Marché de gros de l'électricité : suivez l'évolution des prix spot

Mis à jour le
min de lecture

Aujourd'hui, le prix de l'électricité EPEX (day-ahead) est de 79,14 € le MWh. Demain, il sera de (Prix publié à 13h30) € le MWh. Un mois auparavant, le prix était de 47,64 €/MWh alors qu'il y a un an, son prix sur le marché de gros était de 111,39 €/MWh. Pour information, les prix de l'électricité sur le marché de gros sont actualisés à 14h, pour le cours du lendemain.

Évolution du prix spot "day-ahead" de l'électricité
  Prix du lendemain
26/04/2024
Prix d'aujourd'hui
25/04/2024
Prix Spot il y a 30 jours
25/03/2024
Prix Spot l'an dernier
25/04/2023
Prix (€/MWh) Publié vers 13:30
€/MWh
79.14
€/MWh
47.64
€/MWh
82.76
€/MWh
Évolution en € ND ND 31.5 € -3.6 €
Évolution en % - - 66.1% -4.4%

Source : Nord Pool Group - actualisé le 25/04/2024

Source : Nord Pool

Dates clés pour comprendre l'évolution du prix PEG

  1. Automne 2021 : le prix de l'électricité sur le marché SPOT a augmenté à cause de plusieurs facteurs.
    • La reprise de l'activité suite à la fin de la crise sanitaire liée à la Covid-19 ;
    • L'entrée dans la période hivernale ;
    • Une forte demande de gaz de la part de la Chine pour sa reprise économique ;
    • La décision de la Commission européenne d'augmenter le prix des quotas d'émission de CO₂.
  2. Décembre 2021 : deux réacteurs de la centrale Chooz sont arrêtés pour une maintenance qui n'avait pu être réalisée pendant la crise sanitaire. EDF annonce par la suite l'arrêt de deux autres réacteurs pour des problèmes de corrosion. Ceux-ci vont également entrainer la fermeture d'autres réacteurs dans les mois suivants.
  3. Février 2022 : le contexte politico-économique s'agite fortement lorsque la Russie envahit l'Ukraine. L'Union européenne décide d'instaurer des sanctions économiques à la Russie et menace notamment le pays d'un embargo sur son pétrole. De fait, l'inauguration du gazoduc Nord Stream 2 est mise en attente.
  4. Été 2022 : de nombreux événements entrainent une forte hausse du prix de l'électricité sur le marché SPOT :
    • Pour cause de problèmes techniques, la Russie annonce réduire ses livraisons de gaz vers l'Europe, que celle-ci interprète comme une pression politique pour l'inciter à lever ses sanctions économiques ;
    • L'Europe élabore ses réserves de gaz pour l'hiver 2022-2023, augmentant donc la demande tandis que l'offre est en baisse ;
    • EDF fait face à de nouveaux problèmes de corrosion dans ses centrales nucléaires, l'incitant à fermer la moitié de son parc nucléaire.
  5. Automne 2022 : Les températures douces de l'automne atténuent les mouvements perpétuels du marché de l'énergie. La stabilité du cours des prix de l'électricité SPOT est aussi due à l'annonce de réouverture des centrales nucléaires par EDF, prévue pour la plupart dès janvier 2023.

Prix de l'électricité SPOT (day-ahead)

Comment convertir les kilowattheures en mégawattheures ? 

Pour passer d'un prix de l'électricité en MWh à un prix en kWh, il suffit de procéder à la conversion suivante : 1 MWh (mégawattheure) = 1 000 kilowattheures (kWh)

Aujourd'hui, le prix de l'électricité EPEX (day-ahead) est de 79,14 € le MWh. Demain, il sera de (Prix publié à 13h30) € le MWh. Un mois auparavant, le prix était de 47,64 €/MWh alors qu'il y a un an, son prix sur le marché de gros était de 111,39 €/MWh.

À noter qu'il peut être intéressant de comparer les variations du prix SPOT avec l'évolution du prix de l'électricité en France car ceux-ci sont directement liés.

Prix de l'électricité SPOT (day-ahead)

calendrier 

DATE DU JOUR

25/04/2024

prix spot du jour 

PRIX DU JOUR

79,14 €/MWh

prix spot de demain 

PRIX DE DEMAIN

(Prix publié à 13h30) €/MWh

Source : Nord Pool Group

Qu’est-ce que le marché de gros de l’électricité ?

Le marché de gros de l'électricité est le marché sur lequel l'électricité est achetée et vendue avant d'être mise à disposition des clients finaux (particuliers ou entreprises) sur le réseau électrique. Celui-ci évolue en fonction de deux indicateurs :

  1. L'offre : avant que l'électricité ne soit rejetée sur le réseau ;
  2. La demande : en aval, à partir du moment où l'électricité sort du réseau public.

Et le marché de détail ? Le marché de détail de l’électricité, par opposition au marché de gros, est celui qui est accessible aux clients finaux. En effet, il s'intéresse directement aux particuliers et aux entreprises à travers les offres d’électricité.

Une protection du marché de gros renforcée pour éviter les manipulations

En mars 2024, l'Union européenne a mis en place une nouvelle législation pour protéger le marché de gros de l'énergie des diverses manipulations des acteurs du marché. Cette législation fait suite aux conséquences de la crise énergétique ayant montré les limites du marché de gros de l'énergie.

  • Les acteurs du marché de l'Union européenne résidant dans un pays tiers doivent nommer un représentant dans un État membre avec lequel ils possèdent des activités sur le marché de gros de l'énergie ;
  • L'Agence de l'Union européenne pour la coopération des régulateurs de l'énergie (ACER) a désormais le droit d'enquêter sur des affaires concernant au moins deux États, donc à échelle transfrontière. Les autorités nationales peuvent s'y opposer si une enquête a été engagée sur le sujet ;
  • De nouveaux outils d'inspection sont développés comme la possibilité pour l'ACER d'effectuer des inspections en physique ou encore de demander des informations, qui lui permettront de prendre des décisions ;
  • En cas de manquement au respect de ces décisions, l'ACER peut imposer des astreintes aux acteurs concernés. Toutefois, seuls les États membres gardent le pouvoir de désigner des amendes pour infraction ou violation du règlement.

Qui sont les acteurs sur le marché de gros de l'électricité ?

Le marché de gros de l'électricité est réservé aux professionnels uniquement. On y retrouve quatre types d'acteurs :

  1. Les producteurs d’électricité ;
  2. Les négociants ;
  3. Les fournisseurs ;
  4. Les opérateurs d’effacement.

Ils interagissent entre eux de la manière suivante :

  1. les producteurs vendent l'électricité qu'ils ont produite grâce à leurs installations ;
  2. Les négociants se positionnent comme intermédiaires entre les producteurs et les fournisseurs ;
  3. Les fournisseurs d'électricité achètent l'électricité sur le marché du gros aux producteurs ou aux négociants afin d'approvisionner leurs clients ;
  4. les opérateurs d’effacement
  5. valorisent l’électricité qui n'a pas été achetée : la consommation évitée.

Quid des fournisseurs qui produisent de l'électricité ? Il n'est pas rare qu'un fournisseur d'électricité soit aussi producteur. Ce sont ce que l'on appelle des "entreprises intégrées". L'électricité qu'elles injectent ne donne pas lieu à des négociations sur le marché de gros.

Quels sont les échanges possibles sur le marché de gros de l’électricité ?

Il existe plusieurs types et lieux d'échanges sur le marché de gros de l'électricité. Les transactions sur le marché de gros de l'électricité peuvent être :

  • Physique : l'électricité est directement livrée sur le réseau ;
  • Financières : l'électricité est échangée contre un montant.

Ces transactions peuvent être effectuées :

  • Sur le marché de gré à gré : la transaction ne nécessite pas d'intermédiaire et se fait directement entre le producteur et le fournisseur ;
  • Sur le marché de gré à gré intermédié : la transaction est réalisée par l'intermédiaire d'un négociant qui gère les négociations ;
  • Sur les bourses numériques (Epex Spot France pour les produits spot et EEX Power Derivatives France pour les produits futurs) : l’électricité est échangée sur une plateforme où les différents acteurs négocient la vente et l’achat de l'électricité.

Quels sont les deux produits sur le marché de gros de l’électricité ?

On distingue deux produits sur le marché de gros de l'électricité :

  1. Les produits spot ;
  2. Les produits à terme.

Les produits spot

Selon les marchés, les produits spot peuvent être :

  • Pour l'échéance infra-journalière,soit des produits demi-horaires, horaires ou par blocs de plusieurs heures, avec livraison le jour même ;
  • Pour l’échéance journalière, soit des produits horaires avec livraison le lendemain. Ces produits sont les prix de référence en France pour le marché de l'électricité.

Le prix de référence pour le marché de l'électricité en France est le prix du produit Day-ahead sur la bourse EPEX SPOT. Ils sont calculés par des opérateurs désignés et fixés chaque jour entre 12h30 et 13h00 par un mécanisme d'enchères communes reflétant l'équilibre offre-demande à cette échéance. Ils sont négociés la veille pour une livraison prévue pour le lendemain.

Ces prix de court terme sont instables d'une part, parce qu'il est impossible de stocker à grande échelle l'électricité (une forte offre à un instant T ne pourra pas servir à équilibrer une forte demande dans le futur) et, d'autre part, car les facteurs ayant une influence sur l'équilibre offre-demande sont nombreux et peuvent varier fortement. C'est le cas notamment des conditions climatiques puisque, par exemple, le froid fait augmenter la demande, ou bien des divers événements qui se produisent sur le parc électrique tels que les pannes de centrales, par exemple.

Les produits à terme

Les producteurs, négociants et fournisseurs concluent potentiellement des contrats de vente/achat pour le futur. Le prix est négocié au moment de la conclusion du contrat, mais la livraison peut avoir lieu dans les jours, semaines, mois, trimestres ou même dans les années à venir. C'est ce que l'on appelle des contrats ou produits à terme.

Les prix des produits à terme sont moins soumis à la volatilité que les prix des produits spot, car ils sont établis sur une moyenne des prix anticipés pour la période visée. Les prix négociés servent généralement de base aux fournisseurs d'électricité pour définir les conditions de leurs offres. En effet, les fournisseurs préparent généralement la grande majeure partie de leurs livraisons en fonction de leur capacité de production, mais aussi en achetant les produits à terme nécessaires.

FAQ

Quel a été l'état du marché de gros durant la crise énergétique ?

Le cours des prix de l’électricité s’envole en 2021

Les prix de l'électricité sur les marchés de gros ont connu un record historique : ils ont passé la barre des 100 € / MWh début septembre 2021. À titre de comparaison, selon les données de RTE, ils avoisinaient 47,2 €/MWh au 1ᵉʳ janvier 2021.

En moyenne, les prix spot des cinq plus gros marchés en Europe (Allemagne, France, Italie, Royaume-Uni et Espagne) ont dépassé le précédent record historique atteint au mois de décembre 2021 - Rystad Energy

Cette hausse du prix de l'électricité est notamment due à une forte augmentation des cours du gaz. En effet, le gaz permet d'assurer une grande partie de la production d’électricité en Europe. Cette énergie fossile est à l’origine de 20 % de la production d’électricité de l’Union européenne.

2022 connait de nouveaux records sur le cours de l'électricité  

Alors que l'année 2021 avait démontré des hausses conséquentes sur le marché de gros, l'année 2022 a surpassé cette dernière. Plusieurs pics ont été observés, tout d'abord en mars 2022.

Selon Rystad Energy, une société indépendante de recherche énergétique et de veille économique Norvégienne, le mois de mars 2022 a détenu le titre du mois le plus cher dans l'histoire pour acheter de l'électricité sur les marchés de gros à court terme. Pour rappel, le record de prix précédent datait du mois de décembre 2021.

Toutefois, ce pic s'est fait dépasser par la suite par un pic au cours du mois de juillet 2023, où l'électricité a coûté plus de 520€ le MWh. Pour autant, le record du prix le plus haut sur le cours de l'électricité durant la crise énergétique a été au mois d'août 2022, avec un prix à plus de 733€ le MWh, soit plus de 200€ que le précédent record.

Par la suite, le prix PEG a grandement baissé, même s'il n'a pas retrouvé ces chiffres post-crise énergétique. Encore aujourd'hui, les prix sont élevés par rapport aux années précédant la crise, se situant au-dessus des 60€ /MWh et dépassant parfois les 100€/MWh.

Qu'en est-il de l'impact de la crise énergétique en Europe ? La crise énergétique a impacté l'ensemble des pays européens qui ont tous vu leur prix de l'énergie augmenter drastiquement. Il est possible d'étudier le comparatif entre le prix de l'électricité en Europe et en France pour en savoir plus.

Quel a été l'impact de la crise énergétique sur la France ?

En France, le gaz n’est pas une des sources principales du mix énergétique : 67% de notre électricité est d’origine nucléaire en 2020. Or avec la crise de la Covid-19, la disponibilité du parc nucléaire français a diminué. En effet, les programmes de maintenance ont été retardés.

En 2020, la France a importé une grande quantité d'électricité. Celle-ci provient souvent de pays voisins où le gaz a une importance capitale. En 2020, elle a ainsi importé 717 GWh d'électricité de plus que son volume d'exportation.

Si la production a repris en 2022, le parc n'a pas récupéré 100% de ses capacités. La France continue à importer de l’électricité sur les marchés de gros, c'est pourquoi le prix du kWh d'électricité augmente. Pour plus d'informations, il est possible de consulter notre guide sur la production d'électricité en France.

En mars 2024, la Cour des Comptes a calculé que les dépenses de l'État pour les aides liées à la crise énergétiques se sont élevées à un total de 71 719 millions d'euros. Plus précisément, il est possible de connaitre la part qu'a représenté chaque énergie par année :

Multi-énergies concernent les aides pour toutes énergies confondues - Sources : Rapport de la Cour des Comptes sur les mesures exceptionnelles de lutte contre la hausse des prix de l’énergie - Graphique : Selectra

Est-ce que EDF va augmenter ses tarifs en 2024 ?

Les tarifs de l'électricité ont augmenté au 1ᵉʳ février 2024. Ainsi, concernant le Tarif Bleu d'EDF, on compte les augmentations suivantes :

  • Option Base : Une hausse de 8,6 % avec un passage du prix du kWh de 0,2273 € à 0,2516 € ;
  • Option Heures Pleines / Heures Creuses : Une hausse de 9,8 % avec un passage du prix du kWh de 0,1828 € à 0,2068 € pour les heures creuses et de 24,60 à 0,27 € pour les heures pleines ;
  • Option Tempo : Une hausse de plus de 10 % avec, comme nouveaux prix du kWh :
    • 0,1296 € en Jour Bleu HC ;
    • 0,1609 € en Jour Bleu HP ;
    • 0,1486 € en Jour Blanc HC ;
    • 0,1894 € en Jour Blanc HP ;
    • 0,1568 € en Jour Rouge HC ;
    • 0,7569 € en Jour Rouge HP.
  • Option EJP : Une hausse de plus de 10 % également avec, comme nouveaux tarifs :
    • 0,1758 en jour normal ;
    • 1,5197 en jour EJP.

Pourquoi les tarifs de l'électricité augmentent-ils en février 2024 ?

Le prix de l'électricité augmente en février 2024 du fait de l'augmentation de l'accise sur l'électricité. Il s'agit d'une taxe qui s'applique à la fois sur le prix du kWh et le prix de l'abonnement qui avait été abaissée à 1€/MWh durant la crise énergétique. Cette dernière étant terminée, le gouvernement a décidé de la remonter à 21 €/MWh.

Avec la fin du bouclier tarifaire, il est prévu que cette taxe augmente de nouveau en février 2025, pour atteindre 32 €/MWh.

En 2023, le prix de l'électricité a augmenté déjà par deux fois :

  • En février 2023 : le bouclier tarifaire a été relevé et les consommateurs ont connu une hausse de 15 % ;
  • En août 2023 : une hausse de 10 % a été observée par les consommateurs, représentant 160€ en moyenne sur leur facture.