Gaz naturel : 10 000 sites menacés de coupure

Les tarifs réglementés du gaz naturel ont disparu au 1er janvier 2015 pour les gros consommateurs. Parmi eux, 10 200 n'ont pas choisi d'offre de marché en remplacement et pourraient se retrouver sans gaz le 1er juillet.


Les tarifs réglementés du gaz supprimés pour les très gros consommateurs depuis le 1er janvier

La France compte 60 000 clients de gaz naturel faisant une consommation supérieure à 200 MWh par an : acteurs publics, PME, copropriétés... Au début de l'année, les tarifs réglementés du gaz ont été supprimés pour cette catégorie de consommateurs, les obligeant à faire le choix d'une offre de marché auprès d'un des nombreux fournisseurs présents sur le marché français.

Au 1er janvier, encore un peu moins de 20 000 sites n'avaient encore opté pour aucune offre de marché. Ces retardataires ont alors été basculés sur une offre de marché "par défaut", dont le prix est entre 2 et 3% plus cher que les tarifs réglementés. Qui plus est, cette offre est à caractère transitoire, c'est-à-dire qu'elle prendra fin définitivement le 30 juin. La Commission de régulation de l'énergie (CRE) a envoyé un courrier pour prévenir les clients récalcitrants et les engager à souscrire à une nouvelle offre.

10 000 professionnels n'ont pas encore quitté l'offre transitoire

Car les clients qui n'auront pas souscrit à une nouvelle offre le 30 juin au plus tard "n'auront plus de contrat", ce qui les placera dans une situation de "non-droit", comme le rappelle la CRE. Une situation qui devrait théoriquement conduire à une coupure de l'approvisionnement en gaz par le gestionnaire de réseau GRDF. Les pouvoirs publics ont néanmoins annoncé qu'ils réfléchissaient à une solution alternative pour prévenir ce cas de figure, ce qui pourrait impliquer une nouvelle extension de délai afin de permettre aux clients les plus têtus d'enfin sauter le pas.

Michael Vanhaesbroucke estime que parmi les sites concernés ayant déjà choisi leur offre de marché, une petite majorité a opté pour un fournisseur alternatif. Faire jouer la concurrence permet en effet de réaliser des économies substantielles, ce qui est valable pour les entreprises autant que pour les particuliers. Plus spécifiquement, les clients sont nombreux à avoir fait recours aux achats groupés, un système également accessible aux particuliers, et qui permet d'obtenir des prix encore plus compétitifs auprès de son fournisseur.

Pour beaucoup d'autres professionnels : une échéance le 31 décembre 2015

Pour les professionnels consommant plus de 30 MWh de gaz naturel par an, les tarifs réglementés disparaîtront le 31 décembre 2015. A cette date, ce sont aussi les tarifs jaunes et verts qui disparaîtront (électricité).

Mis à jour le