Menu

Entretien avec François Joubert, fondateur d’Ohm Energie, fournisseur vert et pas cher

Ohm Energie, fournisseur d'offres vertes et pas chères

françois joubert
François Joubert, fondateur d'Ohm Energie

Ohm Energie est un fournisseur d'électricité apparu sur le marché français à l'été 2018. François Joubert, son fondateur, a répondu aux questions de Selectra sur ses ambitions, son positionnement sur le marché et sur ses offres.

Selectra : Pour commencer, pouvez-vous nous présenter le concept d’Ohm Energie ?

François Joubert : La mission d’Ohm Energie est de réconcilier économies et écologie. Jusque-là, il y avait des offres vertes et des offres moins chères, nous avons souhaité proposer, le meilleur des deux. Nous offrons également une qualité de service supérieure à ce que proposent les fournisseurs low-cost, notamment grâce à un assistant énergétique personnalisé innovant qui aide à faire des économies d’énergie. Nous ne souhaitions pas être une énième offre à - 10% par rapport au tarif Bleu EDF.

La mission d’Ohm Energie est de réconcilier économies et écologie.

Selectra : Pourquoi vous êtes-vous lancé dans l’aventure de la vente d’électricité ?

François Joubert : Ohm Energie n’est pas ma première expérience dans le monde de l’énergie ! J’ai fait une grande partie de ma carrière chez EDF, dont 15 ans comme directeur de la partie trading du fournisseur historique. Je me suis appuyé sur cette connaissance du marché pour lancer ce nouveau fournisseur.

Selectra : Pourquoi avoir choisi ce nom “Ohm Energie” ?

François Joubert : Pour trois raisons ! La première, c’est que Ohm est l’unité de la résistance électrique. Nous voulons qu’ Ohm soit un acteur de la résistance contre le gaspillage énergétique, la pollution et les prix chers de l’électricité, ça nous semblait donc tout trouvé !

Nous voulons qu’ Ohm soit un acteur de la résistance contre le gaspillage énergétique, la pollution et les prix chers de l’électricité.

Ohm, c’est aussi l’homonyme d’ “home”, la maison en anglais. Ce double sens nous va bien car nous souhaitons mettre la priorité sur les utilisateurs et leur foyer.
Enfin Ohm, c’est le terme yogi pour parler de l’énergie !

Selectra : Qu’est-ce qui vous différencie des autres fournisseurs ?

François Joubert : Au-delà d’être un fournisseur low-cost et vert, on propose des offres spécialement conçues pour les compteurs Linky. On est les seuls à ce jour à proposer une offre « Beaux Jours », avec un prix du kWh moins cher d’avril à octobre et une offre « Week-end » aussi bon marché. Notre autre innovation, c’est Ohmy, l’assistant énergétique personnalisé qui s’appuie sur les potentialités offertes par les compteurs communicants.

Selectra : Est-ce que vous pensez que les consommateurs sont prêts pour des offres spéciales Linky ?

François Joubert : Il est vrai que Linky a ses détracteurs. Cependant, que l’on soit prêt ou pas, là n’est pas la question. Les compteurs Linky vont être déployés dans tous les foyers français et je pense que des offres comme les nôtres montrent aux Français, qui sont mal informés sur la question, que Linky peut apporter des innovations pertinentes à chacun et peut permettre de faire baisser sa facture.

Selectra : Et pour des offres vertes ?

panneaux photovoltaïque et éoliennes

François Joubert : Je pense que ce qui est important, c’est d’être à la fois moins cher et vert. À mon sens, les offres très locales et chères sont limitées à une toute petite cible. Si on veut favoriser une transition vers des énergies propres à grande échelle, il faut concilier énergie renouvelable et prix bas.

Selectra : En parlant d’énergie verte, d’où vient l’électricité qu’Ohm Energie fournit à ses clients ?

François Joubert : On est parti sur un mix entre de l’électricité locale, qui représente au minimum 20% de notre mix énergétique, et de l’électricité renouvelable européenne. Le marché de l’énergie aujourd’hui est à la maille européenne. Pour vendre une électricité verte bon marché, on a du développer un portefeuille de sources de production variées. On se fournit donc en France comme chez nos voisins espagnols, suisses, auprès des pays du Nord ou en Italie. L’électricité achetée provient de l’éolien, du solaire, de l’hydraulique ou de la biomasse en fonction des prix du moment.

Selectra : Comment arrivez-vous à proposer des prix bas tout en proposant une électricité verte ?

François Joubert : Tout d’abord, on a opté pour une structure légère, une digitalisation complète de nos processus et un système d’information de nouvelle génération adapté aux compteurs intelligents. Ensuite, j’ai mis à profit mes 15 années d’expérience en trading de l’énergie pour mettre en place une infrastructure de trading habituellement réservée aux grands groupes qui nous permet d'acheter l’énergie au moment où elle est la moins chère.

J’ai mis à profit mes 15 années d’expérience en trading de l’énergie pour mettre en place une infrastructure de trading habituellement réservée aux grands groupes qui nous permet d'acheter l’énergie au moment où elle est la moins chère.

Les prix sur le marché de l’électricité sont en effet très fluctuants. La combinaison faible cout / système d’information de nouvelle génération et accès à des marchés de qualité est ce qui nous permet d’être aussi compétitifs.

Selectra : Comment fonctionne votre assistant énergétique Ohmy ?

François Joubert : Notre assistant énergétique repose sur les nouvelles potentialités permises par le compteur Linky. Dans un premier temps, Ohmy va analyser la consommation du foyer, donner des alertes quand certains seuils sont dépassés, faire des comparaisons avec la consommation de foyers similaires. Nous avons développé une batterie d'algorithmes pour analyser dans le détail les différents postes de consommation : chauffage, eau chaude, climatisation....

Dans un second temps, Ohmy proposera des conseils personnalisés pour faire des économies et renforcer l’efficacité énergétique du foyer.

Ohmy est une option gratuite, incluse dans chaque offre donc disponible pour tous. A noter que  les conseils et recommandations d’Ohmy sont plus fins et pertinents avec un compteur Linky qu’avec un compteur ancienne génération.

Selectra : Avez-vous d’autres projets pour l’avenir ?

François Joubert : Nous allons lancer nos offres gaz d’ici l’hiver ainsi qu’une offre professionnelle.

Je crois également beaucoup à l’auto-consommation. Pour moi, elle a un grand avenir en France, où elle a très peu été développée, comparé à des pays comme l’Angleterre ou l’Allemagne que je connais bien. On est donc en train de travailler sur une offre clé en main, pour proposer dans un avenir proche une solution innovante.

Mise à jour le