Remboursement médecine douce : sécurité sociale et mutuelle

Remboursement médecine douce : sécurité sociale et mutuelle

Ostéopathie, acupuncture, homéopathie, naturopathie, hypnose, phytothérapie, chiropractie... Tous ces termes désignent des disciplines de médecine douce. De plus en plus plébiscitée par les Français, cette médecine alternative est également peu voire pas prise en charge par la Sécurité sociale. C'est là qu'interviennent les complémentaires santé pour diminuer le reste à charge.


Définition : qu'est-ce la médecine douce ?

medecine douce

La médecine douce, que l'on appelle également médecine alternative ou parallèle, désigne toute pratique médicale qui exclut l'utilisation de médicaments et de molécules chimiques et qui base ses traitements sur l'utilisation de moyens naturels (jeûne, phytothérapie, diététique, massage, hygiène de vie, etc.).

L'acupuncture, l'homéopathie, la naturopathie, l'hypnose, la phytothérapie, la chiropractie, l'ostéopathie, la sophrologie, la médecine chinoise, la psychothérapie, l'hypnothérapie, la massothérapie, etc. sont des formes de médecine douce. Contrairement à la médecine conventionnelle, la médecine douce traite la cause des maux en amont, supprimant de fait leurs conséquences sur les patients.

Séance de médecine douce : quel remboursement de la sécurité sociale ?

N’étant pas considérées comme des spécialités médicales, le remboursement des médecines douces par la Sécurité sociale est bien souvent nul. Ainsi, les actes d’ostéopathie, de naturopathie, de sophrologie bénéficient d’aucune prise en charge par l'Assurance maladie. Un patient qui consulte un ostéopathe, un sophrologue ou un naturopathe doit renvoyer la facture à sa complémentaire santé qui remboursera une partie de la consultation si le contrat le prévoit.

Dans certains cas, lorsque les séances de médecine alternative sont assurées par un médecin conventionné, une prise en charge partielle de la Sécurité sociale est possible. C'est le cas pour :

  • le médecin homéopathe conventionné : remboursement des consultations à hauteur de 70 % du tarif conventionnel et des médicaments homéopathiques à hauteur de 30 % du tarif de base. Attention, les dépassements d’honoraires en homéopathie ne sont pas remboursés par l’Assurance maladie ;
  • les séances chez le psychologue dans un hôpital ou un Centre Médico-Psychologique (CMP) ;
  • les séances d’hypnose : remboursées à 70% du tarif de base si elles sont réalisées par un médecin ou un psychiatre hypnothérapeute conventionnés ;
  • les séances de sophrologie dans le cadre d'une préparation à l'accouchement réalisée par une sage-femme agréée ;
  • les séances d’acupuncture : remboursement de la Sécurité sociale à 70% du tarif de base, dans le cadre du respect du parcours de soins coordonnés.

Pour être certain de bénéficier d’un bon remboursement en médecine douce, le mieux est de souscrire une mutuelle qui couvre ce type de pratique médicale.

Voici un tableau récapitulatif pour vous aider à comprendre le remboursement des médecines douces par la Sécurité sociale.

Remboursement de la Sécurité Sociale pour des séances de médecine douce
Médecine douce Taux de remboursement par la Sécurité sociale
Acupunture 70% si réalisée par un médecin conventionné
Homéopathie 70% du tarif conventionnel si consultation chez un médecin conventionné
Hypnose 70% du tarif de base si consultation chez un médecin ou un psychiatre hypnothérapeute conventionné
Psychologie 70% à 100% pour les consultations au sein d'un hôpital ou un Centre Médico-Psychologique (CMP)
Sophrologie 0%
Ostéopathie 0%
Phytothérapie et aromathérapie 0%
Naturopathie 0%
Réflexologie 0%
Luminothérapie 0%
Kinésiologie 0%

Mutuelle : quel remboursement ?

Certaines mutuelles ont mis au point des formules de complémentaire santé comprenant des garanties spéciales pour la médecine douce, souvent sous la forme de "forfait médecines douces" ou d’options.

Comparatif mutuelles médecine douce
Assureur Médecines douces prise en charge Montant de la prise en charge Plus d'informations

Logo Otherwise

Formule Optimum

Techniques alternatives sans prescription : ostéopathes, étiopathes, chiropracteurs, orthophonistes, orthoptistes, pédicures, podologues, diététiciens

30€/séance, dans la limite de 3/an Devis en ligne

Logo Eovi MCD

Equiteo Excellence

Médecines complémentaires : ostéopathe, acupuncteur, chiropracteur, homéopathe, diététicien, pédicure, podologue, hypnothérapeute

30€/séance dans la limite de 4 séances/an/bénéficiaire Devis en ligne

Logo SwissLife

Formule 2

Médecines douces non remboursées (ostéopathie, chiropractie, acupuncture, homéopathie, phytothérapie, sophrologie, mésothérapie) et auxiliaires médicaux non remboursés (pédicurie-podologie, psychomotricité, diététique, ergothérapie) et toute autre pratique si prescrite sur ordonnance. Forfait par acte (maximum 5/an/bénéficiaire) : 20€ Devis en ligne

Logo Groupama

Solution famille

Niveau 5

Médecine douce (ostéopathes, acupuncteurs, homéopathes, psychothérapeutes, psychomotriciens…). Forfait annuel dans la limite de 3 séances à raison de 30€/séance Devis en ligne

Comment trouver une meilleure mutuelle pour la médecine douce ?

Quelle mutuelle rembourse la medecine douce ?

La comparaison reste le meilleur moyen de trouver une mutuelle médecine douce pas chère.

Vous souhaitez trouver une mutuelle qui rembourse la médecine douce et ne pas avoir de reste à charge trop important ? N’hésitez pas à utiliser le comparatif Selectra. En effet, comparer reste le meilleur moyen de bénéficier d'une couverture au meilleur rapport qualité / prix. Voici quelques points sur lesquels vous devez être vigilant avant de souscrire :

  • Commencez par évaluer objectivement vos besoins : quels types de professionnels envisagez-vous de consulter ? À quelle fréquence annuelle et à quel prix ? Une fois cette étape passée, faites le tour des mutuelles proposant un forfait médecine douce ;
  • Calculez la différence entre votre nouvelle complémentaire santé et votre mutuelle actuelle. À garanties égales et en incluant le forfait médecines douces ;
  • N’oubliez pas de vérifier si votre mutuelle médecine douce couvre bien le type de médecin que vous projeter d'aller voir, afin d'éviter les mauvaises surprises ;
  • Il ne vous reste plus qu’à comparer votre reste à charge dans les deux cas. Choisissez ensuite la mutuelle qui propose un meilleur remboursement des médecines douces.
Mis à jour le