Un conseiller spécialisé pour vos démarches au

09 73 72 73 00 Rappel gratuit

Electricité : forte baisse de la production mondiale de charbon

Centrale charbon
Petit à petit, les énergies vertes remplacent l'utilisation du charbon dans la production mondiale d'électricité.

D'après le site Carbon Brief, la production d'électricité à partir de charbon est en chute. Elle devrait enregistrer une baisse historique de 3%. Une bonne nouvelle pour la planète et pour la transition énergétique ! En effet, le charbon, en tant qu'énergie fossile, émet énormément de CO2 et contribue au réchauffement climatique. Comment expliquer cette chute ?

Europe : une baisse drastique du recours au charbon 

L'utilisation du charbon dans la production d'électricité diminue. Selon le site Carbon Brief, en Europe, la production des centrales à charbon chutera de 23% en 2019 par rapport à 2018. A titre d'exemple, en Allemagne la production a reculé de 22%. Ce recul s'explique de deux manières. En premier lieu, l'essor des énergies renouvelables a permis de compenser, en partie, le besoin en charbon. Les énergies solaires et éoliennes, génératrices d'électricité verte, ont donc pu se substituer au charbon à hauteur de 50% de la baisse. 

Par ailleurs, le gaz ayant enregistré une baisse des coûts sur les marchés, il a pu se présenter comme une alternative au charbon. En effet, d'après le magazine spécialisé l'Usine Nouvelle : " Les prix du gaz ont effectivement diminué en 2019 tandis que le prix du charbon a dépassé les 20 euros pour chaque tonne de CO2 ". 

Et la France dans tout ça ? En matière de charbon, la France est déjà une bonne élève. En effet, le mix énergétique français est dominé largement par l'énergie nucléaire, le recours au charbon est donc très faible. Il représente moins de 2% de la production d'électricité de l'Hexagone à l'heure actuelle.

Etats Unis : de plus en plus de fermetures de centrales à charbon 

Aux USA, la filière charbon enregistre une baisse très importante (- 18,2%). Au cours de l'année 2019, 57 centrales à charbon on vu ou verront leur activité cesser. En effet, pour des raisons économiques, les Etats-Unis ont décidé de se tourner vers l'exploitation de gaz de schiste. Une nouvelle peu réjouissante au vu du réchauffement climatique. En effet, ce dernier a un impact très négatif sur l'environnement. Selon l'université de Cornwell, le gaz de schiste pourrait même produire deux fois plus de gaz à effets de serre que le charbon.

Pour autant, tout n'est pas noir ! Les Etats-Unis ont également été marqué par un développement sans précédent des énergies renouvelables en 2019. Si l'on en croit le quotidien Les Echos : "en avril, le solaire, l'hydroélectrique et l'éolien ont relégué pour la première fois le charbon au second rang" de la production d'électricité. 

Une progression du nucléaire en Asie

A l'échelle mondiale, la Chine demeure le pays le plus consommateur de charbon. Si elle continue à construire des centrales à charbon, elle diversifie également sa production en se tournant vers le nucléaire et les énergies vertes. 

De leur côté, la Corée du Sud et le Japon ont également choisi d'avoir davantage recours à l'atome. Une prise de position vivement critiquée par Le Pape et les évêques japonais. En effet, au Japon, le traumatisme lié à la catastrophe nucléaire de Fukushima demeure. En visite au Japon, le chef de l'Eglise a donc fait part de sa "préoccupation concernant la persistance de l'utilisation de l'énergie nucléaire" relayant ainsi la demande des évêques nippons concernant "la fermeture des centrales nucléaires"

Mise à jour le