Les prix du gaz vont baisser de moins de 0,5% en novembre 2015

Compteur gaz

Les tarifs réglementés du gaz devraient baisser de quelques dixièmes de points en novembre 2015. Sur l’ensemble de l’année écoulée, ils auront été baissiers, avec une baisse cumulée de 8,9% en anticipant le mouvement de novembre prochain. Une évolution due à l’effondrement du prix du pétrole et à la baisse de la demande sur les marchés européens de gros. 


Les tarifs réglementés du gaz vont baisser au mois de novembre. Après une augmentation en septembre (+ 0,5%) puis une chute en octobre (-1,4%), ils devraient évoluer en négatif de quelques dixièmes de points en octobre (entre - 0,2% et - 0,3%). 

Les tarifs réglementés du gaz auront été en baisse en 2015. Avec la très légère dépréciation qui s’annonce au mois de novembre, les prix auront évolué négativement de 8,9% lorsqu’on cumule les mouvements mensuels des tarifs réglementés. 

Les prix du gaz entraînés par la baisse du cours du pétrole

Cette baisse des prix du gaz s’explique d’abord par la chute du prix du pétrole. Au mois d’août 2015, le cours de l’or noir s’est enfoncé vers la barre des quarante dollars, avant de remonter légèrement. Partiellement indexé sur le prix du brut, le gaz a été entraîné vers le bas. Selon les experts du secteur, le prix du baril de pétrole est stabilisé pour plusieurs mois sous les cinquante dollars. Une situation qui devrait engendrer de petites baisses régulières pour le prix du gaz au début de l’année 2016. 

Des évolution mensuelles depuis 2013

Depuis 2013, sous l’impulsion de l’ancienne ministre de l’Energie Delphine Batho, les tarifs réglementés du gaz sont corrigés tous les mois en fonction des coûts d’approvisionnement d’Engie (ex-GDF Suez), le fournisseur historique qui commercialise du gaz au prix fixé par l’Etat. Depuis le début de l’année 2015, les marchés de gros sont marqués par une baisse importante de l'indice du prix à terme, entraînant une réduction des prix pour Engie. C’est l’autre facteur qui explique la tendance baissière des tarifs réglementés du gaz ces derniers mois. 

Mis à jour le