Quelles banques en ligne sans condition de revenus ?

Quelle banque en ligne sans condition de revenus choisir ?

De nombreuses banques en ligne imposent des conditions de revenus mensuels minimums pour autoriser l'ouverture d'un compte. Pourtant, certaines banques en ligne ainsi que plusieurs néo-banques ont fait le choix d'ouvrir davantage l'accès à leurs services. Tour d'horizon des banques en ligne qui n'exigent pas de condition de ressources minimales pour l'ouverture de compte.

Les meilleures banques en ligne sans condition de revenus

Si les offres sont variées et nombreuses dans le secteur de la banque en ligne, les conditions d'accès le sont aussi, notamment en ce qui concerne les ressources minimales exigées pour pouvoir ouvrir un compte. Voici un tableau comparatif des meilleures banques en ligne permettant l'ouverture d'un compte bancaire sans justificatif de revenus. Celles-ci proposent par ailleurs des frais de tenue de compte gratuits et une carte bancaire gratuite, sous certaines conditions (sauf Monabanq).

Banques en ligne sans condition de revenus et condition pour carte bancaire gratuite

Banque en ligne sans conditions de revenus
Conditions de gratuité
Frais si condition de gratuité non remplie
Offre de bienvenue*
En savoir plus
Logo MonabanqMonabanq Aucune gratuité 2 € / mois jusqu’à 120€ Voir l'offre
Logo Boursorama BanqueBoursorama 1 opération de paiement / mois 5 € / mois 50 € Voir l'offre
Logo EKOEKO by CA Aucune gratuité 2 € / mois 8 mois de gratuité Deezer Voir l'offre
Logo ING DirectING Direct 1 200 € de versement par mois
(ou 5 000 € d'épargne dans la banque)
5 € / mois 160 € Voir l'offre
Logo Agence en ligneL'Agence en ligne BNP Paribas 8 400€ de dépenses annuelles avec la carte Visa Classic 3,70 € / mois Carte bancaire gratuite pour 1 an** Voir l'offre
Logo Orange BankOrange Bank 3 opérations par carte bancaire / mois 5 € / mois 80 € En savoir plus

*Offres soumises à conditions. Les conditions complètes sont précisées sur les pages dédiées de chaque banque en ligne.
**Jusqu'au 30 novembre 2018 inclus, l'offre de bienvenue de la BNP Paribas inclut les services essentiels du pack Esprit Libre et la carte bancaire gratuits pendant 1 an. Consultez notre article dédié.

Les autres principales banques en ligne françaises, à savoir Hello bank!, Boursorama Banque (hormis son offre Wecome), BforBank et Fortuneo Banque, exigent toutes des revenus nets mensuels minimums pour l'ouverture d'un compte.

Banques en ligne sans condition de revenus : leurs spécificités

Si quelques banques en ligne acceptent bien les ouvertures de comptes sans bulletin de salaire, elles ont chacune des conditions bien particulières pour accéder à la gratuité de leurs services. Passage en revue des principales offres proposant des comptes et cartes bancaires accessibles sans ressources minimales.

Monabanq, sans condition de revenus mais payante

Logo Monabanq

Sans revenus minimums obligatoires, sans obligation de domiciliation de revenus et sans obligation de versement mensuel minimum, Monabanq est l’une des banques en ligne les plus accessibles du marché. Personnes en recherche d’emploi, retraités, intérimaires, intermittents, personnes sans revenus, employés etc. ont la possibilité d’y ouvrir un compte courant. Il faut tout de même effectuer un versement de 150 € au minimum à l'ouverture du compte (somme qui peut être reprise après l’ouverture du compte) et payer 2 € / mois pour bénéficier d’une carte bancaire et de frais de tenue de compte gratuits.

Monabanq reste compétitive par rapport aux banques traditionnelles, puisque ses conseillers sont joignables jusqu’à 13 heures par jour, par email, chat et téléphone. Monabanq a d’ailleurs été élue “Service Client de l’année” dans la catégorie "Banque en ligne" en 2018 et 2019. A noter également la possibilité d’utiliser l’un des 2 000 distributeurs automatiques du CIC pour faire des dépôts de chèques et d'espèces.

L’application mobile Monabanq, refondue en novembre 2018, permet de modifier les plafonds de sa carte bancaire, activer ou désactiver les paiements effectués sur Internet avec sa carte bancaire, mettre sa carte en opposition ou encore géolocaliser les distributeurs du CIC.

Il est également important de souligner que Monabanq est la banque en ligne qui propose la meilleure offre de bienvenue, en offrant jusqu'à 120 € à ses nouveaux clients pour l'ouverture d'un nouveau compte courant.

Offre Welcome Boursorama Banque, gratuite mais limitée

Logo Boursorama Banque

Boursorama Banque, dans le cadre de son offre Welcome, n'exige pas non plus de justificatif de revenus mensuels minimums à ses clients. Les principaux services proposés avec cette offre sont entièrement gratuits si le client opère au minimum 1 opération de paiement par mois avec sa carte bancaire. Si le client ne respecte pas cette condition et n'utilise pas sa carte, des frais de 5 € / mois seront prélevés sur son compte bancaire.

Cependant,avec cette offre Welcome de Boursorama Banque, le client n’a pas le choix de sa carte bancaire et se verra obligatoirement attribuer une Carte Visa Classic à autorisation systématique et à débit immédiat. Les plafonds de retraits (200 € par semaine) et de paiements (600 € par mois) sont par ailleurs plus faibles qu'avec le compte courant classique (qui impose des conditions de revenus minimums et permet 310 € de retraits hebdomadaires et 1500 € de paiements mensuels).

A notre avis, cette offre Welcome est davantage destinée à des jeunes ou des étudiants qu’à des actifs, qui se retrouveraient rapidement limités par les plafonds de la carte bancaire. En revanche, avec l’offre Welcome de Boursorama Banque, il est possible de toucher le bonus de 50 € offert pour toute nouvelle ouverture de compte.

ING Direct, gratuite mais très exigeante

Logo ING Direct

La banque en ligne ING Direct fait partie de ces banques virtuelles qui n'imposent pas aux particuliers de revenus minimums comme condition obligatoire. En revanche, elle ne leur offre la gratuité de ses services que s’ils respectent au moins l’une de ces conditions :

  • 1 200 € versement sur le compte par mois ;
  • 5 000 € d’épargne dans la banque.

Ces montants minimums de versements mensuels ou d'épargne exigés sont particulièrement importants, et s'apparentent presque à une condition de ressources minimales déguisée. Si le client ne respecte pas ces conditions, il se verra alors prélever 5 € de frais par mois.

L'Agence en Ligne BNP Paribas, l'accès à une grande banque sans conditions de revenus

Logo Agence en Ligne BNP Paribas

L'Agence en Ligne BNP Paribas est un service de banque en ligne proposé par la BNP Paribas. Aucun revenu minimum n'est exigé, le client doit simplement transmettre une attestation de revenus ou un certificat de scolarité lors de la souscription. Le titulaire du compte est reconnu client BNP Paribas et a donc accès à tous les services BNP Paribas (compte courant et cartes bancaires, livrets et produits d'épargne, emprunts, compte bourse, etc.). Le titulaire du compte n'est pas rattaché à une agence physique : il effectue toutes ses démarches via son espace personnel, en ligne, sur lequel il peut être mis en relation avec son conseiller. Il a en revanche accès au réseau d'agences BNP Paribas pour effectuer des retraits, par exemple.

Certains tarifs sont alors plus avantageux que dans une agence physique. Le titulaire du compte peut notamment bénéficier d'une carte bancaire gratuite :

  • Visa Classic : gratuite si 8 400€ de dépenses effectuées dans l'année (sinon 44,40€/an, soit 3,70€/mois)
  • Visa Premier : gratuite si 12 000€ de dépenses effecuées dans l'année (sinon 134€/an, soit 11,17€/mois)

Orange Bank, la dernière arrivée des banques mobile gratuites

Logo Orange Bank

La toute nouvelle banque en ligne du géant des télécoms Orange Bank n'exige pas non plus de revenus minimums à ses futurs clients. En plus de cette absence de condition de revenus, cette banque en ligne offre la gratuité de ses services si le client effectue 3 opérations par carte bancaire chaque mois (dans le cas contraire, il se verra facturer 5 € de frais par mois).

Cependant, il est important de savoir que son offre reste encore limitée. En effet, cette banque en ligne ne propose par exemple pas de crédits à la consommation ou immobilier pour le moment. Dévoilée récemment en Novembre 2017, elle a également connu quelques problèmes techniques à son lancement.

Néo-banques : pas de condition de revenus pour ces nouvelles venues

Les néo-banques, nouveaux acteurs issus de la "FinTech" - ces jeunes startups financières s'attaquant au marché bancaire - misent elles aussi sur un maximum de simplicité et de facilité d'accès pour convaincre les particuliers et bousculer les banques traditionnelles. Ainsi, pour de nombreuses néobanques, pas besoin de revenus minimums mensuels pour souscrire et ouvrir un compte.

Qu’est-ce qu’une néo-banque ?

Nouvelles venues sur le marché bancaire, les néo-banques se positionnent en concurrence directe des banques traditionnelles et de leurs extensions digitales, à savoir les banques en ligne et mobiles. Ces néo-banques ont la particularité de ne pas être rattachées à des banques traditionnelles. Il s'agit bien souvent d'établissements de paiements, bien que certaines disposent quand même d'une licence bancaire. La différence est donc ténue, et c'est pourquoi en plus des banques en ligne et des banques mobiles, les néo-banques viennent s'ajouter au vaste ensemble des "banques digitales".

Ces néo-banques sont entièrement accessibles par le biais d'applications mobiles. En plus de la souscription simplifiée à son maximum, l'avantage évident est la possibilité pour le client d'avoir ses comptes à portée de main en permanence. En contrepartie, le client ne dispose que d'un minimum de services avec une néo-banque, à savoir un compte bancaire et une carte bancaire. N'étant pas reliés à de "vraies" banques traditionnelles et à leurs services, les néobanques ne proposent pas de comptes épargne, de solutions de crédit ou encore de chéquiers.

Ouvrir un compte dans une néo-banque : simple et efficace

Les néo-banques offrent de nombreux avantages aux particuliers désirant ouvrir simplement un compte courant : rapide, peu de documents à fournir et surtout sans justificatif et sans fiches de paie (c'est ce qui nous intéresse ici).

Il est alors possible d'ouvrir un compte en quelques minutes. Comme pour une ouverture de compte classique ou en ligne, une liste de documents justificatifs est à fournir, mais celle-ci est souvent bien moins longue que chez les acteurs traditionnels et est réduite à son maximum.

Comme pour les banques en ligne, un versement de départ est généralement obligatoire pour activer son compte courant. Par exemple, chez la néo-banque N26, un dépôt de 20 € minimum est demandée (ce qui reste bien plus faible que les 300 € demandés par Boursorama Banque par exemple).

Ainsi, dans la mesure où leurs services restent encore limités mais gratuits, les néo-banques sont idéalement conçues pour les particuliers intéressés pour bénéficier de services basiques en toute simplicité (comme les étudiants, les jeunes actifs, les personnes à faible revenus ou encore les interdits bancaires).

Quelles néo-banques pour ouvrir un compte sans condition de revenus ?

N26: la néo-banque allemande par excellence

Logo N26

N26 est incontournable quand on évoque le sujet des néo-banques. Cette banque digitale allemande connaît un grand succès depuis sa création en 2013. Arrivée en France courant 2016, elle y compte déjà plus de 200 000 clients en 2018. En proposant des tarifs très compétitifs et surtout une ouverture de compte rapide et extrêmement simplifiée (seulement 8 minutes, tel que l'affirme N26 sur son site), cette néo-banque s'est rapidement imposée comme un challenger majeur du monde bancaire.

L'interface mobile de N26 permet ainsi une navigation intuitive et rapide, où le client peut très facilement effectuer un virement bancaire, consulter ses comptes ou même bloquer sa carte de crédit en cas de vol.

De plus, cette néo-banque est très attractive sur ses tarifs :

  • elle propose un compte courant sans frais ;
  • N26 fournit également gratuitement une carte de crédit standard Mastercard à ses clients ;
  • les 5 premiers retraits en distributeur sont gratuits (puis 2 € de frais pour chaque retrait supplémentaire).

Le seul bémol tarifaire concerne les retraits effectués à l'étranger, qui sont facturés 1,7% au client. Au final, peu de services sont payants chez N26, ce qui explique en grande partie son large succès.

C-Zam : le compte de Carrefour Banque

Logo C-Zam

Lancée par le géant Carrefour Banque en 2017, la néo-banque C-zam est une des toutes dernières banques digitales arrivées sur le marché. Elle propose elle aussi des tarifs bancaires très compétitifs.

Le particulier doit débourser 5 € à l'ouverture de son compte courant pour acheter le coffret C-zam qui est vendu sur internet ou dans un des 3 000 points de vente Carrefour. Par la suite, le client aura seulement 1 € de prélèvement mensuel obligatoire pour la tenue de son compte. Les utilisateurs de cette néo-banque bénéficient d'une carte internationale Mastercard gratuite, à autorisation systématique, qui permet de ainsi de payer chez des commerçants mais aussi sur internet. Les clients ont aussi droit à un RIB et à d'autres services bancaires comme les prélèvements automatiques ou les virements, tous inclus dans le coffret C-zam.

Comme les autres néo-banques, C-zam n'impose pas de condition de revenus minimums, et propose un compte courant accessible et ouvert à tous. Aucun dépôt d'argent initial n'est non plus exigé et tous les retraits effectués dans un distributeur Carrefour ou BNP Paribas sont gratuits (1 € de frais pour les retraits hors de ces distributeurs).

Cependant, cette néo-banque ne donne pas de chéquier et ne permet en aucun cas un découvert.

Nickel : néo-banque atypique chez son buraliste

Logo Compte-Nickel

Créé en 2012, le Compte-Nickel est également sans condition de revenus et a la particularité de pouvoir être ouvert chez un buraliste.

Ayant pour slogan "le compte sans banque", l’ouverture d'un compte Nickel est très simple et possible chez l'un des 3 000 buralistes partenaires répartis dans toute la France. Le client devra seulement fournir une pièce d’identité valide, un numéro de téléphone mobile et 20 € pour acheter le coffret Nickel qui correspond à un abonnement d'un an.

Ce coffret Nickel contient une carte Mastercard activée dès l'ouverture du compte. Le client active ensuite son compte sur une borne Nickel mise à disposition par le buraliste partenaire. C'est ensuite un agent qui valide le compte et remet un RIB au futur client. La procédure en elle-même ne dure que cinq minutes.

Ainsi, la simplicité d'ouverture de compte et les conditions d'ouverture font du Compte-Nickel une néo-banque française très attractive : plus de 700 000 utilisateurs ont déjà été convaincus. Cependant, comme C-zam, le Compte-Nickel ne permet pas de découvert et ne propose pas de crédit à ses clients. De plus, il faudra compter 0,50 € par retrait d'espèces chez le buraliste et 1 € pour un retrait en distributeur.

Banques en ligne et néo-banques : acteurs de l'ouverture à tous du monde bancaire

Aujourd'hui, de nombreuses solutions s'offrent aux particuliers pour éviter les conditions de revenus imposées par certaines banques en ligne. Que ce soit par manque de revenus suffisants ou tout simplement par choix de ne pas domicilier ses revenus chez telle ou telle banque en ligne, ouvrir un compte dans une banque digitale n'a jamais été aussi simple et rapide. D'une manière générale, l'arrivée des banques en ligne et mobiles nouvelle génération ou encore des néo-banques participe à la démocratisation du monde bancaire qui s'ouvre à tous, pour un accès étendu aux services financiers basiques.

Mise à jour le