Légère hausse du prix du gaz au 1er septembre 2015

bruleurs

Le prix du gaz naturel aux tarifs réglementés connaîtra une hausse moyenne de 0,5% pour les particuliers et petites entreprises au 1er septembre. Une hausse qui semble en présager d'autres dans les mois à venir.


Comme annoncé par la CRE au mois d'août, les tarifs de gros des marchés du gaz sont repartis légèrement à la hausse durant l'été. Ce prix est un des nombreux éléments pris en compte lors du calcul du tarif réglementé, laissant ainsi présager une hausse légère des tarifs réglementés.

Après une série presque ininterrompue de baisses sur la première moitié de l’année, les tarifs réglementés du gaz naturel d'Engie connaîtront une légère hausse de 0,5% au 1er septembre. Plus précisément, la hausse sera de 0,2% pour les clients utilisant le gaz uniquement pour la cuisson, de 0,3% pour ceux qui en font un usage également pour l’eau chaude, et de 0,5% pour les foyers dont le gaz naturel est le mode de chauffage

Evolution des tarifs réglementés entre août et septembre 2015 (CRE)
Tarifs évolution
Base (cuisson) +0,2%
B0 (cuisson et eau chaude) +0,3%
B1 (chauffage) +0,5%
B2i (petite chaufferie) +0,6%
B2S (moyenne chaufferie) +0,7%

Suivez le guide de classes de consommation pour savoir à quelle tarif vous êtes rattachés.

Des coûts d’approvisionnement en augmentation

La hausse du 1er septembre est une répercussion de l’évolution des coûts d’approvisionnement du fournisseur historique Engie, qui achète son gaz sur les marchés de gros. Les indices du marché TTF au Pays-Bas, qui conditionne en grande partie la formule tarifaire, est en effet à la hausse sur la période récente (en savoir plus sur la formation des prix sur les marchés de gros). Cette légère hausse pourrait présager de hausses plus soutenues dans les mois à venir en 2015 (voir notre article sur les prix du gaz en 2015), l’augmentation de la demande en gaz à l’approche de l’hiver ayant souvent tendance à pousser les prix vers le haut.

Se prémunir contre les hausses annuelles

La cyclicité annuelle du prix du kWh de gaz naturel aux tarifs réglementés fait que le gaz est moins onéreux en été. Afin de profiter de prix « estivaux » toute l’année, les consommateurs ont la possibilité de souscrire à une offre à prix fixe. Dans le cadre de ces offres, le prix du kWh de gaz hors taxe ne peut pas varier à la hausse sur une période définie pouvant aller jusqu'à 4 ans. Le fournisseur eni, spécialisé dans les offres de gaz à prix fixe, propose même dans le cadre de sa gamme Astucio des offres à prix fixe révisables à la baisse sen cas de baisse des tarifs réglementés à date anniversaire du contrat.

Mis à jour le