeune entreprise française a fait parler d’elle : Coverd, spécialisée dans l’assurance mobile en ligne, a levé 1,2 million d’euros auprès du fonds français Newfund ainsi que d’autres plusieurs investisseurs privés, a-t-il été précisé. Une réussite pour cette assurtech née en 2019 et fondée par Hugo Saias, également CEO. Dans le communiqué de presse officiel, il explique la démarche de Coverd : « En cas de sinistre, la plupart des assureurs traditionnels trouvent la petite ligne sur le contrat pour ne pas avoir à indemniser leurs clients. Notre service a été créé pour répondre à leurs besoins : un abonnement uniquement digital, qui les couvre de tous les risques, sans engagement, avec une grande qualité de services. En offrant une meilleure expérience utilisateur, nous sommes l’interlocuteur privilégié des particuliers pour la protection de leur smartphone ! »

Comme pour tous les autres acteurs de l’assurance misant sur la tech pour élaborer leurs solutions assurantielles, le but de Coverd est de proposer un service plus flexible, modulable, au plus près des besoins des consommateurs.

Quelques infos sur le fondateur de l’assurtech CoverdHugo Saias est l’ex-cofondateur et CMO de la société de réparation de smartphones, Save. Après quatre ans d’activité, l’entreprise a été placée en redressement judiciaire, pour finalement rejoindre l’entreprise française spécialisée dans les smartphones reconditionnés, RemadeGroup.

Coverd : quelle offre assurantielle pour couvrir son smartphone ?

L’offre de Coverd est ainsi assez simple : le client peut tout simplement souscrire à une assurance pour protéger son smartphone, directement en ligne, sous forme d’abonnement mensuel. La seule condition pour pouvoir accéder à cette protection est que l’appareil soit en état de marche – il peut donc être neuf, reconditionné, de seconde main, loué, etc. Le service de Coverd est proposé à partir de 4,90 euros par mois, et inclus :

  • Batterie HS ;
  • Composant cassé ;
  • Écran cassé ;
  • Face arrière brisée ;
  • Oxydation ;
  • Vol – par agression ou par effraction (en option).

La perte, la disparition inexpliquée, l’oubli, le vol à la tire et le vol à la sauvette, le vol des accessoires, des périphériques, des consommables et de la connectique ne sont en revanche pas assurés.

Le prix de l’abonnement va évidemment varier en fonction des spécificités du smartphone des consommateurs, dont la marque du téléphone, son modèle et l’ajout d’options ou non. En plus de cela, Coverd propose aussi des accessoires de protections pour le smartphone. Et celles-ci sont comprises dans l’abonnement : coque de protection, vitre en verre trempé, iRing… L’abonnement inclut également la réparation ou le remplacement en instantané, ainsi que le support technique 7j/7 – via chat. À noter que Coverd est agréé par Apple, Google Pixel, Huawei, OnePlus, Samsung, Xiaomi et d’autres.

Avec l’argent levé, Coverd désire évidemment accélérer sa croissance et donc développer son activité. La jeune entreprise souhaite devenir « LE pure player de l’assurance mobile » et asseoir son statut de leader… Une chose aisée à ce jour, puisque l’entreprise n’a pour l’instant aucun concurrent direct.

En cas de casse, Coverd propose aussi à ses clients de réparer leur smartphone.

Mis à jour le