Assurtechs : quelles jeunes pousses se distinguent mondialement en 2019 ?

Les cabinets spécialisés offrent, par leurs études et analyses régulières, une observation nécessaire sur le secteur assurantiel. La publication de ces recherches permet de prendre du recul et de constater des évolutions. Cette année encore, FinTech Global a publié sa liste « InsurTech100 », regroupant les assurtechs les plus innovantes dans le monde.

  • En bref, ce qu’il faut retenir de l’« InsurTech100 » 2019
  • La liste est réalisée annuellement à l’aide de la base de données du cabinet FinTech Global et grâce à un panel d’experts ;
  • Les Américains dominent le marché et sont surreprésentés dans la liste de 2019 ;
  • Les Français n’ont que trois assurtechs dans l’« InsurTech100 » 2019, et seule l’une de celles présentes l’an dernier reste dans le top.

« InsurTech100 » 2019 : 100 assurtechs choisies avec une grande attention

Fin octobre 2019, le cabinet de recherche spécialisé britannique FinTech Global a partagé sa liste 2019 des assurtechs – insurtechs en anglais – les plus innovantes progressant à l’international, « InsurTech100 ». Une publication annuelle très attendue par les spécialistes de la profession et qui permet de prendre du recul sur la dynamique du marché. La liste est élaborée par un processus extrêmement sérieux mené par des spécialistes du secteur assurantiel et grâce à la base de données de FinTech Global.

Voilà les différents critères pris en compte par FinTech Global pour faire sa sélection finale tels que listés dans son communiqué. Entre autres, on retrouve :


La sélection de l'« InsurTech100 » obéit à un processus strict.

  • Le rôle important que peut avoir l’entreprise dans la résolution de problèmes ;
  • La croissance, plus précisément les levées de fond, le chiffre d’affaires et l’attractivité client ;
  • L’innovation en matière de solution technologique ;
  • Les éventuelles économies, l’amélioration du rendement, l’impact sur la chaîne de valeur et/ou l’augmentation des revenus générés pour les clients ;
  • L’importance pour les dirigeants de l’assurance de bien connaître leur entreprise.

Le secteur de l’assurtech est l’un des plus dynamiques du marché assurantiel, et son importance ne cesse de croître. D’après les chiffres de FinTech Global, depuis 2015, plus de 7 milliards de dollars ont été investis dans les fournisseurs de solutions de ce domaine, soit un peu plus de 6 milliards d’euros. Tous les acteurs du marché, anciens et nouveaux, veulent leur part du gâteau, précise le cabinet. Selon son directeur, « l’impact des entreprises les plus innovantes de l’assurtech se mesurera en milliards de dollars au cours des prochaines années ».

Assurtech : de quoi s’agit-il ?Une assurtech est une jeune, et souvent petite ou moyenne, entreprise spécialisée dans le domaine de l’assurance et misant sur la technologie pour conquérir le marché et se développer. L’usage de la technologie a ainsi pour but d’améliorer les services et les offres proposés aux consommateurs, à optimiser le rendement et à baisser les prix. Très concrètement, cela peut s’incarner de différentes manières, de la dématérialisation des contrats d’assurance à la proposition d’offres assurantielles 100 % digitales, en passant par le recours à l’intelligence artificielle – IA – et le big data afin d’élaborer lesdites offres.

« InsurTech100 » de FinTech Global : et les Français dans tout ça ?

Il n’est pas très surprenant de constater que parmi les entreprises sélectionnées, celles basées aux États-Unis dominent la liste : 39 au total, sur 100 – entre autres Insuritas, Root Insurance et Lemonade. Juste après arrive le Royaume-Uni, avec 20 start-ups – Anorak, ThingCo ou encore Tractable.


Alors que les Américains continuent de dominer le monde de la tech, quel avenir pour la France sur le marché mondial très dynamique de l'assurtech ces prochaines années ?

Malheureusement, les assurtechs françaises sont quant à elles loin de se distinguer et font moins bien que l’an dernier, où quatre jeunes pousses faisaient partie du top, contre trois cette année. On retrouve donc : Shift Technology – qui a réalisé une levée de fonds de 60 millions de dollars, soit environ 53 millions d’euros au mois de mars de cette année –, le courtier Fluo et enfin, Moonshot-Internet, assurtech de Société Générale Insurance, seule entreprise rescapée de la liste de l’an dernier.

La France a encore du travail à faire pour s'imposer sur ce marché mondial grandissant. Fin septembre 2019, le président de la république Emmanuel Macron annonçait une enveloppe de 5 milliards d'euros d’ici trois ans pour la French Tech.

Avec un peu de chance, les jeunes pousses de l'assurtech en bénéficieront et pourront briller, partout dans le monde.

France : les perdants du « InsurTech100 » 2019Les start-ups +Simple, AssurUp et Otherwise, présentes dans le « InsurTech100 » de 2018, sont pour leur part sorties de la liste sans ménagement.

Créé le