Néobanque : définition et comparatif

Tout savoir sur les néo-banques : définition et comparatif

N26, Orange Bank, Revolut, Nickel, C-zam : vous avez peut-être déjà testé ou entendu parler l’offre de ces néobanques. Ces banques mobiles veulent révolutionner le système bancaire en proposant un fonctionnement radicalement différent. A qui s’adressent-elles ? Quel sont leurs avantages concurrentiels ? Quels sont leurs services et leurs produits ? On vous dit tout.

Notre selection des meilleures néobanques

Sélection des meilleures néo-banques
  Tarifs Avantages Offre Promo* Plus d'informations
Logo N26N26 Gratuite
(sous conditions)
  • Carte Mastercard gratuite
  • Offre premium
  • Frais à l'étranger relativement bas 
- Ouvrir un compte
Logo C-ZamCC-zam 5€ puis 1€ / mois
  • Retrait gratuit aux DAB Carrefour et BNP Paribas
  • Offre d'assurance et assistance incluse
  • Remise chez des partenaires
- En savoir plus

Accédez directement à notre comparatif complet des néo-banques.

C'est quoi une néo-banque ?

Une néobanque est une banque nouvelle génération, souvent issue des Fintechs, qui s’immisce sur le marché bancaire en proposant une offre spécifique sur laquelle ne se sont positionnées ni les banques traditionnelles ni les banques en ligne.

Un compte courant, une carte bancaire et une appli mobile

Une néobanque est également nommée banque mobile ou banque digitale. Il s’agit essentiellement d’établissement de paiement où toutes les opérations sont dématérialisées et pilotables depuis le smartphone. Leur essor vient d’un double mouvement : la mobilité des clients toujours plus connectés et le développement des outils technologiques.

Les néobanques se veulent plus accessibles et plus proches de leur clientèle. Leurs services sont mis en place pour simplifier le quotidien des usagers grâce à une application mobile ergonomique, affichant des fonctionnalités utiles et pratiques pour gérer son budget et ses dépenses au quotidien.

  • Actuellement, les banques 100 % digitales formulent des offres incluant :
  • un compte bancaire sans barrière à l’entrée (pas de condition de revenu ni de domiciliation). La souscription ne prend que quelques minutes et toutes les pièces justificatives sont transmises en ligne (par scan ou photographies) ;
  • une carte bancaire, MasterCard ou Visa, liée au compte courant. Ce moyen de paiement permet d’effectuer des retraits d’argent dans les distributeurs automatiques de billets (DAB) et de régler les achats en magasin ou en ligne ;
  • une application mobile, l’unique interface qui est la porte d’entrée pour gérer ses comptes bancaires 24h/24 et 7j/7. L’application sur smartphone regroupe toutes les fonctionnalités élaborées par la néobanque.

Différences entre banques en ligne et néobanques

Les banques en ligne fournissent une offre assez proche de celle des néobanques en misant sur l'agilité et sur la flexibilité. Toutefois, leur interface a d’abord été conçue pour ordinateur d’où un retard sur les applis mobiles et les fonctionnalités adossées. L’expérience utilisateur est donc d’une qualité inférieure.

De plus, les banques en ligne appartiennent toutes à des grands groupes bancaires traditionnels, alors que les néobanques, pour l’heure, restent indépendantes (N26, Revolut) ou émanent de grands groupes autre que bancaires (Orange Bank, C-zam avec Carrefour Banque). Nickel est l’exception qui confirme la règle puisque le compte sans banque est passé sous le giron de BNP Paribas (qui dispose par ailleurs d’une banque en ligne Hello bank!) à l’été 2017.

Autre différence de taille : les néobanques sont quasiment toutes des établissements de paiement, tandis que les banques en ligne sont des établissements de crédit. Contrairement à ces derniers, les établissements de paiement ne peuvent proposer une offre bancaire complète.

Ainsi, ouvrir un compte dans une néobanque ne permet pas de bénéficier d’un découvert autorisé ni de produits d’épargne (livret, assurance-vie) ou de crédits (habitation, consommation, etc.) voire de placer son argent en bourse. Mais l’objectif des banques numériques est d’obtenir l’agrément de la part des autorités pour devenir un établissement de crédit à l’instar de N26 ou d’Orange Bank.

Néobanque : quels services ?

Pour développer leur stratégie d’acquisition client, les néobanques s’appuient sur une offre simple et accessible à tous, mais surtout sur des services qui « parlent » à leur clientèle.

Parmi les services présentés pour accéder à son compte, le client peut notamment :

  • visualiser la situation de son compte en temps réel ;
  • utiliser un outil de catégorisation de ses dépenses régulières ;
  • lier des photos à ses dépenses dans une logique mnémonique ;
  • créer des statistiques par rapport aux dépenses ;
  • passer par son smartphone, sa tablette, son ordinateur de bureau ou sa montre connectée.

Afin d’opérer en toute sécurité face au vol ou à la gestion des plafonds de paiement et de retrait, les néobanques développent des services tels que :

  • le blocage et le déblocage de la carte bancaire ;
  • le changement du code PIN de la carte bancaire ;
  • la reconnaissance biométrique par empreintes digitales ;
  • un contrôle des dépenses en instaurant une limite qui reste modulable selon les besoins ;
  • la possibilité d’activer un système d’alertes personnalisables par sms.

Les néobanques délivrent aussi de nombreux services autour des moyens de paiement:

  • la possibilité de réaliser des virements sans IBAN directement avec une adresse email ou un numéro de téléphone ;
  • le paiement par mobile sans contact (iPhone, Android, etc.) ;
  • la compatibilité avec le dispositif de sécurité 3-D Secure ;
  • l’ouverture de plusieurs comptes dans des devises  différentes ;
  • le paiement gratuit par carte en devises ;
  • le paiement de pair à pair ;
  • la personnalisation du design de la carte bancaire.

Avantages et inconvénients d’une néobanque

Voici résumés les 3 principaux avantages d’une néo-banque pour le client ainsi que les 3 principaux inconvénients.

Avantages et inconvénients d'une néo-banque
Avantages
Inconvénients
  • une application mobile avec des fonctionnalités innovantes et calées sur les attentes et les retours des clients (UX design) :
  • une carte bancaire généralement gratuite et une grille tarifaire concurrentielle (tarification transparente sans frais cachés) ;
  • un compte courant ouvert très rapidement (quelques minutes !) et sans condition de revenus ou d’exigence de domiciliation bancaire.
  • un compte qui ne permet généralement pas d’autorisation de découvert ;
  • l’impossibilité d’encaisser facilement les chèques et les espèces ;
  • un service client ou un service après-vente parfois réduit à un agent conversationnel (chatbot).

Comparatif des néo-banques

L’offre des néobanques en France a tendance à converger même si des différences sont perceptibles. Veuillez trouver ci-dessus un tableau récapitulatif des offres bancaires des principales néobanques :

Comparatif des néobanques
  Logo C-Zam Logo N26 Logo Revolut Logo Orange Bank Logo Nickel
Offre En savoir plus Ouvrir un compte En savoir plus En savoir plus En savoir plus
Cotisation 12 € / an Gratuit Gratuit Gratuit 20 € / an
Carte MasterCard MasterCard MasterCard Visa Classic MasterCard
Condition gratuité CB Aucune Aucune Aucune 3 transactions / mois
(ou 5 € / mois)
Aucune
Paiement en euro Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit
Paiement en devises Gratuit Gratuit Gratuit 2 % du montant 1 € / paiement
Retrait en euro Gratuit dans DAB BNP Paribas
ou 1 € / retrait
Gratuit jusqu’à 5 opérations
puis 2 € / retrait
Gratuit jusqu’à 200€/mois
puis 2 %
Gratuit 1 € / retrait dans un DAB
ou 0,50 € / retrait chez buraliste
Retrait en devises 1 € / retrait 1,7 % du montant Gratuit jusqu’à 200 €/mois
puis 2 %
2 % du montant 2 € / retrait
Livret d'épargne          
Assurance et assistance          
Offre Premium Aucune N26 Black
(9,90 € / mois)
et N26 Metal
(16,90 € / mois)
Revolut Premium
(6,99 £ / mois)
A venir Nickel Chrome
(30 € / an en plus de la cotisation de base)

C-zam

application C-zam

En avril 2018, la marque commerciale de Carrefour Banque annonçait 120 000 clients ayant acheté le coffret C-zam. Ce compte sans banque avec RIB nominatif s’adresse à tous les publics puisqu’il est possible d’y souscrire sans aucune condition à l’entrée. Commercialisé dans tous les enseignes Carrefour, le coffret coûte 5 € et la cotisation mensuelle 1 €. En revanche, C-zam n’autorise pas de découvert bancaire et ne propose ni virement hors zone SEPA ni chéquier.

Les paiements (mais pas les retraits) en euros ou en devises étrangères sont par contre gratuits, ce qui fait de C-Zam une solution utile pour les voyageurs. Ces derniers peuvent aussi profiter d’une offre d’assurance et d’assistance voyage incluse (décès, maladie, accident). De plus, les usagers bénéficient d’avantages autour d’offres, de coupons personnalisés et de remises exclusives chez des partenaires régulièrement renouvelés.

N26

carte N26

La néobanque allemande N26 revendique 5 000 entrées en relation chaque semaine au début de l’année 2018, pour un portefeuille client estimé à 200 000 comptes ouverts (60 % de la clientèle est âgée entre 18 et 35 ans). L’offre standard de N26 est gratuite, tandis que son offre premium N26 Black, dédiée aux voyageurs, est facturée 9,90 € / mois.

L’offre haut de gamme, qui se distingue de l’offre classique avec sa Black Mastercard, ses garanties d’assurance et d’assistance, ses retraits gratuits en espèces et en devises étrangères, a séduit un quart des clients de la néobanque. Les professionnels peuvent également souscrire l’offre N26 Business gratuite sous condition d’utilisation du moyen de paiement (Business MasterCard). Enfin, il est possible de solliciter une solution de crédit à la consommation grâce au partenariat noué avec Younited Credit.

Revolut ou N26 ?Entre Revolut et N26, quelle banque mobile propose la meilleure offre ? Découvrez notre comparatif des offres des Revolut et N26 pour de plus amples informations.

Orange Bank

Le compte courant Orange Bank est gratuit sous condition d’utilisation de la carte bancaire Visa Classic (3 opérations par mois). En cas de non respect, la banque mobile facture ses services 5 €/ mois. Orange Bank prélève une commission de 2 % sur les montants retirés ou versés en devises étrangères. En revanche, elle se démarque en autorisant l’envoi d’un chéquier et les découverts. En effet, Orange Bank est un établissement de paiement qui a récupéré l’agrément bancaire au moment du rachat de Groupama Banque.

orange bank

Orange Bank a conquis plus de 100 000 clients, essentiellement des usagers déjà abonnés au service de téléphonie mobile et qui ont bénéficié d’une offre de bienvenue particulièrement avantageuse. En attendant de déployer une offre premium, Orange Bank commercialise déjà une solution de crédit à la consommation et s’appuie sur son système d’intelligence artificielle Djingo pour booster ses services numériques. Orange Bank a par ailleurs reçu le Trophée 2018 de l’Innovation de la carte bancaire, plébiscitée par son haut degré de personnalisation.

Revolut

La néobanque britannique Revolut est un établissement de paiement qui indique 220 000 clients français au compteur à la fin de l’été 2017. Dotée d'une application mobile bancaire et d'une offre entièrement dématérialisée, Revolut se rapproche de N26. L’offre est gratuite sans aucune condition. Revolut sollicite actuellement son agrément bancaire pour étoffer son éventail de produits bancaires.

Pour l'heure, Revolut se positionne avant tout sur le segment des voyageurs. Si elle n’autorise pas de découvert et ne propose pas de chéquier, la néobanque permet d’ouvrir plusieurs comptes dans de nombreuses devises. Le change s’effectue rapidement au taux le plus avantageux et la carte permet de payer en devises étrangères gratuitement. Revolut propose aussi le support de quelques cryptomonnaies.

Les retraits sont aussi offerts jusqu’à 200 euros / mois (au delà s’applique un prélèvement 2 % du montant). La néobanque britannique autorise la création de cartes virtuelles (numéros de cartes éphémères) afin de régler ses dépenses en ligne de manière sécurisée. Elle met aussi en place un système d’épargne automatique via l’utilisation de « Coffres Revolut ».

Nickel

Rebaptisé Nickel en avril 2018, l’ex Compte-Nickel comptabilise 880 000 comptes ouverts. Son offre est simple : un compte bancaire, une carte bancaire et un RIB, le tout pour 20 € / an. Nickel a été racheté par BNP Paribas à l’été 2017. Ce compte sans banque se caractérise par son mode de commercialisation qui passe par un réseau de buralistes agréés à travers la France. La souscription se fait en 5 minutes, sans condition de revenu, d’exigence de domiciliation et de possibilité de contracter un découvert bancaire.

Les commissions de change lors de paiements ou de retraits en devises sont gratuites. Néanmoins, le client se voit prélever 0,50 € à chaque retrait en cash chez un buraliste et 1 € dans un distributeur automatique de billets. Nickel surfe sur son succès et souhaite désormais s’ouvrir à d’autres publics en s’intéressant aux cartes bancaires haut de gamme. En mai 2018, elle lance Nickel Chrome pour 30 € / mois, une carte dédiée aux voyageurs et aux touristes, équivalente à la Gold Mastercard ou à la Visa Premier.

Mise à jour le