Assurance emprunteur : que propose Direct Assurance ?

L’année 2018 aura été le témoin de changements majeurs dans le monde de l’assurance, et notamment pour l’assurance emprunteur. Nouvelle fiscalité, amendement… Nous faisons le point sur ce qui change pour l’assurance emprunteur en 2019. Pour aller plus loin, et vous accompagner pour trouver le meilleur contrat assurance, nous vous proposons un zoom sur les offres de Direct Assurance, filiale d’Axa et leader sur le marché.

Les formules d’assurance emprunteur de Direct Assurance

Vous souhaitez changer d’assurance emprunteur pour réaliser des économies, tout en gardant les mêmes niveaux de garantie ? C’est possible !

Direct Assurance propose diverses assurances à un tarif attractif : assurance auto, moto, habitation… Mais également une assurance emprunteur, disponible en trois formules. Voici donc un tableau récapitulatif des garanties incluses dans chaque contrat.

Les formules de l'assurance emprunteur Direct Assurance
Type de formule Garanties incluses Comment souscrire ?

Formule Bien être

 
  • Décès
  • Perte Totale et Irréversible d’Autonomie (PTIA)
Devis en ligne

Formule Zen

 
  • Décès
  • Perte Totale et Irréversible d’Autonomie (PTIA)
  • Invalidité Permanente et Totale (IPT)
  • Incapacité Temporaire Totale de Travail (ITT)
  • Maladies Non Objectivables (MNO) en option
Devis en ligne

Formule Sans Souci

 
  • Décès
  • Perte Totale et Irréversible d’Autonomie (PTIA)
  • Invalidité Permanente et Totale (IPT)
  • Incapacité Temporaire Totale de Travail (ITT)
  • Invalidité Permanente et Partielle (IPP)
  • Maladies Non Objectivables (MNO) en option
Devis en ligne

Pourquoi souscrire chez Direct Assurance ?

Direct Assurance fait partie du groupe Axa Assurance, vous bénéficiez donc de l’expertise d’une compagnie d’assurance historique, avec la simplicité et les tarifs attractifs d’une assurance en ligne.

Direct Assurance est une assurance 100 % en ligne, tout se passe donc sur leur site internet : demande de devis, souscription, gestion de votre contrat… Vous pouvez également tout gérer depuis l’application mobile Direct Assurance sur votre smartphone.

Direct Assurance vous propose également les services suivants :

  • Une assistance 24 h/24 et 7 j/7,
  • Un conseiller dédié en cas d’accident,
  • Un espace client dédié ainsi qu’une application mobile pour gérer vos contrats directement depuis votre smartphone,
img

Devis en ligne assurance emprunteur

Pour obtenir un tarif personnalisé, faites une demande de devis à Direct Assurance : c’est gratuit, et cela ne vous prendra que quelques minutes !

L’assurance emprunteur : de nombreux changements en 2018

En 2018, plusieurs changements significatifs ont été votés par le gouvernement, et notamment via le projet de loi finances. Avant de revenir sur ces changements, il nous semble essentiel de faire un rapide rappel sur ce qu’est l’assurance emprunteur. En effet, plus de la moitié des Millenials ne sont pas correctement informés sur l’assurance prêt immobilier, alors qu’ils sont de plus en plus concernés !

Rappel : qu’est-ce que l’assurance emprunteur ?

L’assurance emprunteur, également appelée assurance prêt immobilier, est à contracter lors de la signature d’un emprunt financier à la banque : crédit à la consommation, crédit immobilier, prêt professionnel, crédit auto, etc.

Cette assurance a un double rôle : elle garantit à la banque que vos mensualités seront remboursées quoi qu’il arrive, et vous protège en cas d’impossibilité de rembourser. L’assurance emprunteur intervient, sous conditions, dans plusieurs cas : décès du souscripteur, perte d’autonomie, invalidité ou perte d’emploi. Elle prend alors en charge vos mensualités de prêt.

Les garanties de l’assurance emprunteur en détail

  • La garantie Décès et Perte Totale et Irréversible d’Autonomie (PTIA) : cette garantie de l’assurance emprunteur couvre l’assuré en cas de décès ou d’incapacité d’exercer un emploi de manière définitive, et ayant recours à l’assistance d’une tierce personne pour les actes quotidiens.
  • La garantie Invalidité Permanente et Totale (IPT) : elle couvre l’assuré dans le cas où il se retrouve dans l’impossibilité permanente et complète d’exercer un emploi, que ce soit suite à une maladie ou à un accident. Cette garantie ne fonctionne que lorsque le seuil d’invalidité et supérieur à 66 %.
  • La garantie Incapacité Temporaire Totale de Travail (ITT) : la garantie ITT intervient lorsque l’assuré est dans l’incapacité temporaire d’exercer un emploi, et qu’il souffre donc d’une perte de revenu provisoire.
  • La garantie Invalidité Permanente et Partielle (IPP) : à l’inverse de la garantie IPT, cette garantie couvre l’assuré lorsqu’il n’est plus en mesure d’exercer un emploi de façon permanente, mais uniquement lorsque le seuil d’invalidité est compris entre 33 % et 66 %.

Assurance emprunteur : facultative ou obligatoire ? Légalement, vous n’êtes pas obligés de souscrire à une assurance emprunteur lorsque vous contractez un crédit. Cependant, la majorité des établissements bancaires refuseront de vous faire signer un emprunt sans cette assurance. Il est cependant possible de faire l’impasse sur l’assurance emprunteur en cas de patrimoine conséquent ou d’une hypothèque immobilière.

Assurance emprunteur et projet de loi finances 2019 : quelles conséquences ?

Plusieurs changements importants ont été décidés au cours de l’année 2018 : l’amendement Bourquin, l’alourdissement de la fiscalité pour les contrats d’assurance, et une décision quant à la date de résiliation des assurances emprunteur.

L’amendement Bourquin : résilier son assurance emprunteur, c’est désormais possible !

L’amendement Bourquin, tout comme la loi Sapin de 2016, a pour but de faciliter la renégociation des contrats d’assurance chaque année et d’ouvrir le marché de l’assurance à la concurrence. Ce fut le premier changement notable de l’année 2018 concernant les contrats d’assurance emprunteur.

Depuis le 1er janvier 2018, il est en effet possible de résilier son assurance emprunteur pour en souscrire une nouvelle, et ce même si l’emprunt a été souscrit il y a plus d’un an. Il vous suffit d’adresser une lettre en recommandé à votre assureur en respectant le préavis de deux mois avant la date anniversaire de votre prêt. Votre assureur aura alors 10 jours pour vous délivrer son accord signé.

La taxation à 9 % des nouveaux contrats d’assurance emprunteur

Autre changement majeur pour le secteur de l’assurance, avec le projet loi finances : la taxe spéciale sur les conventions d’assurance (TSCA). Autrefois uniquement appliquée aux garanties perte d’emploi, invalidité et incapacité de travail, cette taxe sera désormais étendue à la garantie décès.

Cela signifie donc que, dès le 1er janvier 2019, tous les nouveaux contrats d’assurance emprunteur intégreront cette nouvelle taxe de 9%. Elle représenterait en moyenne une augmentation de 3 € par mois pour un crédit immobilier de 100 000 € sur 15 ans, d’après Bercy.

Cependant, cette nouvelle taxation pourrait se révéler être un frein à l’amendement Bourquin : par peur d’une augmentation tarifaire, les assurés seraient plus réticents à renégocier leur contrat d’assurance emprunteur. Il est donc essentiel de faire des demandes de devis assurance emprunteur si vous souhaitez réaliser des économies tout en gardant les mêmes garanties.

La taxe spéciale sur l’assurance emprunteur n’est également pas sans avantages pour l’État, puisqu’on estime un rendement de 100 millions d’euros sur l’année 2019 suite à sa mise en place. À terme, ce sont plus de 500 millions d’euros annuels qui sont attendus.

Assurance emprunteur : enfin une date de résiliation claire

Le flou juridique quant à la date anniversaire de la souscription d’une assurance emprunteur, bien souvent utilisée par les organismes bancaires pour retenir leurs assurés, est désormais terminé ! En effet, plusieurs dates étaient auparavant prises pour référence : la date d’effet du contrat, celle de la demande d’adhésion ou encore la date de signature de l’emprunt.

Le Comité Consultatif du Secteur Financier (CCSF) a tranché au mois de novembre 2018 : c’est donc la date anniversaire de la signature de l’offre de prêt par l’emprunteur qui sera désormais prise en compte.

Cette nouvelle disposition devrait être mise en place au plus tard au second semestre de l’année 2019.

Mise à jour le