La CRE confirme que les tarifs réglementés du gaz devraient baisser de 1,5% dès octobre

La nouvelle annoncée par Le Figaro et largement relayée dans la presse en fin de semaine dernière a été confirmée ce matin par la Commission de régulation de l'Energie (CRE). Le régulateur, qui publie en début de chaque mois les évolutions des principaux indices gaziers, précise en effet que les indices sont en "forte baisse", ce qui devrait entraîner une baisse des tarifs réglementés du gaz dès le 1er octobre

L’indice mensuel du prix à terme du gaz sur le marché de gros des Pays-Bas (principal indice de la formule tarifaire), et celui du marché français PEG Nord (Point d'Echange de Gaz Nord), sont en forte baisse pour le mois d’octobre par rapport au mois de septembre 2015. Cela devrait se traduire par une baisse de 1,5 % des tarifs réglementés de vente de gaz hors taxes d’ENGIE lors du prochain mouvement tarifaire au 1er octobre 2015.

Une bonne nouvelle de plus pour le consommateur français de gaz : le gaz de ville subit depuis janvier dernier une baisse modérée mais régulière. En 2014, la tendance avait été identique jusqu'en septembre, avant que les prix ne s'envolent à l'approche de la saison de chauffe, entre octobre et décembre.

Depuis 2013, les tarifs réglementés du gaz sont calculés tous les mois (et non plus tous les trimestres) pour prendre en compte les coûts d'approvisionnement d'ENGIE sur les marché de gros. Une fois par an, l'évaluation des prix du gaz prend en compte les coûts commerciaux, de transport, de distribution et de stockage du fournisseur historique.

Mis à jour le