Opération de la cataracte : prix et remboursement en 2022

Les offres et assureurs référencés sur cette page le sont à titre gratuit. En savoir plus.
Cataracte prix
Découvrez combien coûte l'opération de la cataracte en 2022.

L’opération de la cataracte consiste à parfaire l’acuité visuelle qui s'est dégradée principalement par le vieillissement. Quel est le prix d’une opération chirurgicale de la cataracte ? Quel est le remboursement de l’Assurance maladie ? Peut-on avoir une prise en charge de sa mutuelle santé pour une opération de la cataracte ?


Comment être bien remboursé d'une opération de la cataracte ?
💰 Prix d'une opération de la cataracte Entre 600 € et 2 000 €
🔎 Remboursement Sécurité sociale 271,70 €
Besoin d'une mutuelle santé ?
⚖️ Je compare

💰 Quel est le prix d’une opération de la cataracte en 2022 ?

prix opération cataracte

Avec le temps, le cristallin de l’œil vieillit et la vue baisse. L’opération de la cataracte est une intervention chirurgicale nécessaire pour remplacer un cristallin opacifié. Cette technique consiste à poser un implant et améliorer par conséquent la vue d’un patient.

Le prix d’une opération de la cataracte peut facilement atteindre 2 000 € pour les deux yeux.

Ce tarif pour une chirurgie de la cataracte dépend de multiples facteurs, dont le type d’implant intraoculaire utilisé : monofocal, multifocal ou torique. Cet implant est une lentille optique qui va assurer le rôle du cristallin défectueux.

À cela, il faut ajouter divers paramètres ayant un impact sur le prix d’une opération de la cataracte : les honoraires du chirurgien (différent entre secteur 1 ou 2), les frais d’hospitalisation (différents entre l’hôpital public, la clinique privée ou le cabinet d’ophtalmologie), la technique chirurgicale (opération cataracte avec ou sans laser).

Aussi, le prix d’une opération de la cataracte avec implant peut varier :

  • pour un implant monofocal entre 600 € et 800 € ;
  • pour un implant multifocal entre 720 € et 1 000 € ;
  • pour un implant torique entre 1800 € et 2 000 €.

BON À SAVOIR L’implant monofocal est utilisé pour corriger la vision de loin (myopie et hypermétropie). Tandis que les implants multifocaux et toriques sont utilisés pour corriger la vision de près (presbytie, astigmatisme) et la vision de loin (myopie et hypermétropie).

🔍 Quel est le remboursement de la cataracte par l’Assurance maladie ?

Le traitement chirurgical de la cataracte peut être pris en charge par l’Assurance maladie en fonction de deux facteurs :

  • le secteur d’activité du médecin, soit en conventionné 1 ou 2 ;
  • le respect du parcours de soins coordonnés.

Pour un chirurgien du secteur 1

Le prix de l’opération de la cataracte en secteur 1 est pris en charge à 100% sur une base de remboursement de l’Assurance maladie de 271,70 €.

Cette prise en charge correspond à l’acte chirurgical de pose d’un seul implant, autrement dit par œil. Il faut y ajouter les honoraires du chirurgien, ceux de l’anesthésiste, le coût de l’implant, et les frais d’hospitalisation.

Sachez qu’en règle générale, l’opération de la cataracte se déroule en ambulatoire, c'est-à-dire sans hospitalisation. Le chirurgien ophtalmologiste en tant que médecin du secteur 1 exerce à l’hôpital public et ne pratique pas de dépassement d’honoraires.

En fonction de l’évolution post-opératoire, le médecin peut cependant prescrire une nuit d’hospitalisation. Le coût du forfait hospitalier est alors de 20 € par jour à l’hôpital. Celui-ci est pris en charge par les complémentaires santé.

Pour un chirurgien du secteur 2

Un chirurgie ophtalmologue conventionné secteur 2 est autorisé à pratiquer des dépassements d’honoraires encadrés s’il est signataire de l’OPTAM (non-OPTAM, les tarifs sont fixés tout de même avec tact et mesure). Toutefois, le tarif conventionné pratiqué est pris en charge sur la même base de remboursement de la Sécurité sociale qu’en secteur 1, soit 271,70 € par œil.

⚠️ Tout dépassement d’honoraires est alors à la charge de l’assuré.

Imaginons le remboursement et le reste à charge pour le patient pour une opération de la cataracte coûtant 800 €.

☂️ Cataracte et mutuelle santé : comment réduire le reste à charge ?

Le prix d’une opération de la cataracte peut représenter un coût financier important pour de nombreux patients. Surtout si l’opération de la cataracte est pratiquée par un médecin du secteur 2 voire du secteur 3 (honoraires totalement libres).

Pour pallier à un reste charge conséquent (jusqu’à 600 € par œil), il est indispensable de souscrire à une mutuelle santé avec des garanties renforcées en optique et hospitalisation. D’autre part, la cataracte est une pathologie oculaire qui se manifeste avec l’âge. Elle concerne donc directement les séniors.

La meilleure mutuelle sénior doit proposer une prise en charge optimale sur les postes de dépenses médicales suivants :

  • les honoraires du médecin ;
  • les frais d’hospitalisation ;
  • le coût des implants ;
  • les dépassements d’honoraires ;
  • les frais médicaux (médicaments, lunettes et lentilles, etc.).

👓 Comment changer de lunettes après une opération de la cataracte ?

L’opération de la cataracte améliore l’acuité visuelle dans la plupart des cas. Sachez en effet, que l’intervention chirurgicale de la cataracte permet de rectifier aussi certains troubles visuels affectant la vision de loin, tels que la myopie et l’hypermétropie.

Aussi, à la question de savoir s’il faut porter des lunettes après l’opération de la cataracte, la réponse tient principalement aux types d’implants posés.

La plupart des implants multifocaux corrigent la vision de loin. De ce fait, avec une myopie préexistante, il est assez rare de devoir porter des verres correcteurs après une opération de la cataracte. En revanche, les troubles visuels liés à la vision de près sont plus difficiles à corriger.

Après un temps d’adaptation de quelques semaines, le médecin ophtalmologiste peut prescrire une ordonnance de lunettes pour corriger une presbytie persistante.

💬 FAQ sur le prix de l'opération de la cataracte

👀 Peut-on remettre des lentilles après la cataracte ?

Après un temps de cicatrisation raisonnable (1 mois en moyenne), il est tout à fait possible de porter des lentilles de contact suite à une opération de la cataracte. Le mieux est d’en parler avec son opticien, ce dernier pourra vous recommander le port de lentilles adaptées de types lentilles toriques.

↗️ Paie-t-on des dépassements d’honoraires avec une opération de la cataracte ?

Les dépassements d’honoraires sur une opération de la cataracte sont appliqués par les médecins du secteur 2 ou du secteur 3.

Les praticiens en secteur 2 sont autorisés à réaliser des dépassements d’honoraires encadrés s’ils sont signataires de l’OPTAM. Dans le cas contraire, les médecins spécialistes du secteur 2 non-OPTAM appliquent des dépassements d’honoraires « avec tact et mesure ».

Tout dépassement d’honoraires en secteur 2 ne fait pas l’objet d’une prise en charge par la Sécurité sociale. À contrario, un médecin du secteur 3 peut appliquer des honoraires totalement libres sans aucune prise en charge de l’Assurance maladie.

🙅 Peut-on éviter l’opération de la cataracte ?

La perte de vision liée à une cataracte est généralement traitée par chirurgie, si la pathologie est une gêne au quotidien pour le patient. Une fois que le trouble visuel est présent, difficile d’échapper à l’opération. Le médecin peut toutefois, selon le degré de perte d’acuité visuelle prescrire : des verres anti-reflets ou des lentilles de contact adaptées.

Liée le plus souvent à une dégénérescence du cristallin, la cataracte peut être prévenue par des précautions d’usage au quotidien : modifier l’éclairage de son domicile ou de son lieu de travail, manger des fruits et des légumes, porter des lunettes de soleil ou éviter toute exposition directe au soleil, réduire sa consommation d’alcool.

👍 Est-ce que la cataracte est prise en charge par la Sécurité sociale ?

Le remboursement de l’Assurance maladie pour une opération de la cataracte doit s’inscrire dans le respect du parcours de soins coordonnés. L’intervention chirurgicale doit intervenir suite à un diagnostic et une ordonnance médicale du médecin.

À ce titre, la prise en charge de la Sécurité sociale est à 100% sur une base de remboursement de 271,70 €.

Mis à jour le