Vague de froid : risque-t-on une coupure électrique ?

vague froid hiver 2021
La Covid-19 a ralenti la maintenance des centrales nucléaires et met en danger la production d'électricité en France lors des vagues de froid. Toutefois, RTE se veut rassurant : le risque de coupure est évité.

Alors que la France fait face à une vague de froid hivernale, la question des coupures électriques se pose. Selon RTE, gestionnaire du réseau de transport, la « sécurité d’approvisionnement électrique » ne sera pas menacée alors même qu'un pic de consommation aura lieu le jeudi 11 février. Explications.


Vague de froid : comment expliquer le risque de coupure ?

vague de froid coupure électricité

L'électricité ne se stocke pas encore à grande échelle. C'est pourquoi, il faut faire coïncider production et consommation. C'est RTE, qui est chargé de cette mission : il doit veiller à l'équilibre du réseau.

En France, le mix énergétique est soutenu en grande majorité par l'énergie nucléaire (70,6% en 2019). Or, la pandémie de Covid-19 a une influence sur la production d'électricité. Elle a provoqué des retards de calendrier dans la maintenance des centrales nucléaires.

Résultat ? RTE avait expliqué que le réseau électrique serait soumis à une « vigilance particulière » pour l'hiver 2020-2021. En cas de demande excessive des coupures ponctuelles pouvaient être envisagées.

Le risque de black out écarté

Lors des vagues de froid, la consommation d'électricité augmente. Elle est dopée par un usage plus important des radiateurs électriques. Selon un sondage Opinion Way, 38% des Français se chauffent à l'électricité.

Jeudi 11 février, la consommation française d'électricité devrait atteindre une pointe à 86.400 MW. Toutefois, RTE certifie que la production est capable de répondre à la demande.

La production disponible (entre 88.000 et 90.000 MW) ainsi que les possibilités d’import (jusqu’à 11.000 MW) sont suffisantes pour assurer l’approvisionnement en électricité des Français. RTE

Outre les possibilités d'import, RTE peut aussi utiliser le levier de l'effacement industriel. Il s'agit de demander aux industries de réduire leur activité ou de passer sur des groupes électrogènes en échange d'avantages financiers. On soulage ainsi le réseau.

En dernier recours, RTE peut procéder à des délestages, des coupures temporaires. Pour en savoir plus et être prévenus, les ménages peuvent télécharger l'application Ecowatt, mise en place par le gestionnaire de transport. Ils pourront souscrire à un système d'alertes pour recevoir une notification avant les délestages.

Bon à savoirSelon EDF, le chauffage électrique représente 62% de la facture d'électricité des consommateurs. Or, le montant de la facture est lié au prix du kWh d'électricité. Il diffère en fonction des offres et des fournisseurs. Afin d'éviter une flambée de la facture cet l'hiver, il convient d'opter pour un fournisseur moins cher. Pour cela, le plus simple reste de comparer les prix de l'énergie. Cet outil est gratuit et sans engagement.

Mis à jour le