Tarifs réglementés du gaz : +5,7% au 1er mars 2021

hausse TRV gaz mars 2021
Les tarifs réglementés du gaz flambent. Ils ont augmenté de 5,7% au 1er mars 2021.

La Commission de Régulation de l'Energie (CRE) fait paraitre le 26 février l'annonce de la hausse du tarif réglementé de vente (TRV) du gaz naturel d'Engie. Il augmente de 5,7% au 1er mars 2021. Cette évolution va dans le sens d'une tendance du gaz à la hausse depuis plusieurs mois. Quelles seront les conséquences pour les ménages français ? Comment prévenir cette augmentation ?


Une hausse relativement importante en février

Au 1er mars, les TRV du gaz augmentent de 5,7%. Cette augmentation n'est pas étonnante. Depuis quelques mois, les tarifs réglementés du gaz ont grimpé : +4,7% en octobre, +1,6% en novembre, +2,4% en décembre, +0,2% en janvier et +3,5% en février.

Au 1er mars 2021, les tarifs réglementés hors taxe d’ENGIE augmentent de 5,7% par rapport au barème en vigueur applicable depuis le 1er février 2021.
CRE - Délibération du 26 février 2021

  • D'après la CRE, la hausse du 1er mars 2021 se traduira ainsi :
  • +1,5% pour pour un usage de cuisson (tarif base) ;
  • +3,4% pour une utilisation double de cuisson et d'eau chaude (tarif B0) ;
  • +5,9% pour les ménages avec un chauffage individuel (tarif B1) ;
  • +6,9% pour les petites copropriétés se chauffant au gaz naturel (tarif B2i).

Pourquoi une hausse des tarifs réglementés du gaz ?

La hausse des coûts d'approvisionnement en gaz naturel d'Engie a provoqué une hausse des TRV. C'est ce qu'expose la CRE dans sa délibération. En effet, une vague de froid en Asie a entrainé une remontée des cours du gaz.

La CRE a vérifié que l’évolution des coûts d’approvisionnement d’Engie, telle qu’estimée par la formule, entre le 1er février 2021, date du dernier mouvement tarifaire, et le 1er mars 2021, correspond bien à une hausse de 0,18c€/kWh.
CRE

D'autre part, le terme de lissage a monté. Il a joué sur l'évolution des tarifs du gaz. Le dispositif de lissage a été voulu par les autorités publiques pour mettre en place une hausse progressive des TRV du gaz.

En lien avec l'épidémie de Covid-19, le cours du gaz s'est effondré au printemps. La période de froid a engagé une demande plus forte et l'a fait remonter. Pour éviter des hausses trop soudaines, entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021, a été créé le terme de lissage. Il a engendré une hausse de 5,7% ce mois-ci contre 5,1% sans le terme de lissage.

Prévenir l'augmentation des prix du gaz

Encore 3 millions de ménages sont clients des tarifs réglementés du gaz en France. D'autres disposent de contrats indexés sur les tarifs réglementés.

augmentation TRV gaz mars 2021

Afin de faire baisser leur facture d'énergie, il convient de choisir la bonne offre d'énergie. Les consommateurs peuvent :

  1. Choisir une offre à prix fixe : le prix HT du kWh reste le même toute la durée du contrat. Cela protège le client. Certaines offres induisent une révision des tarifs à la baisse en cas de recul des TRV ;
  2. Opter pour une offre low cost indexée sur TRV : certaines offres présentent des pourcentages de remise sur le prix du kWh HT par rapport au TRV. On garde la certitude de payer moins cher que le tarif réglementé ;
  3. Souscrire une offre à prix libres : enfin, certains fournisseurs n'utilisent pas les TRV comme baromètres. Ils préfèrent s'en référer aux cours du marché. Ces offres peuvent être économiques mais s'adressent davantage aux usagers ayant une bonne connaissance du marché du gaz.

Pour trouver le fournisseur le moins cher, le mieux reste de comparer les offre en ligne ou par téléphone avec Selectra au 09 73 72 73 00 (appel non-surtaxé) ou demander à

En parallèle, mettre en place des écogestes permet de faire baisser sa consommation. Il est possible de :

D'autre part, il peut être intéressant entamer des travaux de rénovation énergétique. Un logement mieux isolé avec un système de chauffage plus performant sera moins énergivore. Il sera également meilleur en termes de confort thermique.

Mis à jour le