La CRE redéfinit les offres à tarification dynamique, les députés viennent au secours des finances d'EDF, le bois énergie en hausse

03/08/2022

Chaque jour, Selectra vous propose une revue de presse des faits marquants du monde de l'énergie en France et à l'international.


🌎 À l’international

  • L’Agence internationale de l’énergie (AIE), met en garde contre un bond de la demande en charbon européenne pour l’année 2022, du fait de l’explosion du prix du gaz et des problèmes de livraisons rencontrés depuis l’éclatement de la guerre en Ukraine.
  • Au 1er octobre, dans la région de Cologne, 2,5 millions de foyers et entreprises vont voir leur facture multipliée par environ 2,3. Cette hausse est la conséquence directe de la baisse des livraisons de gaz russe. RheinEnergie, important fournisseur du pays, évoque une hausse “de près de 450% des coûts d'approvisionnement”.
  • La situation “volatile” de la centrale de Zaporijjia, en Ukraine, inquiète le patron de l’AIEA. Le directeur général de l’Agence poursuit ses efforts pour envoyer une mission sur place. Lundi, c’était le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken qui avait accusé la Russie d’utiliser cette centrale (la plus grande d’Europe) “comme une base militaire pour tirer sur les Ukrainiens en sachant qu’ils ne peuvent pas riposter parce qu’ils risqueraient de frapper un réacteur nucléaire ou des déchets hautement radioactifs”.

🐓 En France

  • Face à la flambée des cours, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) élargit la définition des offres à tarification dynamique que les gros fournisseurs devront tous proposer en France dès l'an prochain. Traditionnellement, ces offres présentent des prix qui changent toutes les heures en fonction de l'évolution des cours de l'électricité sur les marchés de gros. Selon la nouvelle définition proposée, les offres à tarification dynamique compteront désormais “des offres incorporant des signaux tarifaires de flexibilité plus simples et moins risquées pour les consommateurs”.
  • Afin de venir au secours des finances du géant EDF, les députés et sénateurs réunis ont voté le gel du plafond de l'Arenh, ainsi que le relèvement du prix de l'électron ainsi vendu aux concurrents du groupe. À compter du 1er janvier prochain et jusqu'à 2025, le MWh issu des centrales françaises d'EDF ne pourra pas se vendre en deça de 49,5 € (contre 42 € actuellement).
  • Selon les données d’Energy-Charts, la production française d'électricité nucléaire a atteint un nouveau point bas en juillet 2022. Seuls 18,7 TWh ont été produits, contre 28,3 TWh en juillet 2021.

☀️ Energies renouvelables

  • En ce mois de juillet, le photovoltaïque a battu des records en Belgique, 15% de l’électricité a été produite par le soleil, soit 935 Gwh. “Il semble que 2022 sera une excellente année en matière d’électricité produite par panneaux solaires, grâce à la météo et à la hausse des capacités installées” constate Elia, gestionnaire du réseau de transport d’électricité en Belgique.
  • “Le gaz vert, qui sera produit à l’unité de méthanisation Biogaz de Mer, doit venir alimenter le réseau dès le mois de novembre. “En hiver, quelque 4.000 logements pourront être chauffés avec ce gaz : ce n’est pas neutre”, souligne Caroline Renaudat, directrice territoriale GRDF Centre-Val de Loire. L’opérateur va même faire en sorte que ce gaz vert soit consommé “en priorité” sur celui importé”.
  • Le gouvernement français a annoncé hier - mardi 2 août - avoir retenu treize candidats pour la construction de deux parcs éoliens en mer flottants de 250 MW chacun en Méditerranée. Les lauréats devraient être annoncés d’ici l’automne 2023 et la mise en service des parcs est prévue à l’horizon 2030.

💡 Autres

  • Le prix du pellet de bois flambe, en raison de la hausse générale des prix de l'énergie. Le sac est déjà passé de 6,50 € en moyenne à 8 € et pourrait atteindre les 9,50 € dès la rentrée.

👾 Insolite

  • Une peinture à économies d’énergie, c’est possible 🎨 ? Il semblerait que oui. La startup nantaise Enercool propose une peinture réfléchissante afin de réduire la facture d’électricité. Inspirée des technologies de la NASA, elle a la spécificité de réfléchir la lumière du soleil et ainsi faire baisser la température de la surface sur laquelle elle est posée. Par conséquent, exit la climatisation et autres ventilateurs.
Mis à jour le