Les prix de l'assurance habitation 2018 : comparatif et tarif moyen

Quel budget prévoir pour assurer son logement ?

Pour les locataires, la question ne se pose pas, vous êtes dans l’obligation de souscrire une assurance habitation. Propriétaires, il est fortement recommandé de vous assurer également. Avec de nombreuses offres sur le marché, une bataille entre les compagnies d’assurance pour savoir qui affichera le meilleur prix, différents types de franchise et des garanties optionnelles, il n’est pas toujours facile de voir clair dans les prix assurance habitation pratiqués. Quel sera le prix d'une assurance habitation en 2018 ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur le tarif d’une assurance habitation en France.

 

Devis Assurance Habitation

Obtenez un devis habitation en quelques clics avec un de nos partenaires

 

Devis Assurance Habitation

Obtenez un devis habitation en quelques clics avec un de nos partenaires

Tarif assurance habitation 2018 en France

Quels sont les tarifs appliqués en France cette année en matière d'assurance habitation ? En février 2018, le prix moyen d’une assurance habitation s’élevait aux alentours de 225€/an pour un appartement et 365€/an pour une maison.

*Toutes situations et tous types de logements confondus.

 

À noter : la hausse des prix 2018 des assurances habitation, annoncée en fin d'année dernière, est bien visible. En effet, nous pouvons remarquer que les prix assurance habitation ont augmenté d'une trentaine d'euros en moyenne par rapport aux tarifs assurance habitation de 2017.

Prix moyen en euros d'une assurance habitation en 2018 selon les régions*
Région Prix moyen (€)
Auvergne-Rhône-Alpes 270
Bourgogne-Franche-Comté 385
Bretagne 240
Centre 280
Corse 430
Grand Est 280
Hauts-de-France 295
Île-de-France 295
Normandie 270
Nouvelle-Aquitaine 280
Occitanie 280
Pays de la Loire 250
Provence-Alpes-Côte d'Azur 305

*Toutes situations et tous types de logements confondus.

 

Avec plus de 700 000 tarifs comparés, il en ressort que la Bretagne est la région la moins chère en assurance habitation, avec une prime annuelle s’élevant à 240€ en moyenne, contrairement à la Corse où les tarifs moyens sont de 430€. Sachez qu'il est toujours possible de négocier une assurance habitation moins chère avec son assureur. Découvrons les tarifs moyens pour chaque région pour un appartement et pour une maison.

 

Quel est le prix moyen d'une assurance habitation pour un appartement en France en 2018 ?

Nous avons étudié pour vous, 700 000 tarifs afin de vous présenter le prix moyen assurance habitation pour un appartement.

 

La Bretagne et le Poitou-Charentes possèdent les tarifs d'assurance habitation 2018 les moins chères à l'année avec un prix moyen de 170€ pour un appartement.

Provence Alpes Côte d'Azur, l'Île de France et la Corse font parties du top 3 des régions les plus chères en matière de prix d'assurance habitation à l'année avec respectivement 255€, 260€ et 370€ en moyenne.

Prix moyen en euros d'une assurance appartement en 2018 selon les régions
Région Prix moyen (€)
Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine 195
Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes 190
Auvergne-Rhône-Alpes 210
Bourgogne-Franche-Comté 190
Bretagne 170
Centre-Val de Loire 180
Corse 370
Île-de-France 260
Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées 210
Hauts-de-France 200
Normandie 185
Pays de la Loire 175
Provence-Alpes-Côte d'Azur 255

 

Quel est le prix moyen d'une assurance habitation pour une maison en France en 2018 ?

Pour vous, nous avons étudié le coût d'une assurance habitation pour une maison. Ainsi, la moyenne en termes de tarif assurance habitation pour une maison en France est de 365€/an. Découvrez le coût moyen par région ci-dessous.

C'est encore une fois la Bretagne qui détient en moyenne les primes d'assurance habitation les moins chères, pour les maisons cette fois-ci, avec un tarif moyen de 290€. Les Pays de la Loire et la région Centre présentent également un prix d'assurance maison faible de respectivement 320 et 325€.

Les régions les plus chères en moyenne en matière de prix pour l'assurance habitation d'une maison sont la Corse, l'Île de France et la Provence-Alpes Côte d'Azur avec respectivement 520€, 440€ et 395€.

Prix moyen en euros d'une assurance maison en 2018 selon les régions
Région Prix moyen (€)
Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine 370
Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes 340
Auvergne-Rhône-Alpes 355
Bourgogne-Franche-Comté 360
Bretagne 290
Centre-Val de Loire 340
Corse 520
Île-de-France 440
Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées 350
Hauts-de-France 360
Normandie 320
Pays de la Loire 300
Provence-Alpes-Côte d'Azur 395

 

Comment est calculé le tarif d’une assurance habitation ?

Prix de votre assurance habitation en 2018 : comment l'obtenir ? Le tarif de votre assurance habitation dépendra des garanties et formules choisies. Pour avoir une idée précise du tarif 2018 de votre assurance habitation, faites une demande de devis assurance habitation en ligne en 5 minutes et totalement gratuite.
Je demande mon devis en ligne

Comment est défini le prix des cotisations de l'assurance habitation ? Tarif assurance habitation

Le prix de votre assurance habitation 2018 va dépendre directement de vos besoins en protection !

Se tourner vers un assureur « pas cher », n’est pas forcément la meilleure des directions à prendre tout de suite. Comme pour tous les biens de consommation ou les services du quotidien, il est important d’étudier le rapport garanties/cotisations qui équivaut au rapport qualité/prix. Certaines compagnies d’assurance vous proposeront un tarif très bas pour votre assurance habitation, mais le montant des franchises sera lui, très élevé !

Avant de choisir un assureur, il faut choisir le contrat d’assurance multirisque habitation (MRH) le plus adapté à vos besoins. Découvrons ensemble les tarifs des assurances habitation 2018 et les éléments qui font varier ce montant.

Pour cela, posez-vous les bonnes questions :

  1. Quelles sont les garanties incluses dans le MRH ?
  2. À combien reviennent la souscription d'une ou plusieurs garanties optionnelles ?
  3. Comment suis-je couvert et à quel plafond ?
  4. Quels sont les services proposés par l’assureur en cas de sinistre ?

Comment obtenir le meilleur prix pour son assurance habitation ?

Pour trouver la meilleure assurance habitation pour vous et votre logement, il vous faut faire une simulation en ligne afin d'obtenir, gratuitement, des devis MRH. L'idéal est de passer par un comparateur qui vous proposera plusieurs devis adaptés à votre profil. Il existe des devis accessibles en ligne. Comment ça fontionne ? Vous renseignez toutes les informations concernant votre logement et vous-même, via un formulaire en ligne. Le devis détaillant les prix de votre assurance habitation sera accessible directement en ligne ou envoyé sur votre boîte mail. Libre à vous d'y souscrire ou non.

Autre possibilité : se renseigner auprès de chaque assureur pour faire une demande de devis à chacun d'entre eux. Cette démarche vous demandera beaucoup de temps et d'énergie. Vous devrez renseigner les mêmes questionnaires pour la dizaine d'assureurs que vous auditerez. Gagnez en rapidité et en simplicité en formulant une seule demande et en obtenant plusieurs devis assurance habitation directement en ligne.

Pas à l'aise avec internet : devis au téléphone en 5' et 100% gratuit Obtenez un devis assurance habitation au téléphone en 5 minutes au 09 75 18 51 28 , disponible du lundi au vendredi de 8h00 à 21h00 et le samedi de 8h30 à 18h30, ou faites une demande de rappel gratuit.

Le tarif d'une assurance habitation évolue en fonction du logement

Il est important de savoir que chaque assureur peut fixer librement le tarif de l’assurance habitation. Pour établir un montant précis, les professionnels s’appuieront sur différents critères :

  • Le type de bien à assurer : appartement, maison, studio en copropriété, etc.
  • Sa superficie et ses équipements : cave, garage, dépendance, etc.
  • Son étage : vous payerez plus cher au rez-de-chaussée qu’au 10ème étage, les risques de cambriolage étant plus importants.
  • Sa localisation : selon les régions, les tarifs peuvent varier, même constat entre les zones rurales et urbanisées.
  • La valeur déclarée de vos biens personnels : en fonction de votre patrimoine, l’assureur pourra vous guider vers des garanties optionnelles.
  • Votre profil : locataire, propriétaire, propriétaire non-occupant, etc.

Une fois l’assureur informé de ces divers critères, il vous proposera, comme pour une assurance auto, plusieurs formules. C’est à ce moment-là que vous pourrez étudier le montant de vos cotisations.

Les différentes formules d'assurance habitation 2018

Le tarif de votre assurance habitation va dépendre de la formule que vous choisissez :

  1. La formule basique : elle comprend toutes les garanties obligatoires et incontournables de la MRH (dégât des eaux, incendie, responsabilité civile, etc.). Néanmoins, le capital est limité et les franchises parfois très élevées.
  2. La formule complète : elle comprend en plus de la formule basique, plusieurs options comme le bris de glace, le vol, les dommages électriques, etc.
  3. La formule optimale : toutes vos garanties sont étendues, votre capital assuré est supérieur à 10 000€, les franchises sont réduites et vous pouvez bénéficier d’une garantie rééquipement en valeur à neuf.
  4. La formule sur-mesure : cette formule est ultra-personnalisée et le tarif de cette assurance peut être bien plus avantageuse.

Bien entendu, en fonction des compagnies d’assurance, les formules varient.

La prime d’assurance peut-elle augmenter en 2019 ?

cotisation assurance habitation multirisque, prime assurance habitation multirisque, mrh, cout assurance habitation

La clause de révision

Chaque année, la compagnie d’assurance peut prévoir d’augmenter le montant de la prime d’assurance habitation et de majorer les plafonds des garanties. Pour cela, il faut qu’une clause de révision soit présente dans le contrat. Sans surprise, cette clause est généralement présente dans tous les contrats d’assurance habitation. Avant toute augmentation, l’assureur est dans l’obligation de vous informer de toutes les variations de prix.

Le cabinet de conseil européen Facts & Figures, spécialisé dans les assurances, avait déjà prévu une hausse des prix des assurances habitation pour l'année 2018 !

La clause d’indexation

Chaque année, la prime d’assurance est réévaluée sur la base de l’indice de référence de la Fédération Française du Bâtiment (FFB). De ce fait, la grande majorité des contrats d’assurance habitation comporte une clause d’indexation qui va influer directement sur l’augmentation éventuelle des cotisations d’assurance.

La hausse de la prime et des montants des garanties est directement liée à l’augmentation de l’indice de référence FFB. Face à la majoration de l’indice, l’assureur est dans l’obligation d’informer les assurés en indiquant précisément son montant sur l’avis d’échéance.

En résumé, si votre contrat comporte ces deux clauses (comme pour la plupart des contrats), il n’est pas anodin de voir le montant de sa prime d’assurance augmenter chaque année.

Les garanties optionnelles du contrat d’assurance habitation

Vous avez la possibilité d’ajouter plusieurs garanties optionnelles aux garanties indispensables déjà prévues dans votre contrat d’assurance habitation. Ces options doivent répondre à un besoin précis de votre part car accumulées, elles représenteront un coût important sur le montant de l’assurance.

La diversité sur le marché de l’assurance est telle que, accompagné de votre assureur, vous devez définir vos besoins en garanties, les montants couverts et les niveaux de franchises. Chaque assureur a la possibilité de proposer les garanties optionnelles de son choix et d’en fixer lui-même les prix, cette liste est donc loin d’être exhaustive.

Les garanties optionnelles pour les dommages aux biens de l’assuré

  • La garantie dommages électriques : elle vous couvrira contre les dommages matériels causés par les équipements électriques et électroniques associés à un incendie ou à une explosion. Vous pouvez donc assurer tout votre équipement électrique (ordinateurs, télévision, lave-linge, etc.)
  • La garantie biens de valeur : après avoir évalué et estimé tous vos biens de valeurs (objets précieux, bijoux, œuvres d’art, etc.), vous pouvez souscrire une garantie optionnelle pour protéger votre patrimoine.
  • La garantie rééquipement ou reconstruction en valeur à neuf : en cas de sinistre, l’assureur pourra indemniser les dommages immobiliers en valeur de reconstruction à neuf. Pour les biens mobiliers, il y aura un remboursement en valeur de remplacement à neuf.
    Il est important de savoir que de nombreuses conditions régissent cette option.
  • La garantie tous risques : elle permet de vous couvrir contre tous dégâts liés à un événement non prévu dans le contrat d’assurance.
  • La garantie biens professionnels : généralement, les biens d’utilisation professionnelle ne sont pas concernés par l’assurance habitation. Néanmoins, une couverture peut être souscrite dans certaines mesures, pour protéger par exemple des ordinateurs pour les personnes pratiquant le travail à domicile.

Les garanties optionnelles pour les dommages aux biens de l’assuré en dehors du logement

Est-ce qu'avoir une piscine va entraîner un coût supplémentaire de l'assurance habitation ? prix moyen assurance habitation

Piscine, cave, dépendance... Toutes ces extensions de votre habitation impacteront le montant de votre cotisation d'assurance !

  • La garantie des dépendances : il est important de savoir que les dépendances de votre logement (cave, garage, abris, etc.) ne sont pas nécessairement couvertes par le contrat d’assurance multirisque habitation. Il faudra également penser à une extension de garantie pour protéger leur contenu.
  • La garantie piscine : lors de la souscription de votre contrat d’assurance, vous devez informer votre assureur de la présence d’une piscine. Une extension de garantie vous sera alors proposée à condition que toutes les installations répondent aux normes obligatoires.

Les garanties optionnelles liées à la responsabilité civile de l’assuré

En plus de la couverture classique protégeant votre responsabilité face à un sinistre vis-à-vis des voisins et des tiers, il peut être important de souscrire des options supplémentaires si :

  • Vous employez une assistante maternelle,
  • Vous détenez des animaux (chevaux, chiens de catégorie 2, etc.)
  • Vous louez un logement pour les vacances (garantie villégiature).

Lors de la souscription du contrat, il est également judicieux de voir avec l’assureur la couverture des frais engendrés en cas de sinistre comme la venue d’un expert, les frais de désencombrement, de recherche de fuites ou dans le pire des cas, les frais de relogement.

Attention aux franchises !

Dernier critère à prendre en compte avant de souscrire votre contrat MRH, le montant des franchises.

Le montant d’une assurance habitation peut paraître très attractif à première vue, mais il est judicieux de se pencher de plus près sur les montants des franchises pour éviter toute mauvaise surprise.

Régie par l’article L.121.1 du Code des Assurances, une franchise est définie comme le montant (somme forfaitaire ou pourcentage) qu’il reste à votre charge en cas de dommages subis. La fixation des plafonds de franchise est libre de la part des assureurs.

Selon les types de contrat d’assurance, on distingue trois franchises différentes :

  1. La franchise simple : elle correspond à un montant minimum en dessous duquel l’assureur ne vous indemnisera pas. Si les montants des dommages subis sont supérieurs à la franchise, l’assureur prendra en charge la totalité des frais.
  2. La franchise absolue : elle intervient dans tous les cas, pour tous les sinistres. L’assuré est tenu de payer le montant de la franchise et l’assureur de prendre en charge le reste des frais, franchise déduite.
  3. La franchise légale : pour les catastrophes naturelles, le montant des franchises est directement fixé par la loi (article A.125-1 du Code des Assurances), elle s’élève à 380€ et 1520€ pour les mouvements de terrain.  

Propriétaire et locataire : une différence de prix ?

Propriétaire / locataire : comment obtenir un devis en ligne en 5' et 100% gratuit ? Consultez notre guide dédié à la demande de devis MRH pour trouver le meilleur prix pour votre assurance habitation. Vous pouvez également faire votre comparatif 100% en ligne en utilisant notre demande de devis en ligne.

Dans les faits, il y a une différence de prix entre une assurance habitation destinée aux locataires et celle destinée aux propriétaires notamment en ce qui concerne les garanties de base et optionnelles.

Pour le locataire

En résumé, si vous êtes locataire, il est impossible de faire l’impasse sur la souscription d’une assurance habitation. Pour le montant de cette dernière, tout dépendra de votre profil, de votre patrimoine et du bien immobilier que vous occupez. Toutes les garanties optionnelles dont vous aurez besoin feront augmenter la prime. Pour rappel, prêter attention aux franchises !

Pour le propriétaire

Contrairement aux locataires, en tant que propriétaire, rien ne vous oblige à contracter une assurance habitation sauf si vous vivez dans une copropriété.

Pour protéger son patrimoine immobilier et maintenir son équilibre financier, le propriétaire a tout intérêt à quand même à se tourner vers une compagnie d’assurance pour :

Même si faire l’économie de se passer d’une assurance peut paraître avantageux, elle peut présenter un risque majeur !

À l’image d’un locataire, le propriétaire devra se poser les bonnes questions pour choisir les meilleures garanties en adéquation avec son profil, son patrimoine et les caractéristiques de son logement.

Quels sont les intérêts pour le propriétaire de souscrire des extensions de garantie ? cout assurance habitation

Pour assurer son patrimoine, il est recommandé que le propriétaire souscrive plusieurs extensions de garantie. Les garanties de base sont, bien entendu, incontournables, elles vous permettront d’être couvert face aux sinistres le plus courants comme un dégât des eaux, un vol ou un incendie par exemple. Votre responsabilité civile sera également protégée contre les dommages causés sur les voisins et autrui. Ensuite, avec l’accompagnement de l’assureur et de son expertise, vous pourrez étudier avec lui les différentes garanties optionnelles pour garantir vos biens personnels.

Comme pour les locataires, les extensions de garantie sont nombreuses et ne relèvent pas toujours du même tarif en fonction de votre lieu de résidence ou de la compagnie d’assurance choisie. Vous pouvez par exemple souscrire :

  • Une garantie objets de valeur ;
  • Une garantie protection juridique ;
  • Une garantie reconstruction à neuf ;
  • Une garantie responsabilité civile pour certains animaux, etc.
Mise à jour le