En juillet 2015, les prix du gaz fondent finalement comme neige au soleil

bruleurs

Comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, l'arrivée de l'été s'accompagne cette année d'une diminution des prix du gaz de 2% en moyenne.


Engie baisse les prix

Dès le 1er juillet prochain, les tarifs réglementés (HT) du gaz commercialisés par Engie baissent en moyenne de 1,3% par rapport à juin 2015. C'est donc la sixième fois que le prix du gaz est réévalué à la baisse cette année. Cependant, tous les clients ne seront pas impactés de la même manière et certains constateront même une hausse.

Evolution de la facture annuelle HT de gaz aux tarifs réglementés, d'un client moyen entre juin et juillet 2015 (CRE)
Tarifs en €/an en %
Base (cuisson) +6,2 € +5,4%
B0 (cuisson et eau chaude) -2,1 € -0,8%
B1 (chauffage) -11,5 € -1,4%
B2i (petite chaufferie) -30,4 € -2,1%
B2S (moyenne chaufferie) -465,4 € -5,5%

Les plus petits consommateurs vont donc voir leur facture de gaz augmenter alors que les gros consommateurs bénéficient d'une baisse de 5,5% (B2S). Les principales baisses concernent surtout les utilisateurs de gaz pour le chauffage, dommage puisque c'est justement l'un des mois où ces profils consomment le moins de gaz.

Des coûts hors approvisionnement en augmentations

Les coûts hors approvisionnement sont principalement les coûts de transport, de distribution, de stockage ou encore de commercialisation. Ces derniers augmentent en moyenne de 2% en juillet, principalement à cause du stockage alors que les coûts commerciaux restent stables.

Un approvisionnement en gaz moins cher ?

Ce sont les coûts d'approvisionnement qui permettent aux tarifs réglementés de gaz de diminuer le mois prochain. En effet, ces derniers enregistrent une baisse de 3,3% et compensent ainsi l'augmentation des coûts hors approvisionnement. Selon la CRE, la raison de cette évolution vient principalement de l'application de la nouvelle formule tarifaire, qui donne plus d'importance au marché du gaz naturel. La part des prix de gros du gaz, dans la nouvelle formule, passe de 59,8% à 77,4%

Mis à jour le