Plan Climat : hausse des aides aux foyers modestes

Dans une interview donnée à Libération, le ministre d'Etat de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, a dévoilé les quatre premières mesures du Plan Climat, qu'il présente comme à la fois "écologiques et solidaires". Ces dernières auront vocation à préserver le pouvoir d'achat des ménages les plus modestes alors que l'ensemble des Français seront invités à faire des efforts dans le cadre de la transition énergétique.


Dans ce "paquet solidarité climatique", une mesure entrera en vigueur dès le 1er janvier 2018 : l'extension de la prime à la conversion des véhicules polluants. Cette prime, dont le montant varie de 500 à 1 000€ pour le remplacement d'un véhicule essence d'avant 1997 ou d'un véhicule diesel d'avant 2001, sera étendue à l'ensemble des propriétaires de voitures. La prime passe à 2 500€ pour ceux qui souhaitent passer à un véhicule électrique.

La deuxième mesure concerne le chèque énergie, un dispositif distribué aux  ménages profitant à 4 millions de personnes. Le chèque énergie, dont le déploiement sur tout le territoire français est prévu pour 2018, sera revalorisé pour passer à 200€ en moyenne. Il remplace les tarifs sociaux, et permettra de payer tout type de facture lié à l'énergie (aussi bien d'électricité que de bois de chauffage, ou correspondant à des travaux d'isolation thermique par exemple).

Des aides améliorées pour les travaux d'efficacité énergétique

Troisièmement, le crédit d'impôt pour la transition énergétique, versé pour le financement de travaux énergétiques, était auparavant réglé au moment du prélèvement des impôts, soit parfois à plusieurs mois d'écart. A partir de 2019, il deviendra une prime, laquelle sera versée dès que les travaux seront achevés, ce qui facilitera la décision de faire ce type de travaux pour de nombreux ménages.

Enfin, les certificats d'économies d'énergie, un dispositif déjà assez répandu, pourront être utilisés pour le remplacement d'une chaudière au fioul très polluante, et seront augmentés pour les familles aux revenus modestes.

Les solutions pour réduire la facture d'énergie dès maintenant

Pour réduire la facture d'énergie sans attendre les réformes Hulot, et quel que soit votre niveau de revenu, une méthode simple est de faire jouer la concurrence entre les fournisseurs. Face aux tarifs réglementés d'EDF et d'Engie, les fournisseurs alternatifs proposent des remises allant jusqu'à -10% sur le prix de l'électricité et du gaz naturel.

Toutes les offres d'électricité et de gaz ne se valent pas, et certaines seront plus adaptées à votre profil de consommation. Pour en savoir plus, contactez nos conseillers au 09 87 67 37 54 au demandez un rappel gratuit.

 

Mis à jour le