Menu

Energie : le poste de consommation le plus frappé par l'augmentation des prix depuis un an

L'énergie et l'alimentation sont les deux postes de consommation en plus forte augmentation en un an.

Une estimation provisoire de l'Insee publiée ce jeudi 31 mai indique que les prix à la consommation ont subi une augmentation de 2% en un an. En cause ? Une "vive accélération" des prix de l'énergie et de l'alimentation.

Vive augmentation des prix de l'énergie depuis mai 2017

L'énergie est le poste de consommation en plus forte hausse depuis mai 2017. L'institut public de statistiques met ainsi en avant une augmentation de 10% des prix de l'énergie depuis mai 2017, notamment due à une augmentation des prix du pétrole.

Cette estimation n'est pas étonnante quand on sait que le prix du gaz a fortement augmenté au 1er janvier 2018 (+6,9% TTC), a connu de nouvelles hausses aux mois de mai et juin, et avait déjà beaucoup grimpé à la fin de l'année 2017. Quant au prix de l'électricité, on assistait en août 2017 à une hausse des tarifs réglementés de +1,7%.

Ce constat fait par l'Insee est inquiétant au regard du nombre croissant de ménages en situation de précarité énergétique, malgré les dispositifs d'aides tels que le chèque énergie.

Pour en savoir plus sur les inégalités dans la consommation d'énergie, consultez notre étude menée avec Seloger.com en mars 2017.

Une hausse du prix des produits alimentaires

Cette hausse est cette fois-ci à entendre "dans une moindre mesure" précise l'Insee. L'augmentation du prix des produits alimentaires est en effet de l'ordre de 1,7%, ce qui est assez loin du constat fait sur la facture énergétique des ménages. Les produits manufacturés reculent pour leur part de 0,2%.

Sur un mois, la hausse est de 0,4% en mai, contre 0,2% au mois d'avril. Ces augmentations portent la hausse annuelle des prix à la consommation en France juste sous la barre des 2%, soit la limite fixée par la Banque centrale européenne.

Mise à jour le