Covid-19 : la crise a-t-elle favorisé les résiliations d’assurances en 2020 ?

Covid-19 : la crise a-t-elle favorisé les résiliations d’assurances en 2020 ?

Selon le dernier bilan de l’Observatoire des résiliations de Resilier.com, l’incertitude généralisée liée au contexte si particulier de 2020 aurait provoqué une forte hausse des résiliations pour les assurances, tout particulièrement celles qui sont facultatives. Quels motifs ont décidé les Français à mettre fin à leurs contrats et, parfois, à souscrire à de nouvelles offres ?


Obtenez un devis d'une assurance habitation

Devis d'offres d'assurance Habitation

Protégez au mieux votre logement et vos biens en demandant des devis gratuits et sans engagement.

Devis en ligne

Obtenez un devis d'une assurance auto

Devis d'une assurance Auto

Assurez votre véhicule avec une assurance auto adaptée à vos besoins en demandant un devis gratuit et sans engagement.

Devis en ligne

Obtenez un devis d'une assurance santé

Devis d'une mutuelle Santé

Couvrez vos dépenses médicales à l'aide d'une complémentaire santé en demandant un devis gratuit et sans engagement.

Devis en ligne

  • En bref : Pourquoi les Français ont-ils résilié leurs assurances en 2020 ?
  • Pour la troisième année, l’« expert de la résiliation en ligne » Resilier.com a publié son bilan ;
  • Cette étude d’une vingtaine de pages s’intéresse notamment au marché assurantiel ;
  • Concernant le nombre de résiliations en assurance pour 2020, la tendance est à la hausse ;
  • Selon le document, cela aurait été fortement influencé par la crise sanitaire et économique liée au Covid-19 ;
  • Tarifs trop élevés, insatisfactions relatives aux services, changement des habitudes, etc. : les motifs justifiant la résiliation des contrats d’assurance auto et habitation sont multiples, et pour 45 % d’entre eux, légitimes ;
  • En 2020, non seulement la situation économique a impacté le phénomène des résiliations, mais également celui des souscriptions. Ainsi, l’an dernier, beaucoup de Français ont décidé d’opter pour une nouvelle offre auto ou habitation en raison du coût moins élevé des cotisations, ou d’un meilleur rapport qualité-prix ;
  • En 2021, alors que la pandémie continue de bouleverser nos sociétés, pour réaliser des économies, les consommateurs auront plus que jamais besoin de choisir leurs contrats assurantiels à l’aide des comparateurs en ligne.

2020 : une année de hausse pour les résiliations d’assurances ?

On le sait, la crise sanitaire et économique liée au Covid-19 a des conséquences sur le secteur de l’assurance. En février 2021, comme chaque année depuis trois ans, Resilier.com proposait le bilan de son Observatoire des résiliations concernant l’année précédente. Côté assurances, le phénomène est particulièrement intéressant lorsqu’il est mis en lien avec la pandémie, puisque celle-ci est venue bouleverser le secteur de manière inégalée, tout comme la réalité économique des consommateurs français.

Premier constat : le nombre de résiliations de contrats d’assurance a significativement augmenté en 2020. Si l’on peut évidemment établir un lien de cause à effet avec la crise sanitaire, il est important de rappeler que 2020 fut aussi l’année de grands changements législatifs pour le secteur avec, entre autres, la « résiliation à tout moment » de l’assurance santé depuis le 1er décembre dernier, pouvant se faire gratuitement et sans justification. Cela s’inscrit dans la suite logique du travail de réforme mis en place depuis plusieurs années pour la libéralisation du marché. Celle-ci est vouée à renforcer la concurrence en poursuivant le travail entrepris avec les résiliations de l’assurance auto, de l’assurance habitation et de l’assurance emprunteur.

résiliation assurance
Les conséquences de la crise sanitaire pourraient bien se ressentir durant plusieurs années.

Autre répercussion de la pandémie : le « nombre record de déménagements », avec 450 000 départs de Paris pour la province rien qu’entre mars et avril dernier, indique le document. Cela a provoqué de multiples résiliations côté assurance habitation, mais pas que. Avec les différentes mesures restrictives limitant les déplacements des Français, une baisse significative de la sinistralité sur les routes a été constatée. Conséquence ? Un besoin de moins en moins important du véhicule et donc de l’assurance auto. Durant le premier confinement, beaucoup ont été contraints au chômage partiel, mais surtout, à terme, les consommateurs sont devenus plus enclins à télétravailler. À cela s’est aussi ajoutée la fermeture de certains commerces et lieux publics, et la limitation des voyages à l’étranger.

L’un dans l’autre, Resilier.com estime dans son bilan que 45 % des résiliations sont dues à des « motifs légitimes ». Et bien que les raisons à l'origine des résiliations varient en fonction des consommateurs, l’étude rappelle ainsi qu’une grande partie des « ruptures de contrat s’expliquent essentiellement par les difficultés financières des souscripteurs » et que « le critère de prix est également très important [...] pour la souscription d’une nouvelle couverture ». Avec l’augmentation annuelle des tarifs de l’assurance, verra-t-on ce phénomène s’accentuer en 2021 ? La question reste ouverte.

Assurances auto et habitation : motifs de résiliation en 2020
Prix trop élevé 12 %
Fin de l’engagement contractuel ou non-renouvellement 15 %
Attrait d’une offre concurrente 9 %
Inutilisation du service ou insatisfaction 17 %
Motifs légitimes 45 %
Problèmes techniques 2 %

Source : « Bilan de l’observatoire des résiliations 2020 », Resilier.com, publié en février 2021.

L’étude note que deux des indicateurs les plus forts, soit les résiliations liées à des motifs légitimes et celles liées à l’insatisfaction du service sont de directes « répercussions de la crise sanitaire ». Pour les assureurs, ce genre d’informations peut sonner comme un signal d’alarme indiquant que, face à une situation d’urgence, certains de leurs services ne sont pas à la hauteur et/ou adaptés aux besoins de leurs clients.

Toutes ces données nous ramènent à un sujet maintes fois évoqué sur Selectra : la nécessité d’un renouveau du modèle de l’assurance et, pour les acteurs du marché, la nécessité de se poser une question quasi existentielle : comment réinventer le monde assurantiel de demain ?

Le risque pandémique sème la discordeL’étude mentionne également l’émergence du risque pandémique, lequel n’est en général pas pris en charge par les assureurs. Pour beaucoup d’entre eux, il est irréaliste d’attendre des assurances de couvrir un tel risque, bien trop important. Sur Selectra, nous avons longuement exploré et analysé le sujet des pertes d’exploitation et celui de l’instauration d’un nouveau régime assurantiel en vue des pandémies futures.

Quelles raisons poussent les Français à souscrire à une assurance ?

Alors, si l’on peut grâce à ce bilan identifier les raisons pour lesquelles les Français ont potentiellement résilié leurs offres assurantielles en 2020, il est également intéressant de comprendre celles qui ont motivé leurs souscriptions à de nouveaux contrats auto et habitation.

Assurances auto et habitation : motifs de souscription en 2020
Contenu de l'offre 13 %
Démarchage commercial 10 %
Promotion ou prix attractif 19 %
Qualité du service 15 %
Bouche-à-oreille 8 %
Meilleur rapport qualité-prix 35 %

Source : « Bilan de l’observatoire des résiliations 2020 », Resilier.com, publié en février 2021.

Alors que 12 % des sondés ont choisi de résilier leur assurance auto ou habitation en raison de tarifs trop élevés, 9 % d’entre eux ont décidé d’aller voir ailleurs en raison d’un attrait pour une offre concurrente. Deux informations qui rejoignent celles présentées dans le tableau ci-dessus, où l’on constate que 35 % des souscriptions ont pour motif un meilleur rapport qualité-prix et 19 % une promotion ou un prix d’offre attractif. La question des tarifs est donc cruciale, et cela n’est pas près de changer cette année, puisque la crise continue à creuser les inégalités en France. Au regard des actualités de ces dernières semaines, les polémiques au sujet des économies réalisées par les assureurs en raison de la pandémie de Covid-19 sont vouées à s’accentuer si, en parallèle, les prix ne cessent d’augmenter.

Ainsi, tout porte à croire qu’en 2021 encore, les Français devront faire jouer la concurrence. Et pour cela, rien ne vaut d’étudier les offres grâce à un comparateur d'assurances en ligne.

Le bilan de l’Observatoire des résiliations de 2020 est basé sur les données de quelque 15 000 utilisateurs de Resilier.com, lesquels ont accepté de prendre part à l’enquête.

Mis à jour le