Le coût de l’assurance multirisque habitation a augmenté de 34 % en 10 ans

En 2019, le pouvoir d’achat des Français est plus que jamais au cœur des discussions et du débat public. On le sait, annuellement, les prix de l’assurance augmentent. Mais sur ces dix dernières années, à combien revient cette hausse ? À quel point celle-ci est-elle importante et comment se justifie-t-elle ?

Assurances : chaque année, l'inévitable hausse

En ce début 2019, Selectra faisait le point sur les augmentations de l’assurance pour l’année entamée. Et pour cause, chaque nouvelle année est synonyme pour les assurés de révisions des tarifs, et bien souvent, d’une hausse plus ou moins importante.

augmentation assurance habitation
Comment expliquer une telle augmentation de la MRH ?

Ainsi, le cabinet Facts & Figures a fait le point sur les répercutions concrètes de ces changements tarifaires dans les différents secteurs, dont celui de l’assurance habitation. En 2019, celle-ci devrait grimper encore une fois. La raison ? Selon de nombreux experts, cela a à voir avec la situation environnementale et la catastrophe écologique grandissante. On le sait, celle-ci impacte durablement et significativement l’activité des compagnies d’assurance, puisqu’elle coûterait environ 3 milliards d’euros annuels à ces dernières. En fonction des assureurs, Facts and Figures estime des hausses comprises entre 0 et 5%, alors que le cabinet Actuaris la situe à 2,2 %. Dans un cas comme dans l’autre, cette hausse est bien supérieure à l’inflation, qui est à 1,9 % (INSEE).

Le sentiment d’un coût de la vie plus chère par les consommateurs n’est ainsi pas qu’une simple impression. En France, selon la Fédération française de l’assurance – ou FFA, le prix de l’assurance multirisque habitation – ou MRH – a grimpé en moyenne de 34 % en seulement dix ans.

Assurances et indemnisations : certains sinistres seraient à la baisseConcernant la prise en charge des sinistres plus « classiques », la situation est intéressante. Les sommes déversées par les assureurs pour des dégâts causés par des incendies sont stables depuis deux ans, alors que pour les vols ou même les dégâts des eaux, les indemnisations sont à la baisse.

Assurance multirisque habitation : une augmentation plus rapide que celle de l’inflation

L’augmentation de 34 % des tarifs de l’assurance multirisque habitation en dix ans est en soi impressionnante. Et cette hausse l’est encore plus lorsque l’on sait que celle-ci a été quatre fois plus rapide que celle de l’inflation, laquelle a atteint les 8,6% sur la même période selon les chiffres de l’INSEE.

Entre 2010 et 2017, la moyenne des indemnités d’assurance dédiées à des catastrophes climatiques était de 1,05 milliard d’euros. Pour le cabinet d’experts de Facts and Figures, la cause environnementale est évidemment à prendre en compte pour justifier une telle hausse, mais pas seulement. La « garantie terrorisme » a aussi joué un rôle, puisque celle-ci coûtait 4,30 € en 2016, pour 5,90 € en 2017. Cette garantie est utilisée pour alimenter Fonds de garantie des victimes des actes de terrorisme – ou FGTI.

augmentation assurance habitation

Selon la FFA, pour le porte-monnaie des particuliers, cela revient à une augmentation du tarif moyen de l'assurance multirisque habitation de 63 € :

  • Prime de 2008 : environ 184 €
  • Prime de 2017 : environ 247 €

Sur une note plus positive, en 2019 les tarifs de l’assurance habitation seront probablement moins impactés par l’augmentation qu’en 2018, année lors de laquelle l'augmentation se situait entre 2 et 3 %.

Écologie : un enjeu majeur et une urgence réelleFacts & Figures rappelle qu’en 2017, les événements climatiques ont eu un coût important pour les assureurs, à hauteur de 3,02 milliards d’euros, dont 1,05 milliard nécessaire à la prise en charge de l’ouragan Irma, en faisant la catastrophe naturelle la plus coûteuse de l’histoire de l’assurance française outre-mer.

Mise à jour le