Pas plus de 280 euros/MWh pour les TPE, Légère hausse de la consommation, Les Français "favorables au nucléaire"

09/01/2023

Chaque jour, Selectra vous propose une revue de presse des faits marquants du monde de l'énergie en France et à l'international.


🌎 À l’international

  • “L'Allemagne a importé 12,3% de gaz naturel en moins en 2022 par rapport à l'année précédente. En cause notamment, le retrait des exportations russes de combustibles fossiles.
  • De plus, l'exécutif allemand souhaite que d’ici à 2030, le pays soit alimenté à 80 % d’électricité provenant de sources d’énergie renouvelables et abandonne totalement le charbon. Les centrales au gaz devraient couvrir les 20 % restants et pallier les périodes de vent faible et de faible ensoleillement. L’Agence fédérale des réseaux (Bundesnetzagentur für Elektrizität, Gas, Telekommunikation, Post und Eisenbahnen, BNetzA) et le ministère de l’Économie et de la Protection du climat ont ont ainsi fait connaître leur volonté de construire jusqu’à 21 gigawatts (GW) de centrales au gaz supplémentaires afin de garantir la stabilité et la fiabilité du réseau.
  • Face à la demande européenne en matière de gaz, l’Algérie pose ses conditions. Si Sonatrach, principale entreprise pétrolière et gazière du pays “entend continuer à développer son potentiel gazier, afin de fournir des volumes supplémentaires aux marchés nationaux et internationaux” comme l’a rappelé son PDG, Toufik Hakkar, pour lui, les pays européens “doivent également s’engager dans des accords d’achat à long terme afin de garantir la sécurité de la demande pour leurs principaux fournisseurs”. L’Algérie souhaite aussi - et surtout - attirer davantage d’investissements étrangers pour développer sa production.
  • “La Bulgarie et la Turquie ont signé, le 3 janvier 2023, un accord pour permettre à l’opérateur gazier bulgare d’avoir accès aux terminaux et réseaux de transits turcs. Ce contrat devrait faciliter la diversification des sources de gaz pour la Bulgarie, et éviter qu’elle ne se tourne à nouveau vers la Russie, comme l’avait demandé fin août son gouvernement de transition.”

🐓 En France

  • Vendredi après-midi, lors d'une réunion entre le gouvernement et les fournisseurs d'énergie, a été fixé le tarif garanti des contrats de fourniture d'électricité pour près de 600 000 très petites entreprises. Les TPE ne paieront donc “pas plus de 280 euros/MWh en moyenne” en 2023, a annoncé le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire.
  • Le ministre délégué au Logement, Olivier Klein, a également annoncé ce dimanche 8 janvier que les copropriétés devraient toucher un tarif garanti de l'électricité et du gaz, en plus des très petites entreprises. “Pour les copropriétés ou les bailleurs qui ont pris des abonnements électriques ou gaz trop chers, eh bien il y a un travail qui est mené avec les énergéticiens comme il est mené aussi pour les entreprises, pour les boulangers” a t-il précisé.
  • Dans un courrier du 9 décembre, rapporté par Les Echos ce vendredi, Elisabeth Borne a fixé trois priorités à Luc Rémont, le nouveau PDF d’EDF, lui demandant tout d’abord de rétablir la production d’EDF en France “à un niveau cohérent avec les capacités de son outil industriel et les meilleurs comparables internationaux”, alors que 14 réacteurs nucléaires sur 56 sont encore à l’arrêt. La cheffe du gouvernement réclame également de “maîtriser les délais et les budgets des projets nucléaires en cours”. Enfin, Luc Rémont est sommé de “redresser la trajectoire financière de l’entreprise”, très endettée, ainsi que de “répondre aux attentes des consommateurs dans le contexte de hausse des prix de l’énergie”.

📈 Conso

  • “La consommation des ménages en France a légèrement rebondi en novembre, progressant de 0,5% après une nette chute de 2,7% en octobre, portée par la hausse des dépenses en biens fabriqués, a rapporté vendredi l'Insee.”

💡 Autres

  • Alors qu’ils étaient seulement 34% trois ans auparavant, les Français sont désormais 60% à affirmer avoir une image positive de l’énergie nucléaire, selon un sondage mené par Odoxa-Backbone Consulting pour Le Figaro. 47% d’entre eux penchent d’ailleurs pour le nucléaire comme énergie à privilégier. En effet, sur les 1005 Français interrogés à propos du mix énergétique hexagonal “la moitié souhaite que ce soit le renouvelable (52%) et l’autre que ce soit le nucléaire (47%)”.
  • “La France comptabiliserait 72 000 points de recharge de véhicules électriques ouverts au public en 2022, selon les estimations de LCP Delta, en deçà de l’objectif du plan des 100 000 bornes prévu par le gouvernement à fin 2021.”

☀️ Energies renouvelables

  • En ce début d’année, Greenunivers revient sur “les 5 succès de la transition énergétique en 2022”, en citant notamment :
    1. L’accès de NW Groupe - entreprise française spécialisée dans la transition énergétique - au rang de licorne ;
    2. Le lancement du premier parc éolien offshore hexagonal, situé à Saint-Nazaire ;
    3. La levée de 2 Mds€ par Hy24 - “la première société de gestion au monde dédiée au déploiement de l’hydrogène”- en faveur du développement de l’hydrogène vert ;
    4. Le relèvement du volume de l’obligation des Certificats d’économies d’énergie (CEE) validé par le ministère de la Transition énergétique en juillet dernier ;
    5. Les grandes réussites de Sébastien Clerc, à la tête de l’entreprise Voltalia depuis 2011.
  • Si la commercialisation n’est prévue qu’en 2025, la liste d’attente est désormais ouverte pour la “Lightyear 2”. Cette voiture électrique dont les panneaux solaires intégrés au toit et au capot permettent de prolonger l’autonomie en rechargeant les batteries. Selon Lex Hoefsloot, CEO et fondateur de la marque, la Lightyear 2 - proposée à moins de 40 000 € - a déjà enregistré 21 000 précommandes.
Mis à jour le